top of page
Rechercher

Confiture de courgettes, citron vert et cardamome

Dernière mise à jour : 19 sept. 2023

Encore une recette de confitures, pour boucler la période des vacances et du temps tellement précieux que l’on peut avoir pour préparer celles-ci!…une que j’avais oublié de vous publier l’an dernier, mais qui sera intéressante si votre jardin regorge de courgettes dont vous ne savez plus que faire!…

Assez étonnante, vous verrez, la courgette un peu fade, s’accorde bien avec les parfums de gingembre, citron vert et de cardamome! La même recette pourrait être préparée avec des prunes, encore mieux des mirabelles pour sublimer ce fruit.

Confiture de courgettes, citron vert et cardamome

Pour 5 pots environ: 4 courgettes bio (si possible 2 jaunes et 2 vertes) soit 1,2kg de chair râpée, 600g de sucre de canne blond, 30g de gingembre, 1 citron jaune bio, 2 citrons verts bio, 1 c.à soupe de cardamome en poudre, 1 sachet de 4g d’agar agar


Laver les courgettes, sans les éplucher (raison pour laquelle c’est mieux qu’elles soient bio). Les râper avec leurs peaux, comme des carottes râpées.

Mettre dans une grande marmite, couvrir de sucre. Râper les zestes des citrons verts et du citron jaune. Presser leur jus et les rajouter dans la marmite, avec le gingembre râpé et la cardamome en poudre. Mélanger.

Porter à ébullition et cuire 20 à 30 minutes, après l’ébullition, en baissant légèrement le feu et en mélangeant régulièrement avec une cuillère en bois.


Les 2 dernières minutes, saupoudrer l’agar agar, et continuer à cuire, sans cesser de mélanger.

Pendant ce temps, faire bouillir les pots et leurs couvercle dans une grande casserole d’eau 10 minutes. Les égoutter et les laisser refroidir, le temps de cuisson de la confiture.

Verser la confiture chaude dans les pots, sans salir les bords et fermer avec le couvercle aussitôt. Les retourner et les couvrir d’un torchon, le temps qu’ils refroidissent.


Pourquoi c’est bon pour la santé, selon la Diététique Chinoise?

Manger trop de sucres, surtout si ce sont des produits industriels et hyper transformés, n’est pas bon pour la santé, je vous l’accorde, mais quand vous faites vos confitures maison, vous pourrez profiter et vous réjouir, cet hiver, des parfums de l’été.

Je mets très peu de sucre dans mes confitures: 500g de sucre pour 1kg de fruits, et systématiquement 1 citron par kilo de fruits pour une meilleur conservation.


Bienfaits thérapeutiques des aliments principaux, selon la Diététique Chinoise:

La courgette est de nature fraiche, de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac. Etant plus rafraichissante (plus aqueuse) que les courges d’hiver, elle sera moins tonifiante pour le Qi, mais plus intéressante, en été ou à l’automne pour nourrir les liquides.


La cardamome est de nature tiède, de saveur piquante, de tropisme Rate/ Estomac/ Reins. Elle tiédit le centre, favorise la digestion, harmonise le Qi de l’Estomac, calme les nausées et les vomissements, avec l’action légèrement astringente de traiter les selles molles et les diarrhées. Elle mobilise le Qi, élimine l’humidité. Même si elle n’a pas un tropisme Foie, elle pourrait agir sur les stagnations du Foie, par son action de faire circuler le Qi. Elle calme aussi le fœtus et empêche les fausses-couches.


Le gingembre est de nature tiède, de saveur piquante. Son tropisme Poumon/ Rate/ Estomac favorise la digestion, stimule l’appétit et les sucs digestifs, réchauffe l’Estomac et le foyer moyen, en cas de coup de froid sur le ventre. Il sera surtout très efficace, pour traiter les nausées, arrêter les vomissements de façon assez spectaculaire, quelle qu’en soit la cause, et même pour atténuer le mal des transports.


Le sucre de canne blond est est de nature neutre et de saveur douce, de tropismes Rate/ Estomac/ Poumon : il tonifie la Rate, humidifie le Poumon, atténue les tensions et les spasmes.


Voici donc, pour résumer une confiture douce pour la Rate, et bien épicée pour accompagner ce début d’automne.

Régalez-vous bien, en vous faisant plaisir et le plus grand bien!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla 

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif (aux éditions Mango)




164 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page