Rechercher

Gaspacho pastèque, tomate, menthe, féta

Mis à jour : 26 oct. 2020

Cela fait un petit moment que je n’ai publié de recettes, je m’en excuse, j’étais en plein déménagement : je quitte Paris, un loyer trop élevé et trop de contraintes, pour retrouver plus de nature, de liberté et de temps, en travaillant chez moi, à Vincennes. J’aurai ainsi plus de disponibilité pour cuisiner et vous faire partager mes recettes inspirées des principes de la Diététique Chinoise. Je ne sais encore quelle forme je vais donner à cette passion : blog ou livre…mais si déjà en me lisant, même sur ma page FB « Madreperla », je peux semer quelques graines de curiosité, d’envie pour vous de mieux connaître cette branche merveilleuse de la Médecine Chinoise, mais aussi pour certains susciter le désir de cuisiner, de se faire du bien mangeant, j’en serai plus plus que ravie ! Voici donc, pour vous, la recette spéciale canicule, une soupe froide à déguster en amuse-bouche, par ces fortes chaleurs, à base d’un des aliments considérés comme le plus froid en Diététique Chinoise, la pastèque, assortie de la tomate et la menthe, deux autres aliments qui ont aussi la capacité de bien rafraichir le corps. Et bien sûr, comme chaque fois dans mes recettes, quelques indications thérapeutiques sur les aliments principaux de cette recette : pourquoi ce ne sera, non seulement délicieux, mais aussi bon pour la santé !

Cette recette est hyper facile à faire, pendant les vacances, elle est inspirée du journal « Cuisine actuelle ».


Gaspacho pastèque, tomate, menthe, féta

Pour 2 personnes : 600g de pastèque, 3 belles tomates, ½ citron, 8 feuilles de menthe, 40g de féta, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, sel, poivre, piment d’Espelette

Retirer la peau et les pépins de la pastèque, la couper en gros cubes, la mettre dans un blender ou mixer. Eplucher les tomates, après les avoir ébouillantées, les épépiner, les couper aussi en morceaux, les rajouter dans le blender . Rajouter les feuilles de menthe lavées, le jus d’un demi citron, l’huile d’olive, sel, poivre, un peu de piment d’Espelette.

Mixer et rectifier l’assaisonnement à votre goût. Réserver cette soupe au réfrigérateur et la servir bien froide, en émiettant la féta et quelques feuilles supplémentaires de menthe.

Intérêts thérapeutiques des aliments principaux, en Diététique Chinoise :

La pastèque est de nature très froide, de saveur douce et insipide (car fait partie de la famille des cucurbitacées, comme la citrouille ou le melon), de tropismes Estomac, Vessie, Cœur. Elle clarifie la chaleur et la canicule, génère les liquides et apaise la soif, calme l’irritabilité, clarifie le Cœur et favorise la diurèse. En Chine, on la consomme beaucoup en été, par fortes chaleurs, mais aussi au moment du repas, pour calmer le feu d’un plat trop épicé ! Elle traite les coups de chaleur, angines, aphtes liés au Feu du Cœur, mais aussi les infections urinaires, l’insuffisance rénale, en lien avec le Feu du Cœur (Axe Cœur Feu/ Reins Eau). C’est un excellent diurétique (car de saveur insipide). Elle aurait aussi une action intéressante, en cas d ‘hépatite, jaunisse, néphrites et poly néphrites aigues ou chroniques, d’œdèmes, d’hypertension artérielle et en prévention du cancer de la prostate. Elle neutraliserait aussi de façon notoire les effets toxiques de l’alcool.

Attention toutefois de ne pas trop en consommer en cas de vide de Yang de Rate, car aliment très refroidissant !

La tomate est de nature fraiche à froide (suivant les auteurs), de saveur douce et acide (c’est un fruit !), de tropismes Estomac et Foie : elle va produire les liquides, nourrir le Yin, surtout en cette période estivale de canicule, apaiser la soif et éviter la sécheresse. Elle va rafraichir le sang et calmer les saignements liés aux excès de chaleurs qui lèsent les vaisseaux (comme les saignements de nez ou de gencives). Elle tonifie l’Estomac, favorise la digestion, dissipe la stagnation d’aliments et traite l’inappétence, surtout liée aux fortes chaleurs. De par sa nature froide, sa forte teneur en pectine et fibres, elle traite la constipation de type chaleur, augmente le péristaltisme intestinal et accélère le transit.

Ayant aussi une action pour nourrir le Yin du Foie, elle sera intéressante en cas de sécheresse oculaire et même pour traiter certains troubles de la vision, comme l’héméralopie ou en prévention de la cataracte.

La menthe est de nature fraiche, de saveur piquante, de tropismes Poumon, Foie. Elle disperse le Vent Chaleur (traite l’angine, les yeux rouges, la fièvre). Elle détend, dénoue, fait circuler le Qi du Foie. Elle fait aussi sortir les éruptions, en cas de prurit urticaire ou d’eczéma

En conclusion, les aliments principaux seront très rafraichissants, pour calmer la chaleur de la canicule, mais légèrement réchauffés par l’ajout de féta (fromage de brebis, de nature tiède) et le piment d’Espelette, de nature chaude.

Excellent appétit et bel été à vous !

Sources :

« Les aliments qui guérissent » de Sophie Lacoste (Editions Poche Leduc)

Le blog de Jean Pélissier « Médecine traditionnelle chinoise »

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout