top of page
Rechercher

Concombres sautés au wok

Dernière mise à jour : 29 sept. 2023

C’est l’automne et plus trop le moment de manger des concombres crus en salade car le temps s’est sacrément rafraîchi depuis quelques jours.

Alors qui l’eut cru? Des concombres cuits, ce n’est pas trop dans nos habitudes, c’est pourtant plutôt délicieux, cuits tout en restant un peu croquants. C’était un gros concombre plein de graines, très parfumé et vraiment goûteux, tout droit venu du jardin d’une de mes patientes, un joli cadeau!


Concombres sautés au wok

Pour 2 personnes: 1 gros concombre, 1cm de racine de gingembre, 1 gousse d’ail, 1 c.à soupe de sauce de soja, 1 c.à soupe de sauce teriyaki, 1 c.à soupe d’huile de sésame, 1 c.à soupe de graines de sésame blond, quelques tiges de coriandre.


Mélanger dans un petit bol le gingembre et la gousse d’ail épluchés et émincés finement. Rajouter la sauce de soja et teriyaki, ainsi que l’huile de sésame et quelques feuilles de coriandre, bien mélanger.

D’autre part, éplucher le concombre, le couper en 2 puis en 4 dans la longueur, retirer les graines avec une petite cuillère. Puis couper des tranches fines dans chaque morceau, puis des petits bâtonnets de 6cm de long.

Les mélanger dans un petit saladier avec la marinade, laisser reposer 15mn, en mélangeant et arrosant de temps en temps.

Faire chauffer un wok. Quand il est bien chaud, y jeter les légumes et la marinade, sans rajouter d’huile. Cuire 10mn environ, le temps que la marinade soit bien évaporée. Les concombres vont rester croquants.


Rajouter au dernier moment quelques feuilles de coriandre et quelques gouttes d’huile de sésame grillé.

Servir bien chaud avec un bol de riz.


Focus sur les bienfaits du concombre, en Diététique Chinoise:

Le concombre est de nature fraiche, de saveur douce, de tropisme Poumon/ Estomac/ Vessie. Il clarifie la chaleur, apaise la soif, rafraichit le Sang. Il rafraichit la gorge, en cas de coup de chaleur surtout caniculaire. De par son tropisme Vessie II favorise l’élimination de l’eau, il est diurétique et intéressant pour traiter les œdèmes du bas du corps. Composé à 95% d’eau, ayant une très faible valeur calorique, ce sera un allié minceur idéal, Il sera donc intéressant en cas de surpoids, mais dans ce cas-là, les Chinois recommandent de le faire légèrement cuire à la vapeur et l’accompagner d’épices réchauffantes. Il fait aussi baisser le cholestérol, est hypoglycémiant et traite le diabète.

La cucurbitacine contenue dans le concombre, surtout dans sa peau, contient des propriétés anti-inflammatoires qui diminueraient la croissance des cellules cancéreuses. Sa teneur en antioxydants lui permet aussi de protéger les cellules contre les radicaux libres, ces molécules impliquées dans le développement de certains cancers et maladies cardio-vasculaires.

Le concombre est présent dans de nombreux cosmétiques. Il aide à lutter contre les démangeaisons et rougeurs cutanées. Il aide à décongestionner la peau grasse, à régulariser les sécrétions sébacées et à atténuer les cernes et les poches. Qui ne se souvient pas des masques au concombre que nous faisions adolescentes ?


Précautions d’emploi : Ce légume étant de nature fraiche, ne pas en abuser, en cas de vide de Yang de Rate, au risque de déclencher des diarrhées ! Ne pas non plus en consommer de trop avant les règles, s’il y a tendance à avoir des douleurs par Froid sur l’utérus, avec sensation de froid sur le bas-ventre !


Dans cette recette, à noter que la cuisson au wok, ainsi que le gingembre et l’ail vont réchauffer ce concombre de nature fraiche, le rendant ainsi plus digeste et moins froid, surtout en cas de déficience de Rate, avec selles molles, troubles digestifs et frilosité.

Le temps se rafraichit, il est temps de diminuer progressivement les crudités, les jus de légumes en excès et d’arrêter le melon, la pastèque, les tomates mozzarella, tzatziki et gaspachos…


Si vous voulez d’autres recettes à base de concombre (et s’il ne fait pas trop froid pour en consommer), je vous conseille aussi:


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour source une recette du site « Cuisine AZ »

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif (aux éditions Mango) et aussi ma prochaine formation qui commencera en mars 2024 (les infos sont sur ce site, rubrique Ateliers et formations).






220 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page