top of page
Rechercher

Soupe aux lentilles vertes, blettes et citron confit

Dernière mise à jour : 26 mars

Une recette parfumée et surprenante d’origine libanaise! J’ai rajouté la petite touche personnelle, en rajoutant en fin de cuisson, en plus du filet de citron, des morceaux de citron confit. Un délice!


Soupe aux lentilles vertes, blettes et citron confit

Pour 4 personnes: 100g de lentilles vertes du Puy, 400g de blettes, 1 courgette, 1 oignon, 1 gousse d’ail, 1,2 litre de bouillon de légumes, 1 c.à café de graines de cumin, 1 c.à café de carvi, 4 ou 5 branches de coriandre, 1 citron, 2 citrons confits, huile d’olive, sel, poivre.


La veille, faire tremper les lentilles.

Éplucher l’oignon et l’ail, les émincer finement. Eplucher la courgette et la couper en petits morceaux. Laver les blettes, détailler les côtes en tronçons de 1 cm, et ciseler grossièrement les feuilles.

Faire chauffer l’huile dans une cocotte. Ajouter l’ail, l’oignon et les graines de cumin. Les faire dorer 5 minutes. Rajouter les courgettes et les blettes, les faire suer 5 minutes avec l’oignon et le cumin. Verser dans la cocotte les lentilles égouttées et le bouillon de légume (on peut aussi mettre de l’eau avec 2 cubes de bouillon de légumes).

Au bout de 15mn de cuisson, rajouter les blettes et cuire 15mn de plus. Rectifier l’assaisonnement.

Au moment de servir, parsemer la soupe de feuilles de coriandre, arroser de jus de citron, ajouter les citrons confits en petits morceaux et arroser d’un filet d’huile d’olive. C’est prêt pour vous régaler!



Pourquoi c’est bon pour la santé selon la Diététique Chinoise?

La lentille, très courante dans la cuisine indienne et dans notre tradition française, n’existait pas en Chine, dans la classification classique des aliments, mais ayant des vertus thérapeutiques reconnues, les diététiciens chinois contemporains s’y sont intéressés, comme au quinoa d’ailleurs et ont donné les indications suivantes : de nature neutre, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Reins/ Cœur, les lentilles enrichissent le Jing, l’essence des Reins, tonifient le Qi et nourrissent le Sang. Elles sont préconisées pour le développement du fœtus, traiter l’anémie, les crampes. Elles régulent le Qi du Cœur et font baisser le diurèse. Très intéressantes donc pour les diabétiques (avec un IG bas) et pour favoriser l’amincissement !


La blette est de nature fraiche, de saveur douce, de tropismes Poumon, Gros Intestin, Estomac. Comme l’épinard, le persil, beaucoup de légumes à feuilles verts, elle est bourrée de chlorophylle, donc va bien nourrir le Sang et traiter l’anémie, le manque de fer. Elle clarifie la chaleur, élimine la toxicité, surtout au niveau du Poumon et Gros Intestin, et traiter angine et constipation par chaleur sécheresse. Elle favorise la sortie des maladies éruptives, au niveau de la peau, mais dans ce cas, plutôt le jus de blettes, en application externe, pour faire sortir la rougeole, par exemple.

Attention toutefois en cas de vide de Yang de Rate (car rafraichit) et interdite si calculs rénaux !


Le cumin est de nature tiède, de saveur piquante, de tropismes Reins/ Estomac. Il va tonifier la Rate/ Estomac, abaisser le Qi et disperser le froid, surtout de type hernie « Shan », sur le bas-ventre. Il existe une recette traditionnelle marocaine où l’on mélange alcool fort et cumin, pour traiter les règles douloureuses. On lui reconnaît des vertus digestives, pour lutter contre les spasmes, les flatulences et les états inflammatoires. Le cumin, comme le curcuma, s’accorde bien à la lentille pour la rendre plus digeste.

Pour la petite histoire, cette épice était utilisée au Moyen-Age pour éloigner le mauvais sort.


Le citron est de nature fraiche, de saveur acide, de tropisme Estomac/ Poumon. Il va, comme beaucoup d’aliments de cette recette, harmoniser l’estomac et favoriser la circulation du sang. Confit, il en sera d’autant plus digeste. Lorsqu’il est confit, il est moins froid et moins acide, mais très intéressant en tant que fermentation pour équilibrer le système digestif et harmoniser l’intestin.


Voici une recette de soupe de printemps idéale avec la blette, légume vert de saison qui rafraichit, sur une base de lentilles, légumineuse de nature neutre et saveur douce (excellente pour tonifier la Rate, le Rein et le Sang), réchauffée par le cumin et relevée par la petite note d’acidité, excellente pour le Foie. Une recette parfaite pour approcher l’entrée dans le printemps!

« Manger, c’est atteindre le Ciel » et je peux vous dire que cette soupe vous emmènera très loin dans les hautes sphères des délices sur Terre!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour source: « Soupes complètes » de Sophie Dupuis-Gaulier (aux éditions Hachette Cuisine)



624 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page