Rechercher

Salade de patate douce rôtie, lentilles et fêta

Dernière mise à jour : 25 mars


Voici ma 1ère salade de printemps, réconfortante, tonifiante, histoire que la Rate (la Terre) soit bien ancrée, pour éviter les montées trop rapides de l’énergie du Foie, en cette belle période de printemps et d’équinoxe.

Je n’ai pas été très présente, sur les réseaux sociaux, depuis quelques temps car j’ai eu un petit accident tout à fait idiot et banal: je me suis coupée la main gauche, en voulant retirer un noyau d’avocat. Il parait que c'est un grand classique, avec les huitres!...

Immobilisée pour 15 jours, compliqué pour moi de cuisiner, d’éplucher des légumes, de travailler avec une seule main... Rien de trop grave, tout est rentré dans l'ordre!

La vie m’a donc demandé de ralentir… ralentir cette course infernale à l’hyperactivité, à vouloir remplir le vide, à ne jamais se poser!… Je vais donc reprendre plus tranquillement avec mes patients, les cours et les recettes pour me consacrer un peu plus à mon projet de livre de cuisine qui me tient à cœur, mais qui prendra le temps qu’il prendra.


Salade de patate douce rôtie, lentilles et fêta

Pour 4 personnes: 1 patate douce (environ 500g), 150g de lentilles vertes, 150g de pousses d’épinards, 100g de fêta, 1 oignon vert, 1 feuille de laurier, 1 c.à soupe de Zaatar, piment d’Espelette, huile d’olive, vinaigre balsamique, sel, poivre


Préchauffer le four à 200°.

Éplucher la patate douce et la couper en petits cubes. Les mettre dans un bol, avec le Zaatar (sinon un peu de paprika fumé) et 1 c.à soupe d’huile d’olive. Bien mélanger. Mettre dans un plat au four pour environ 35mn, le temps que la patate douce soit tendre et légèrement dorée.


Pendant ce temps, mettre les lentilles à cuire, recouvertes d’eau froide avec une feuille de laurier, pour 25 mn. Mettre une poignée de gros sel, les dix dernières minutes de cuisson. Enlever la feuille de laurier et les égoutter.

Laver et essorer les pousses d’épinards. Couper la féta en petits cubes, de la même taille que la patate douce.

Dans des assiettes individuelles, disposer un fond de pousses d’épinard, les lentilles, la patate douce et la fêta. Rajouter l’oignon vert épluché et ciselé finement.

Rajouter sur chaque assiette un filet de vinaigre balsamique, d’huile d’olive, un peu de piment d’Espelette, saler, poivrer.

Cette salade peut être servie tiède ou froide.

Bon appétit!


NB: On pourra rajouter quelques champignons de Paris crus émincés pour la décoration!


Pourquoi c’est bon pour la santé, selon les principes de la Diététique Chinoise?

La lentille, très courante dans la cuisine indienne et dans notre tradition française, n’existait pas en Chine, dans la classification classique des aliments, mais ayant des vertus thérapeutiques reconnues, les diététiciens chinois contemporains s’y sont intéressés, comme au quinoa d’ailleurs et ont donné les indications suivantes : de nature neutre, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Reins/ Cœur, les lentilles enrichissent le Jing, l’essence des Reins, tonifient le Qi et nourrissent le Sang. Elles sont préconisées pour le développement du fœtus, traiter l’anémie, les crampes. Elles régulent le Qi du Cœur et font baisser le cholestérol et la glycémie. Comme toutes les légumineuses, elles éliminent l’humidité et favorisent la diurèse. Très intéressantes donc pour les diabétiques (avec un IG bas) et pour favoriser l’amincissement !


L’épinard est le légume de prédilection du printemps. Il est de nature fraiche, de saveur douce et de tropismes Gros Intestin, Estomac, Foie. De ce fait, il va nourrir le Yin et le sang, surtout le Sang du Foie, et traiter l’anémie, les vertiges, la vision trouble, l’héméralopie. Il humidifie la sécheresse, lubrifie la constipation, va traiter la constipation par vide de Sang. Il sera bon aussi contre l’hypertension artérielle. Attention toutefois à ne pas en abuser en cas de cystite, néphrite, goutte, lithiase, à cause de sa forte teneur en acide urique.


La patate douce est de nature neutre, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Estomac/ Gros Intestin. Elle tonifie et régularise l’énergie du Foyer Moyen, Rate et Estomac. Elle traite la fatigue chronique, mais aussi la constipation, car elle produit les liquides.

Elle serait aussi un des meilleurs aliments pour favoriser la vision (avec la carotte et la baie de Goji). Ce serait le légume préféré des centenaires d’Okinawa. Elle est beaucoup plus riche en minéraux, en vitamine C et E que la pomme de terre, en ayant un index glycémique plus bas, ce qui la rend intéressante pour le diabète, le surpoids.


En résumé, une recette très intéressante, surtout pour nourrir le Sang, en cas de fatigue liée à une petite anémie. Elle va en plus favoriser la vision.

Celle-ci soutiendra la Rate et favorisera le Sang du Foie, ce qui sera intéressant pour tempérer les emballements du Foie au printemps, avec risques de vertiges, céphalées, irritabilité…


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour sources :

« Ces aliments qui nous soignent » de P.Sionneau et J.Chapellet (Ed Guy Trédaniel)







730 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout