Rechercher

Ailes de poulet grillées


Celle-ci peut être faite au barbecue, en été, mais se prépare aussi très bien au four. La même marinade peut servir aussi pour des blancs de poulet ou des pavés de saumon. L’intérêt des ailes de poulet, c’est que ce n’est pas cher, il n’y a pas beaucoup à manger, mais avec cette marinade, c’est un plaisir de manger avec les doigts les petites chairs et la peau caramélisées. Vous m’en direz des nouvelles…

Bien-sûr, à la fin de la recette, je vous donne les indications thérapeutiques du point de vue de la Diététique Chinoise.

Recette des ailes de poulet grillées :

Pour 4 personnes : 1kg d’ailes de poulet, si possible pas trop grosses, 40ml de sauce soja, 3cm de racine de gingembre, 3 gousses d’ail, 2 cuillères à soupe de sucre roux, 2 cuillères à soupe d’huile de sésame (facultatif), graines de sésame (facultatif)

Préparer la marinade : Eplucher l’ail et l’émincer, idem pour le gingembre. Le mélanger avec la sauce soja, 1 verre d’eau, le sucre, l’huile de sésame. Rajouter les ailes de poulet, remuer et laisser reposer 3 heures, tour en remuant de temps en temps, pour que les ailes soient bien imprégnées de la marinade.

Mettre le four à chauffer, thermostat 240°. Déposer les ailes de poulet sur une feuille de papier sulfurisé, sur la plaque du four. Les enfourner pour 30 à 40mn, jusqu’à ce qu’elles prennent une coloration bien dorée. Les saupoudrer de graines de sésame, 10 mn avant la fin de la cuisson.

Pourquoi c’est bon pour la santé ?

La viande est à manger avec modération, si l’on veut respecter la planète. La choisir de bonne qualité, bio ou chez un boucher de quartier, en qui on a confiance sur la qualité de ses produits. Le poulet est de nature tiède, lorsqu’il est grillé au four (il va plutôt tonifier l’énergie, le Qi, grillé au four et tonifier plutôt le sang, cuit longtemps en bouillon, type poule au pot), de saveur douce, avec un tropisme Rate/Estomac : cela veut dire qu’il va tonifier le Qi, nourrir le sang, et aussi nourrir le Jing, l’essence des Reins. L’ail est aussi de nature tiède, comme le gingembre, tous deux de saveur douce et piquante, ce qui va aussi tonifier l’énergie. La sauce de soja est froide et salée, elle va tempérer et harmoniser.

Cette recette, comme vous pouvez l’imaginer, va être très tonifiante et intéressante pour nourrir le Qi, réchauffer le corps en hiver, recommandée pour les personnes fatiguées, en convalescence ou ayant des signes de frilosité. C’est une recette idéale pour les vide de Qi, voir de Yang, de Rate/ Estomac.

Bon appétit à vous !

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout