top of page
Rechercher

Gâteau invisible aux pommes et myrtilles

Dernière mise à jour : 14 mars

Cela faisait un moment que je voulais tester cette fameuse recette de « gâteau invisible » que l’on voit passer régulièrement sur les réseaux sociaux et qui semble un peu mystérieuse, à cause de son appellation. Pour moi, cela faisait des années que je feuilletais mon petit livre de Marabout, collection « Les petits plats » écrit par Christelle Huet-Gomez et avec de très belles photos de coupes de gâteaux très alléchantes de David Japy et que j'avais envie de tester cette recette. François-Régis Gaudry vient lui-aussi de publier une vidéo sur ce gâteau, avec une variante par rapport à ma recette initiale. Je vous donnerai son astuce en fin d’article et j’essaierai, dès que possible de tester sa méthode.

Alors pourquoi « invisible »? Ce gâteau n’a pas disparu d’un coup de bâton de magicienne en fin de cuisson, sauf englouti en moins de deux en 10mn, à un dîner d’amis où l’on s’est battu pour la dernière part (et moi pour avoir le temps de faire mes photos…).

Un gâteau invisible a la particularité d’avoir plus de fruits que de pâte, coupés en tranches très fines, au couteau ou à la mandoline et d’être absorbés par la pâte légère (à clafoutis) pour devenir invisibles. On pourrait le préparer aussi en version salée, avec un appareil à quiche et beaucoup de légumes. A tester bientôt! Ce gâteau a plein de variantes possibles: pommes cannelle, pommes poires, pomme caramel. J’avoue que ma version n’est pas tout à fait de saison, à cause des myrtilles. « Nobody is perfect! ». Soit on utilise des myrtilles fraiches poussées sous serres, très en vogue en ce moment, pour leurs vitamines et antioxydants, leur super pouvoir santé, soit on peut aussi choisir des myrtilles surgelées.


Gâteau invisible aux pommes, citron et myrtille

La recette pour un moule de 24cm: : 800g de pommes, 150g de myrtilles, 1 citron bio, 2 œufs, 90g de sucre, 40g de beurre fondu, 120g de farine, 80ml de lait entier, un peu de sucre pour le plat, 100g de myrtilles et zestes de citron pour la déco


Fouetter les œufs avec le sucre, ajouter le beurre fondu, puis la farine, le zeste d’un citron entier jusqu’à obtenir une pâte homogène. Délayer avec le lait et le jus d’1/2 citron.

Éplucher et couper les pommes en quartier, ôter le coeur et les pépins. Couper dans le sens de la longueur en tranches très fines de 2mn (c’est mieux avec une mandoline, en faisant vraiment gaffe à ses doigts). Incorporer à la pâte, en essayant de ne pas les mélanger trop, ni de trop les écraser.


Mettre le four à chauffer à 180 degrés. Beurrer un moule et le saupoudrer légèrement de sucre roux. Verser la moitié de la préparation dans un moule, puis repartir les myrtilles, puis recouvrir d’une 2ème couche de pâte.


Saupoudrer d’un peu de sucre roux et enfourner pour 50mn.

Laisser refroidir avant de démouler. Décorer de myrtilles et zestes de citron!


NB: Selon la méthode du fameux journaliste François-Régis Gaudry, spécialiste de gastronomie, il coupe des tranches de pommes fines au couteau, les empile bien à plat, façon mille-feuilles, dans un moule a cake beurré et fait couler la pâte par dessus pour qu’elle s’infiltre entre les tranches.

C’est vrai que mes tranches étaient presque trop fines et que je les ai perdues à la cuisson, lorsque j’ai coupé le gâteau. Elles sont sur le coup devenues quasi invisibles.


Focus sur les intérêts thérapeutiques de la pomme en Diététique Chinoise:

La pomme est de nature neutre à fraiche (suivant son acidité), de saveur douce et acide, de tropismes Rate/ Estomac/ Poumon. Elle produit les liquides, humidifie le Poumon, arrête la diarrhée chronique, fait baisser la tension, favorise le sommeil et serait intéressante pour prévenir le cancer du côlon. Churchill disait : « One apple a day keep the doctor away » (une pomme par jour éloigne le médecin). Les recherches actuelles ont bien confirmé ce que les chinois disaient : les pommes feraient baisser le cholestérol, grâce à la pectine qu’elle contient et diminuerait ainsi les troubles cardio-vasculaires, mais permettraient aussi de prévenir certains cancers et le diabète de type 2, de traiter l’asthme, et certaines allergies.

Elle serait aussi intéressante, grâce à sa forte teneur en fibres, et surtout en pectine, pour réguler, voir réduire l’appétit, donc recommandée comme coupe-faim, en cas de régime. Elle aurait la particularité de transformer les sucres rapides et les graisses, présents dans l’intestin en sucres lents, et de les éliminer naturellement. Grâce à la pectine, on mange moins (car effet coupe-faim) et on élimine plus.


Voici donc un gâteau au bon goût de fruits qui ne sera pas trop sucré, en même temps riche des bienfaits thérapeutiques de la pomme.

Régalez-vous bien, en vous faisant le plus grand bien!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour source: « Le gâteau invisible » de Christelle Huet-Gomez (« Les petits plats » Editions Marabout).

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mes formations par Zoom:

- Prochain atelier sur la Diététique du Printemps le samedi 18 mars de 10h à 12h

- Nouveau cursus sur 6 jours (3 WE) consacrés à la Diététique Chinoise et ouvert à tous, qui commencera les 25/26 mars 2023! Il reste encore quelques places!

Me contacter si vous voulez plus de renseignements!

664 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page