Rechercher

Pasta toscana

Rien ne vaut un bon plat de pâtes, lorsqu’on n’a pas trop le moral ! En effet, le blé, malgré tout ce que l’on peut en dire aujourd’hui, surtout avec les dégâts causés par le gluten, a de nombreuses vertus, selon la Diététique Chinoise, vieille de plus de 5000 ans : de nature fraiche, de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac/ Rein/ Cœur, il va tonifier la Rate, source de production de l’Energie et du Sang, comme tous les aliments de saveur douce, traiter la fatigue physique et nerveuse, tonifier le système digestif et les selles molles et arrêter la diarrhée. Il va aussi nourrir l’énergie des Reins, favoriser l’élimination et prévenir les infections urinaires. Mais sa particularité en tant que céréale et grâce à son tropisme Cœur, sera surtout d’apaiser le Shen (l’Esprit), de nourrir le Cœur et de traiter l’insomnie et la dépression, par vide. Le blé traite l’agitation et la soif causées par la fièvre, arrête la sudation excessive. C’est toutefois la céréale la plus humidifiante, donc attention en cas de syndrome d’humidité (par exemple en cas de surpoids, d’œdème ou de maladies rhumatismales), on évitera le blé et les laitages !

Cet aliment très critiqué aujourd’hui, car ayant subi de telles transformations depuis 100 ans, est toutefois bourré d’antioxydants et de polyphénols, mais attention ! Il faut savoir choisir son blé, plutôt bio, de souches anciennes, comme le petit épeautre, le moins possible transformé pour profiter au maximum de ses nutriments. La version boulgour est une bonne alternative. Pour les pâtes, le mieux est de les choisir de blé dur, dans de bonnes marques. Il est reconnu comme très riche en vitamine B, pour lutter contre le stress. Sa teneur en fibres en fait un aliment idéal pour le système digestif et pour protéger les artères du cholestérol.


Voici donc une recette de pâtes hyper facile, avec très peu d’éléments qui la composent, mais le secret de son délice vient du temps de cuisson, de la laisser mijoter avec Amour pendant au moins une heure. Cette recette merveilleuse est la première que je cuisine, tirée du livre « Big Mamma » aux éditions Marabout. La sauce tomate est à base de chair à saucisse, relevée par des graines de fenouil. Si vous avez une bonne épicerie italienne bien achalandée près de chez vous qui a des saucisses fraiches toscanes au fenouil, je vous les conseille dans cette sauce qui n’en sera que plus délicieuse !


Pasta toscana

Pour 4 personnes : 400g de grosses pâtes (j’ai utilisé des maxi penne : pennoni regati), 400g de chair à saucisse (sinon 400g de saucisse toscane fraiche au fenouil), 2 boites de 500g de pulpe de tomates, 1 oignon jaune, 1 poignée de graines de fenouil si vous utilisez une chair à saucisse neutre (moins si vous utilisez des saucisses au fenouil), 1 verre de vin blanc, 1 c. à café de sucre, huile d’olive, sel, poivre, pecorino (ou parmesan) râpé


Eplucher l’oignon, l’émincer finement et le faire blondir dans un peu d’huile d’olive.

Si vous utiliser la saucisse, lui enlever la peau. Rajouter la chair dans la cocotte et l’écraser à la cuillère en bois, pour que les morceaux soient le moins gros possible. Les faire légèrement dorer. Rajouter les graines de fenouil, le verre de vin blanc, la pulpe de tomates, un peu de sucre, sel, poivre, couvrir et laisser mijoter tranquillement pendant 1 heure au moins.


15mn avant la fin de la cuisson, mettre un grand volume d’eau salée à bouillir dans une casserole. Cuire les pâtes le temps indiqué sur le paquet. Quand elles sont cuites, les essorer et les mélanger à la sauce. Servir bien chaud, en ajoutant un peu de pecorino râpé et quelques graines de fenouil en décoration.


Le petit plus de cette recette : la graine de fenouil !

Elle est de nature tiède, de saveur piquante, de tropismes Rein/ Estomac. Elle va tonifier la Rate/ Estomac, abaisser le Qi et disperser le froid, surtout de type hernie « Shan », sur le bas-ventre. On lui reconnaît des vertus digestives, pour lutter contre les spasmes, les flatulences et les états inflammatoires. Pour la petite histoire, cette petite graine servait au Moyen-Age pour éloigner le mauvais sort.


Régalez-vous bien et prenez bien soin de vous !

Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »

174 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout