Rechercher

Légumes rôtis au four au sirop d’érable

Dernière mise à jour : il y a 6 jours


Le four étant cet hiver mon meilleur ami, comme je vous l’expliquais dans mon précédent article sur le chou rôti au four (recette inspirée du célèbre chef israélo-londonien Ottolenghi), voici une version de légumes racines cuits au four, avec une petite sauce fraiche et délicieuse, à base de tofu soyeux (comme du fromage blanc) et du zaatar. Je vous avais déjà présenté une recette de petits pois au tofu soyeux et zaatar et je me suis dit que cela pouvait faire une très bonne sauce, rafraichissante (le tofu est de nature fraiche) pour mes légumes racines (plutôt de nature neutre à tiède, « Yang-guisés » par la longue cuisson au four). Bon, j’avoue que pour certains, pas habitués à mon langage spécifique de la Médecine et Diététique Chinoise, cela risque de ressembler à du chinois !...

Pour simplifier, de nombreuses recettes traditionnelles de nos campagnes, méditerranéennes, mais aussi de toutes les cultures, ont instinctivement et naturellement, équilibré ce qui était de nature froide ou chaude dans un plat. Par exemple, on accompagne les crudités (de nature froide à fraiche) de vinaigrette (de nature tiède) pour les digérer, l’agneau (de nature tiède) réchauffe les aubergines (de nature froide) dans la moussaka, les épices (de nature chaude) réchauffent

Pour qu’une recette soit bien équilibrée, il faut penser au maximum à diversifier les 5 couleurs, les 5 natures et les 5 saveurs. Voici donc pour cette recette un bouquet de couleurs, pour le plaisir des goûts et des couleurs, quelques herbes et épices pour réchauffer les cœurs et un bel oignon rouge en forme de fleur pour le plaisir des yeux !

Miam ! Vous allez vous régaler !


Légumes rôtis au four au sirop d’érable

Pour 6 personnes ; 4 carottes, 2 panais, 2 betteraves, 1 patate douce, 2 grosses pommes de terre, 2 oignons rouges, 2 branches de romarin, 2 c. à soupe de thym ou origan, 15cl de sirop d’érable, huile d’olive, sel, poivre

Pour la sauce : 200g de tofu soyeux, 2 c. à soupe de zaatar*, 2 c. à soupe d’huile d’olive, sel, poivre


Préchauffer le four thermostat 200°.

Eplucher et laver tous les légumes, les couper en longueur pour en faire des grosses frites de 2 à 3 cm d’épaisseur. Eplucher les betteraves et les couper en 8 parts dans la longueur. Eplucher l’oignon et le couper en 8, en s’arrêtant 2 cm avant la bases, pour en faire une fleur, en écartant les morceaux.

Dans un grand plat allant au four, étaler les légumes, sans trop les superposer, les saler, les poivrer, les saupoudrer de thym ou d’origan et rajouter un filet d’huile d’olive, au fur et à mesure.

Rajouter sur le dessus les branches de romarin et les oignons en fleur.


Enfourner pour 1h15, en retournant les légumes toutes les 20mn. Verser le sirop d’érable et cuire encore 20mn.

Préparer la sauce, en mélangeant tous les ingrédients. Vérifier l’assaisonnement.

Servir les légumes bien chauds, présentés en bouquet de couleurs dans l’assiette !

Bon appétit !


NB : vous pourrez varier à l’infini les légumes pour cette assiette composée : rajouter du fenouil, des bouquets de chou-fleur ou de brocolis, du potimarron ou butternut en tranches, des choux de Bruxelles…suivant votre inspiration.

Je vous conseille, s ‘il vous reste des légumes grillés froids, d’en faire une salade d’hiver aux légumes grillés, sur un lit de mâche, en saupoudrant d’un mélange de graines et en assaisonnant d’une huile de colza, riche en Oméga 3. On pourrait y rajouter un bel œuf poché !


C'est quoi le zaatar? C'est un mélange très équilibré d'épices, de thym, d'origan, de sésame et sumac, condiment beaucoup utilisé dans la cuisine libanaise. On le trouve dans les très bonnes épiceries orientales, type "Izrael" à Paris. Cette épice est très en vogue avec le grand chef israélo britannique, Yottam Ottolenghi qui l'utilise beaucoup dans ses livres de cuisine.


Pourquoi c’est bon pour la santé, selon la Diététique Chinoise ?

Tous les légumes racines sont des légumes d’hiver qui vont tonifier notre énergie, surtout « Yang-guisés » par cette longue cuisson au four. Les condiments, les épices réchauffent, ainsi que l’oignon qui fait la force !


Le tofu de soie est un dérivé du lait de soja, il est plus liquide et fin que le tofu classique et d’origine japonaise. On le trouve dans les épiceries asiatiques ou en magasins bio. C’est un aliment de nature fraiche, de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac/ Gros Intestin. Il tonifie le Qi, traite la fatigue chronique et l’inappétence. Il traite aussi la toux sèche et avec mucosités, la constipation comme les diarrhées infectieuses, il fait baisser le cholestérol et est hypo-glycémiant. Il élimine la chaleur et les toxiques (entre autres de l’irradiation et de la chimiothérapie). Il favorise l’élimination de l’alcool et fait diminuer les risques de cirrhose du foie. Il agit aussi contre les bouffées de chaleur, mais non pas dans l’optique de nourrir le Yin, mais plutôt de calmer le Yang apparent !

Ce « fromage » végétal qui peut remplacer la viande ou le poisson, grâce à sa forte teneur en protéines, est à la fois pauvre en calories et en matières grasses, d’où son grand intérêt pour ceux qui veulent garder la ligne.

Un plat qui, grâce à l’accompagnement de cette sauce à base de tofu, sera intéressant pour les personnes végétariennes ou ne voulant pas consommer trop de viande !


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour sources d’inspiration :

« Ces aliments qui nous soignent » de Philippe Sionneau et Josette Chapellet (Editions Guy Tredaniel)

« Médecine chinoise et cuisine française » de Michel-Philippe Rastoul

Et pour la recette : « Manger mieux pour vivre mieux » de James Wong et une recette du super blog « Serial cooker »


253 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout