Rechercher

Magrets de canard aux nectarines

Mis à jour : 1 nov. 2020

Les personnes qui viennent me consulter me donnent souvent comme excuse, pour mal manger, qu’ils n’ont pas le temps. Je me réjouis de vous faire partager mes recettes faciles, qui en deux tours de mains, peuvent faire un maximum d’effet. C’est le cas de cette recette que j’adore qui allie la finesse du canard aux pêches et aux épices. Un délicieux accord, très facile à faire qui aura le mérite d’éveiller les sens et de tonifier l’énergie, première recette d’automne pour aborder cette rentrée avec gourmandise ! Cette recette est aussi possible avec des pêches de vigne, des figues et quand ce ne sera plus la saison, avec des pommes. Régalez-vous bien !



Magrets de canard aux nectarines

Pour 4 personnes : 2 magrets de canard, 8 nectarines, 50g de beurre, 1 cuillère à café de cannelle, de gingembre et de cardamome, sel, poivre

Laver les nectarines et les plonger quelques minutes dans l’eau bouillante, pour les éplucher. Les couper en 6.

Ciseler avec un bon couteau, en losanges, la partie grasse des magrets. Les mettre dans une poêle bien chaude, du côté peau grasse et les cuire, à feu vif, environ 8mn, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés, en éliminant au fur et à mesure la graisse fondue. Cuire 3 à 4 mn l’autre face, à feu vif. Vérifier, en tranchant au centre, si le magret est bien à point, tout en restant un peu saignant. Pendant ce temps, en parallèle, faire chauffer le beurre dans une 2ème poêle et faire revenir les tranches de nectarines, sans trop les remuer, avec sel, poivre et épices.

Servir les magrets, en tranches fines, avec les nectarines bien dorées.


Indications thérapeutiques des principaux aliments, suivant la Diététique Chinoise :

Le canard est de nature fraiche, de saveur douce et salée, de tropisme Rate/ Estomac/ Poumon/ Reins. Il nourrit le Yin (car c’est un animal qui vit sur l’eau) et traite les bouffées de chaleur ; par sa nature fraiche, il va éliminer la chaleur vide et traiter le vide de Yin de l’Estomac, du Poumon, du Rein, du Gros intestin, traitant la sécheresse de gorge, la soif, la transpiration nocturne, la constipation, le diabète, la chaleur dans les os.


La pêche (la nectarine) est de nature tiède, de saveur douce et acide, de tropisme Estomac/ Gros Intestin. Elle nourrit le Yin de l’Estomac, apaise la soif, humidifie les intestins et active le sang. Malgré sa nature tiède, elle nourrit le Yin, en tonifiant aussi le Qi, ce qui sera intéressant pour traiter la toux, la constipation, mais aussi les transpirations spontanées, par vide de QI du Poumon.


Les épices sont de nature tiède, de saveur piquante, elles vont rajouter du piquant au plat, mais aussi au corps, elles ont pour fonction de libérer la surface, favoriser la transpiration, chasser le froid, mais aussi de tonifier l’énergie, si elles ne sont pas consommées en excès. Par cette fonction de dispersion, les épices douces seront intéressantes pour favoriser la circulation du Qi, de l’énergie.

Même quand il fait chaud, on peut consommer des plats épicés, mais attention, sans excès 


Ce plat sera intéressant pour aborder l’automne, en apportant un peu d’aliments réchauffants, associés à la saveur piquante, qui est tonifiante, en lien avec le Poumon et la saison.

Régalez-vous bien, en vous faisant du bien!

Article écrit par Pascale Perli "Madreperla" avec pour sources:

"Ces aliments qui vous soignent" de P. Sionneau et J.Chapellet (Editions Trédaniel)

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout