top of page
Rechercher

Crique ardéchoise de pomme de terre, yaourt à l'aneth, saumon fumé

Dernière mise à jour : 2 mars

J'avais très envie pour ce dimanche d'une assiette, style brunch, pour continuer sur ma note scandinave des grands froids avec du saumon fumé.

Ce matin, j'ai parlé avec ma maman d'une recette qu'elle nous préparait, du temps où nous étions végétaliens avant l’heure, dans les années 70’s (cela ne nous rajeunit pas!). Elle nous cuisinait ce qu’elle appelait une « omelette végétale », sans œufs, juste avec de la pomme de terre râpée et du poireau émincé. Un vrai régal! Nous nous sommes dit que finalement, cette recette était très proche de la crique ardéchoise (et autant dire qu'il y a autant de recettes là-aussi que de familles, la crique étant juste une galette de pommes de terre râpées cuites à la poêle). On pourrait appeler cela aussi "röstis", le même style côté suisse, mais j'ai préféré rendre hommage à l’Ardèche de Cœur, là où nous avons passé toutes nos vacances enfants.


Crique ardéchoise de pomme de terre, yaourt à l'aneth, saumon fumé

Pour 4 personnes: Pour la crique: 5 pommes de terre, 1 poireau, huile d'olive, sel, poivre.

Pour l'accompagnement: 2 à 3 tranches de saumon fumé, 2 yaourts grecs, 6 tiges d'aneth, 1/2 bouquet de ciboulette, 1 filet de jus de citron et d'huile d'olive, sel, poivre.


Commencer par préparer les criques "röstis": éplucher et râper (avec un robot) les pommes de terre.

Éplucher, laver et émincer finement le poireau (vert le moins dur compris). Bien les mélanger dans un saladier, saler, poivrer.

Chauffer une poêle avec un peu d'huile d'olive, y déposer des petits paquets de pâte , comme des blinis, pas trop épais (bien les aplatir et si possible se servir de 2 poêles). Les cuire à feu moyen, en les retournant délicatement plusieurs fois, pour éviter qu'ils ne brûlent trop, pendant 15 minutes, puis baisser le feu et continuer 10 minutes de plus, jusqu'à ce que les pommes de terre soient cuites.


Pendant ce temps, mélanger le yaourt avec les herbes, le jus de citron et huile d'olive, saler, poivrer.

Servir dans chaque assiette les criques encore chaudes, en les recouvrant d'une couche de yaourt et par dessus de tranches de saumon. Rajouter quelques brins d'aneth, quelques feuilles de mâche et baies roses pour la décoration.



On pourrait aussi servir ces criques avec des œufs au plat et une salade verte.


NB: Dans de nombreuses recettes de criques ou röstis, un œuf est ajouté pour faire le liant dans le mélange de pommes de terre, mais perso, je préfère sans. Vous pourriez aussi la cuire entière dans une poêle, comme une omelette plus épaisse, comme le faisait ma maman. Dans ce cas-là, la cuisson est plus longue et on ne pourra la retourner que lorsque le 1er côté aura été bien cuit, en prenant garde que cela ne brûle pas non plus (il faut bien compter 20 minutes de cuisson!)


Pourquoi c’est bon pour la santé, selon la Diététique Chinoise?

Focus sur les bienfaits de la pomme de terre: C’est un aliment riche en glucides, très rassasiant et très énergétique. Étant de nature neutre, de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac, c’est un aliment très digeste qui tonifie l’énergie du Foyer Moyen, harmonise l’Estomac, relâche les tensions digestives et peut traiter brûlures et douleurs de l’Estomac. Dans ce cas-là, on utilisera surtout le jus cru de pommes de terre pour le traitement de l’ulcère de l’estomac et en prévention des cancers de celui-ci. Elle serait aussi intéressante pour faire baisser la tension artérielle.


Selon les recherches actuelles: On a longtemps jugé cet aliment trop calorique. Les études ont montré que les pommes de terre comparées au pain blanc, aux pâtes ou au riz, permettraient de tenir la faim éloignée 2 fois ½ plus longtemps, tant sur le plan physiologique que pour la sensation psychologique. Évitez donc les cuissons frites qui font grimper quasi à 100 l’index glycémique des pommes de terre, préférez les cuissons avec la peau !


Pour la petite histoire: La pomme de terre ou « patate » est vieille de plus de 10000 ans et est originaire de la cordillère des Andes. Elle fut rapportée au XVIème siècle par les colons. On s’y intéressa dans un premier temps pour ses pouvoirs médicinaux, elle fut longtemps une curiosité qui n’avait pas trop la côte jusqu’au XVIIIème siècle où elle fut enfin reconnue et développée, au niveau agricole, par la ténacité de Parmentier, pharmacien aux armées. Celui-ci les fit planter aux alentours de Paris et fit garder les champs par des soldats. La curiosité fut telle que nombreux vinrent les voler la nuit et les replanter, ce qui permit d’en développer sa culture. Son implantation ne fit que progresser en France et en Europe, étant une nourriture pas chère, soutien de la révolution industrielle. C’est aujourd’hui un des aliments les plus produits et consommés au monde, après le blé, le riz et le maïs, la principale denrée alimentaire non céréalière sur terre.


Dans cette recette: Associée au poireau et au saumon, tous deux de nature tiède, cette recette sera intéressante pour tonifier l’Energie, le Qi. Le yaourt a une nature un peu plus rafraichissante, mais l’apport d’herbes aromatiques va aussi légèrement le réchauffer.

Voici une assiette idéale parfaite pour en finir avec les derniers passages de froid.

Régalez-vous bien, en vous faisant le plus grand bien!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise du Yin Yang et des 5 Éléments et pouvoir grâce à elle améliorer votre alimentation et mode de vie, il ne vous reste plus que quelques jours pour vous inscrire à ma prochaine formation qui commencera les 9/10 mars 2024 (les infos sont sur ce site, rubrique Ateliers et formations).




202 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page