Rechercher

Filet mignon aux trompettes de la mort

Mis à jour : 27 nov. 2020

Une petite barquette de trompettes de la mort m’a fait de l’œil, ce vendredi au marché. J’étais avec ma fille qui m’a dit n’en avoir encore jamais goûtées. Donc pourquoi ne pas se faire un peu plaisir, surtout par les temps qui courent, avec le confinement, où il ne nous reste plus trop de fantaisies, sauf se faire du bien, en se préparant de bons petits plats ?

J’ai décidé de les cuisiner avec un petit filet trop mignon de porc. Une cuisson au four, dans une cocotte en fonte bien fermée, pour laisser infuser les bons parfums de terre humide et de la forêt ! Un champignon qui, en plus, en étant champignon des bois, ne peut que nous donner un peu de son « Jing » (essence) sauvage, bien plus Yang qu’un champignon de culture dit de Paris. De plus, un champignon de couleur noire (couleur qui correspond au Rein en Médecine Chinoise), ne pourra que nourrir notre propre « Jing » (essence de nos Reins), donc quelle merveille ce petit plat mijoté pour se faire le plus grand bien !


Filet mignon aux trompettes de la mort

Pour 2 personnes : 1 filet mignon de porc de 300g environ, 300g de trompettes de la mort (ou chanterelles), 1 grosse échalote, 1 gousse d’ail, 1 c. à soupe de moutarde, 1/2 c. à café d’herbes de Provence, huile d’olive, sel, poivre


Faire chauffer le four thermostat 180°.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive au fond d’une cocotte en fonte, pouvant aller au four. Y faire dorer le filet mignon sur toutes ses faces. Le retirer de la cocotte et faire revenir les échalotes et l’ail épluchés et ciselés finement.

Couvrir le filet mignon de la cuillère de moutarde, remettre dans la cocotte et saupoudrer très légèrement d’herbes de Provence. Nettoyer et laver les champignons et les rajouter dans la cocotte. Saler, poivrer l’ensemble.

Couvrir et mettre au four pour 30mn.

Couper en lamelles le filet mignon et servir avec pommes de terre sautées ou pâtes fraiches, pour faire une assiette idéale parfaite.


Pourquoi ce plat est bon pour la santé, selon la Diététique Chinoise ?

Le porc est de nature neutre, de saveur douce et salée, de tropisme Poumon/ Rate/ Reins. Il va ainsi de par ses 3 tropismes traiter les 3 foyers. Il nourrit le Yin, humidifie la sécheresse, génère les liquides, lubrifie les intestins et nourrit le sang. Il va ainsi traiter l’anémie, les vertiges, la constipation par vide de sang et aussi nourrir et humidifier la peau.


La trompette de la mort n’est pas répertoriée dans les classiques chinois. En tant que champignon sauvage, on pourrait le rapprocher du cèpe qui va pouvoir nous faire profiter de l’essence, le « Jing » de la forêt et, de ce fait, sera beaucoup plus Yang et tonifiant qu’un champignon de Paris, cultivé en champignonnière.

Il y a de fortes chances que, comme le cèpe, il soit de nature tiède, peut-être de de saveur insipide : il tonifie le Qi, l’énergie : c’est un grand remède contre la fatigue, un bon tonique général, ayant comme le champignon Shiitaké, une bonne action pour renforcer l’immunité (surtout de par le fait qu’il soit de couleur noire, en lien avec l’essence des Reins) et équilibrer le système nerveux. Il détend les tendons, active les méridiens et les muscles. Comme tous les champignons, il aurait aussi une bonne action pour stimuler le transit intestinal et favoriser les selles.


Pour la petite histoire, les champignons sauvages remplaçaient souvent la viande, dans les Pays de l’Est, car, en effet, ils contiennent jusqu’à 2 fois plus de protéines que la viande.

Les personnes souffrant de fatigue intellectuelle ou physique ne doivent pas hésiter à en faire une cure en hiver.


Alors ces petites trompettes de la mort qui m’ont fait de l’œil, vont sûrement me faire beaucoup de bien pour ma santé, en plus de me rappeler par leur parfum, l’humus et la forêt.

C’est un petit luxe, mais tellement réjouissant, une façon de s’évader un peu par ces temps un peu difficiles.

Donc régalez-vous bien, en vous faisant le plus grand bien !


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »








61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout