Rechercher

Les bienfaits de la mûre blanche et sa confiture

Mis à jour : juin 29

Me voici pour quelques jours en vacances en Ardèche et pour une fois, sur place, pour la cueillette des mûres blanches sur le mûrier centenaire de mes parents.


Cette mûre blanche, moins connue que la mûre noire sauvage que l’on ramasse sur des ronces, a pourtant des bienfaits thérapeutiques incroyables, selon la Médecine Chinoise. Son fruit pousse sur un arbre, le mûrier blanc, originaire de Chine qui fut largement cultivé dans la vallée du Rhône, pour ses feuilles utilisées pour nourrir les vers à soie, pour approvisionner les Soyeux Lyonnais. Cette arbre datant de l’Antiquité serait arrivé en France sous Charles VII au VIIIème siècle, pour permettre la production de la soie.

Les fruits poussent en grappe et peuvent avoir différentes couleurs, allant du blanc, au rosé, même être rouges jusqu’au violet foncé ou noir, suivant la maturité et les espèces. La récolte de fruits se fait en juin.


Les mûres blanches sont appelées en anglais "mulberry" et en chinois "Sang Shen", grand remède de la pharmacopée et de la diététique chinoise, On la trouve facilement séchée en magasins bio et fait partie de toutes ces baies aux pouvoirs magiques, comme les myrtilles, les framboises, les fruits de la canneberge (ou cramberry) et les baies de Goji, « Gou Qi Zi » en chinois, toutes de couleur rouges à violettes, bourrées d’antioxydants et intéressantes pour nourrir le Sang.

Plus spécifiquement, les mûres blanches Sang Shen sont de nature neutre, de saveur douce, de tropismes Foie/ Rein : elles tonifient le Sang, l’anémie, la fatigue et encore mieux, le Yin du Foie et du Rein, éliminent le Vent Humidité, traite les vertiges, les acouphènes, l'insomnie, les crampes, mais aussi les rhumatismes et les douleurs articulaires, et seraient intéressantes en prévention de certains cancers, Elles ont une action pour ralentir le vieillissement, et entre autres pour éviter les cheveux blancs, mais aussi pour traiter la constipation.

Ces baies, en plus d’être sucrées, goûteuses et tonifiantes, sont particulièrement riches en antioxydants, contre le vieillissement cellulaire, en fer, en calcium, en vitamine C, en fibres et en protéines.

En plus, d'après de récentes études chinoises, la mûre blanche permettrait de favoriser la perte de poids, …Elle serait un excellent aliment brûle-graisses, grâce à un de ses composants, un puissant antioxydant, la rutine, très présente dans ce fruit. Des études ont été faites en Chine sur des souris (et pas encore assez sur les humains), ils ont remarqué que la rutine pourrait transformer les graisses blanches, stockées par notre corps et difficiles à faire fondre, en graisses brunes, plus faciles à éliminer, en faisant du sport.


Attention, ne pas en abuser toutefois en cas de Vide de Yang de Rate, avec diarrhées car un peu laxative ! De plus, lorsqu’elle est séchée, elle est plus tonifiante et aussi plus sucrée. Donc attention en cas d’humidité, de surpoids et de diabète, rester raisonnable dans sa consommation !


Moi, j'ai la chance de pouvoir en ramasser en Ardèche ces jours-ci chez mes parents, voici la photo de cette cueillette et de cet arbre centenaire. Ma maman a eu l’idée géniale de placer des draps sous l’arbre, pour qu’on puisse secouer l’arbre, comme pour les noix ou les prunes (d’où l’expression « secouer comme un prunier »).



Et puis, comme vous voyez (et écoutez...): il pleut, il pleut, bergère, des mûres sur ma tête!

Après cette récolte, j’ai hésité entre faire une confiture, une crème de mûres (comme la crème de cassis) ou tout bêtement un crumble. Je vais commencer par la confiture et on verra l’an prochain pour le vin médicinal, très recommandé en Diétothérapie chinoise pour soigner les douleurs articulaires, comme le vin de cerises d’ailleurs !

J’aurais pu aussi les faire sécher dans un déshydratateur pour pouvoir bénéficier cet hiver des fruits séchés. Voici déjà ma recette de confiture !


Recette de la confiture de confiture de mûres blanches :

Pour 4 pots : 1kg de mûres blanches, 500g de sucre de canne blond, 1 citron bio

Trier et laver les mûres. Les couvrir de sucre dans un plat en faïence et les laisser reposer une nuit. Les mettre à cuire, à feu moyen, dans une marmite en cuivre, après avoir rajouté un petit verre d'eau, le jus de citron et un peu de zeste, sans cesser de tourner avec une cuillère en bois, pendant 30mn. Pour avoir une confiture plus uniforme, mixer légèrement à la fin de la cuisson, avec un mixeur plongeant.

Pendant ce temps, ébouillanter et faire sécher les pots. Les remplir de confiture bouillante, les fermer hermétiquement et les retourner, têtes en bas. Les laisser refroidir sous un torchon.



Alors, si vous croisez sur votre chemin un mûrier en juin, vous voyez ce qu’il vous reste à faire !...


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour sources :

« Ces aliments qui nous soignent » de P.Sionneau et J.Chapellet (Editions Guy Tredaniel)

« La mûre blanche, un super fruit pour perdre du poids » (Femme actuelle)




339 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout