top of page
Rechercher

Blettes au yaourt, tahin et pignons grillés

Dernière mise à jour : 10 mai 2023

Qu’est-ce qu’on les aime les blettes, surtout lorsqu’elles nous régalent de toutes leurs couleurs d’arc en ciel!

Je vous ai déjà présenté une recette de farçoux (crêpes aux blettes de l’Aveyron), ainsi qu’un bon gratin plus « tradi » de blettes à la béchamel. Voici une version plus orientale, d’inspiration libanaise, de la préparation des blettes qui pourra faire un accompagnement léger à une viande grillée ou un poisson!


Blettes au yaourt, tahin et pignons grillés

Pour 4 personnes: 1 grosse botte de blettes d’environ 1kg, 2 gousses d’ail, 1/2 verre de vin blanc sec, 3 c.à soupe d’huile d’olive

Pour la sauce: 50g de yaourt grec de brebis, 50g de pâte de sésame (tahin), 2 c.à soupe de jus de citron, 2 c.à soupe d’eau, 1 gousse d’ail écrasée, sel, poivre


Préparer les blettes en séparant les côtes des feuilles, couper les côtes en morceaux de 2cm. Bien les laver et essorer.


Mettre les côtes dans un panier vapeur, les cuire 15mn, puis rajouter les feuilles et cuire à la vapeur 5mn de plus.

Pendant ce temps, préparer la sauce en mélangeant le yaourt, avec le tahin, le jus de citron et l’eau. Battre au fouet pour obtenir une texture bien lisse (si besoin, rajouter un peu d’eau). Ajouter la gousse d’ail épluchée, dégermée et pressée. Saler, poivrer.

Dans une grande poêle, faire chauffer l’huile d’olive et y faire dorer les pignons de pin. Les retirer de la poêle et les mettre de côté. Ajouter les gousse d’ail épluchées et finement émincée et cuire une minute, sans les faire brûler, ajouter le vin, le faire réduire d’un tiers pendant une minute. Ajouter les blettes, saler, poivrer et cuire 2 ou 3 minutes.

Servir les blettes tièdes, dans chaque assiette, recouvertes de sauce au yaourt et en parsemant de pignons grillés!


NB: Les pignons de pin étant devenus excessivement chers, il sera possible à la place de faire griller à sec quelques amandes effilées. Cela sera aussi délicieux!


Quels sont les bienfaits de la blette, en Diététique Chinoise?

La blette (ou bette) est, comme l’épinard, un des légumes typiques du printemps avec ses belles feuilles vertes. Une merveille quand on les voit pousser dans les jardins avec ses « cardes » (tiges centrales ou pétioles en langage botanique) d’autres couleurs comme rouge, orange ou jaune, et quelle chance de pouvoir parfois acheter des bouquets de blettes multicolores! Elle serait de la même famille que la betterave, utilisée non pas pour sa racine mais pour ses cardes et feuilles. Elle est très utilisée dans la cuisine niçoise, en tourte, ravioles, en Ardèche en caillettes, dans l’Aveyron en farçous.


Selon la Diététique Chinoise, la blette est de nature fraiche, de saveur douce, de tropismes Poumon/ Gros Intestin/ Estomac. Comme l’épinard, le persil, beaucoup de légumes à feuilles verts, elle est bourrée de chlorophylle, ce qui la rend intéressante pour nourrir le Sang et traiter l’anémie, le manque de fer. Elle clarifie la chaleur, élimine la toxicité, surtout au niveau du Poumon et Gros Intestin, elle traite l’angine et la constipation par Chaleur Sécheresse. Elle favorise la sortie des maladies éruptives, au niveau de la peau, mais dans ce cas, plutôt le jus de blettes, en application externe, pour faire sortir la rougeole, par exemple.


Attention toutefois en cas de vide de Yang de Rate (car rafraichit) et interdite en cas de calculs rénaux !


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla 

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif (aux éditions Mango)





716 vues0 commentaire

Σχόλια


bottom of page