top of page
Rechercher

Blanquette de lotte au lait de coco

Dernière mise à jour : 2 janv.

Voici venu le moment des bons petits plats mijotés très cocooning! La blanquette de veau est un grand classique de la cuisine française. J’ai eu envie de la détourner avec du poisson et de lui donner une touche asiatique, en remplaçant la crème par du lait de coco. Si vous vouliez pousser le bouchon un peu plus loin, rien ne vous empêche de rajouter une cuillère à soupe de pâte de curry verte ou rouge, pour encore plus se rapprocher des currys de la cuisine thaï, voir quelques mini maïs, pousse de bambou, bâton de citronnelle, feuilles de combawa…Une recette a vite fait de prendre le large, avec de nouvelles saveurs plus exotiques. Si vous voulez suivre une recette vraiment délicieuse, je vous conseille mon Poulet au curry rouge, lait de coco et litchis.


J’ai fait le choix pour cette blanquette de rester un peu plus proche de la recette d’origine, juste l’audace de remplacer la crème par le lait de coco…ce qui sera intéressant pour les intolérants au lactose, mais aussi et surtout car le lait de coco, très présent dans de nombreuses recettes asiatiques et indiennes, est un super aliment, avec des bienfaits assez incroyables, l’occasion de se régaler en se faisant le plus grand bien!


Blanquette de lotte au lait de coco et citron vert

Pour 4 personnes: 800g de filets de lotte parée et coupée en morceaux, 200g de champignons de Paris, 1 blanc de poireau, 3 carottes, 2 échalotes, 40g de beurre, 30g de farine, 20cl de vin blanc sec, 20cl de fumet de poisson, 1 jaune d’œuf, 33cl de crème de coco, le jus d’un citron vert.


Éplucher les carottes et les couper en bâtonnets fins (type julienne). Laver et émincer les champignons en fines lamelles. Peler et hacher les échalotes. Peler, couper en 2, laver et émincer finement le poireau.

Couper la lotte en morceaux. Passer chaque morceau dans la farine. Les faire revenir, légèrement dorés, dans une cocotte avec le beurre fondu.

Retirer de la cocotte, réserver la lotte et faire revenir dans la cocotte d’abord les échalotes et les poireaux, puis les autres légumes: les faire suer 5 minutes. Mouiller avec le vin blanc et le fumet de poisson, rajouter les morceaux de lotte, et le restant de farine, saler et poivrer.

Couvrir et laisser cuire 10 minutes, le mélange doit frémir.

Fouetter dans un bol le lait de coco, le jaune d’œuf avec le jus de citron

Verser dans la cocotte et mélanger jusqu’à ce que la sauce épaississe.

Servir la blanquette bien chaude avec du riz blanc.

NB: Possible de rajouter un peu de persil, coriandre hachée ou sésame noir pour la présentation!


Focus sur les bienfaits du lait de coco, selon la Diététique Chinoise.

La noix de coco tonifie l’Énergie, le Qi, nourrit le Sang (son lait) et le Yin: elle traite la fatigue, l’inappétence, la malnutrition, l’anémie, le vieillissement prématuré. Elle apaise la soif. Elle tonifie le Cœur et humidifie le Poumon.

Ne pas confondre le lait de coco qui est issu de la chair et reconditionné en lait de coco. Le jus de coco est plutôt de nature fraiche, il sera désaltérant et traitera les diarrhées causées par la canicule. La chair qui sert à faire le lait de coco sera plutôt, elle, laxative, pour traiter la constipation par sécheresse du Gros Intestin. Elle a aussi une action vermifuge. Pour tonifier le Qi, on préfèrera le lait de coco, de nature neutre et saveur douce, plus tonifiant au jus qui, lui, est rafraichissant !


Selon les recherches actuelles: La noix de coco est un fruit particulier, tant par son aspect que par sa composition très riche en lipides (35%), en eau (45%), en fibres et en minéraux, elle contient peu de glucides et de protides. Les acides gras saturés à chaine moyenne contenus dans la noix de coco stimulent la fonction de la thyroïde, ce qui accélère le métabolisme, permettant à l’organisme d’éliminer les toxines et de perdre du poids. La noix de coco favorise la production du bon cholestérol HDL dans le foie. Elle renforce le système immunitaire.


Précautions d’emploi : Ne pas en abuser en cas d’excès d’Humidité par vide de Qi de la Rate ou d’obésité!


Bienfaits de cette assiette idéale: Le poisson, de nature neutre et saveur douce, tonifie le Qi et nourrit le Sang, le riz, de nature neutre et saveur douce, tonifie le Qi. Le lait de coco tonifie le Qi et nourrit le Sang. Les légumes apportent couleurs et saveurs pour accompagner, harmoniser, et apporter les fibres, antioxydants et nutriments pour éviter l’encrassement et le vieillissement du corps. Voici une recette parfaite pour l’hiver et éviter la fatigue liée à la saison.


Régalez-vous bien, en vous faisant le plus grand bien!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour source « Ces aliments qui nous soignent » de Philippe Sionneau et Josette Chapelet (aux éditions Guy Trédaniel).

358 vues0 commentaire

Comments


bottom of page