Rechercher

Salade japonaise de concombre et wakamé

Dernière mise à jour : sept. 29

En Diététique Chinoise, arrivée la saison d’automne, il vaut mieux commencer à ralentir la consommation d’aliments trop froids et crus (les légumes ou fruits de plein été par exemple qui sont de nature fraiche à froide, comme la tomate, le concombre, le melon, la pastèque), mais je n’ai pas pu résister à de petits concombres courbes, pas trop gros et très goûteux chez mon primeur. Et aussi car j’avais depuis longtemps envie de tester cette salade japonaise au concombre et algues, je me suis dit que je ferai exceptionnellement une exception, la bonne excuse étant les immenses propriétés des algues et cette recette permet d’en manger, réhydratées, avec grand plaisir. La recette est facile, les saveurs parfaites pour un dépaysement assuré vers le Japon ! Je me suis inspirée d’une recette de la « Fée Stéphanie », dans son livre « Des salades qui nous font du bien » aux éditions « La Plage ».


Salade japonaise de concombre et wakamé

Pour 4 personnes : 2 petits concombres bio, 20g d’algues wakamé déshydratées, 1 c. à café de graines de sésame blond ou noir, sel

Pour la sauce : 3 c ; à soupe de vinaigre de riz, 1 c. à soupe d’huile de sésame, 1 c. à soupe de sauce de soja, ½ citron pressé, 1 c. à soupe de sirop d’agave, ½ c. à soupe d’ail en poudre, la pulpe d’un petit morceau de gingembre frais.


Couper l’extrémités des concombres et les éplucher une bande sur deux. Bien les laver. Les couper en fines rondelles à l’aide d’une mandoline (sinon couper de très fines tranches au couteau). Saler et laisser dégorger dans une passoire environ 30mn.

Faire tremper les algues une dizaine de minutes dans un bol rempli d’eau.

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients de la sauce.

Rincer le concombre, le presser et bien l’égoutter. Egoutter aussi les algues.

Tout mettre dans le saladier avec la sauce, mélanger. Mettre au frais et laisser mariner. Parsemer de graines de sésame avant de servir.


Pourquoi c’est bon pour la santé, selon la Diététique Chinoise ?

Le concombre est de nature fraiche, de saveur douce, de tropisme Poumon/ Estomac/ Vessie. Il clarifie la chaleur, apaise la soif, rafraichit le Sang. Il rafraichit la gorge, en cas de coup de chaleur surtout caniculaire. De par son tropisme Vessie II favorise l’élimination de l’eau, il est diurétique et intéressant pour traiter les œdèmes du bas du corps. Composé à 95% d’eau, ayant une très faible valeur calorique, ce sera un allié minceur idéal, Il sera donc intéressant en cas de surpoids, mais dans ce cas-là, les Chinois recommandent de le faire légèrement cuire à la vapeur et l’accompagner d’épices réchauffantes. Il fait aussi baisser le cholestérol, est hypoglycémiant et traite le diabète.

La cucurbitacine contenue dans le concombre, surtout dans sa peau, contient des propriétés anti-inflammatoires qui diminueraient la croissance des cellules cancéreuses. Sa teneur en antioxydants lui permet aussi de protéger les cellules contre les radicaux libres, ces molécules impliquées dans le développement de certains cancers et maladies cardio-vasculaires.


L’algue (wakamé) est de nature froide, de saveur salée, de tropisme Poumons, Estomac, Foie, Reins. Elle fait partie des super aliments, aux propriétés incomparables, car un fournisseur exceptionnel de minéraux, d’oligoéléments et d’iode naturel. Savez-vous que l’on va trouver 400 fois plus de calcium dans certaines algues, comme l’«iziki » que dans le lait ou les œufs ? De plus, les algues transforment l’humidité et les glaires (le Tan), contrairement aux produits laitiers qui en produisent. On dit que la saveur salée ramollit ce qui est dur, traite les kystes et les nodules, fait diminuer les goitres : l’algue va avoir exactement cette fonction-là, en plus de fournir plein de très bons nutriments. Elle prend soin de la thyroïde, favorise la diurèse, traite les infections urinaires et les œdèmes.

L’algue clarifie la chaleur (entre autres de l’Estomac), nourrit le Yin du Poumon, du Foie et du Rein, détend le Foie et lubrifie les Intestins (traite la constipation par sécheresse).

Très peu calorique, riche en fibres et en protéines végétales, ayant un effet coupe-faim, elle sera pour toutes ces raisons intéressantes en cas d’œdèmes et de surpoids, aliment aussi très recommandé pour réduire l’excès de mauvais cholestérol.


Cette recette comme vous pouvez le voir sera intéressante pour favoriser l’amincissement. Le gingembre, l’ail et le vinaigre vont légèrement réchauffer les 2 ingrédients : le concombre et l’algue qui sont de nature fraiche à froide. Il ne sera toutefois pas recommandé d’abuser de cette salade dès qu’il commencera à faire froid, en plein hiver ou en cas de grosse déficience de Yang de la Rate, avec signes de frilosité.


Régalez-vous bien en vous faisant du bien !


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour sources :

Une recette du livre « Des salades qui nous font du bien » par « La fée Stéphanie » aux éditions « La Plage ».

« Ces aliments qui nous soignent » de P.Sionneau et J.Chapellet (Editions Guy Tredaniel)

« Encyclopédie des Super aliments. Boostez votre équilibre ! » du Dr Arnaud Cocaul (Editions Flammarion)




140 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout