Rechercher

Crumble pommes poire cannelle

Dernière mise à jour : 28 oct. 2020


Avant, au XXème siècle, existait la tradition du repas du dimanche en famille, tous réunis autour d’une table et d’un très bon poulet fermier ou rosbeef rôti au four, avec une bonne purée de pommes de terre. Je me souviens du trou que l’on faisait, avec sa cuillère, dans la purée pour y loger le jus. Ce genre de souvenir nous colle un peu de nostalgie, car qui, encore aujourd’hui, se retrouve pour le déjeuner du dimanche ? Il en est de même pour le gâteau du dimanche : c’était un peu comme une récompense de la semaine…et puis sentir dans la maison, ce parfum du gâteau tout chaud sorti du four ! Pendant le confinement, les paquets de farine ont été dévalisés, car tout le monde s’est remis à préparer des gâteaux maison ! Dans ce repli sur soi, ce cocon retrouvé, cette tradition est revenue dans les foyers.

Pourtant, le sucré industriel n’a envahi que de trop nos placards, nos frigos, nos repas et nos journées. Plus personne ne peut imaginer un repas, sans la récompense finale du petit dessert (pâtisserie, yaourts ou comptes industriels), un goûter pour les enfants avec des gâteaux, barres chocolatées. Beaucoup trop de sucres partout, cachés, visibles, dans les produits hypertransformés, les céréales trop transformées, les plats tout prêts…qui ont créé une dépendance de plus en plus dangereuse au sucre, en lien avec notre affect.

En effet, en Diététique Chinoise, on sait que la saveur douce tonifie, donne de l’énergie, mais aussi calme les tensions, dé spasme, Je parle bien de la saveur douce( que l’on retrouve dans les céréales, les légumineuses, ce qu’on pourrait appeler les sucres lents, mais aussi dans la viande, le poisson, le tofu, les légumes racines, la pomme de terre, les oléagineux, …) et pas de la saveur sucrée (qui, elle, existe dans les pâtisseries, gâteaux secs industriels, glaces, chocolat, confitures, nougat mais aussi le bon miel même bio, les fruits secs comme abricots, raisins secs…). Malheureusement, plus on va manger sucré, plus on va être addict au sucre, et plus on va épuiser la Rate(et le pancréas), organe associé à la saveur douce, mais pour qui le sucré risque d’être un poison, à force d’en abuser.

Donc, pour éviter cette dépendance de plus plus forte au sucre, pourquoi ne pas revenir à la vraie saveur douce dont notre corps a besoin :

- des fruits en dehors des repas, au moment des pauses de 11h ou 17h

- éviter de manger systématiquement un dessert à la fin de tous les repas

- éviter tous les sucres industriels (chocolat, gâteaux secs même bio, glaces, boissons sucrées, sodas, jus de fruits…)

- éviter de boire des jus de fruits ou manger des fruits à jeun, le matin

- favoriser le fruit ou un aliment naturellement sucré au goûter, avant 17h, mais ne plus manger sucré ensuite, dans la soirée

- préparer des crêpes ou un gâteau fait maison peu sucrés, pour garder la satisfaction du dessert, mais sans en abuser

Voici donc, pour illustrer cela, la recette du gâteau le plus facile à faire au monde, le Crumble. J’ai appris à faire celui-ci, lors d’un voyage linguistique, dans la campagne d’Oxford, alors que j’étais adolescente. Ma famille d’accueil me l’avait préparé aux pommes et fruits rouges, j’en garde un souvenir incroyable. Ils me l’avaient servi avec une rasade de « custard », de sauce anglaise.


Si vous voulez en savoir plus sur les vertus de la poire dans ce dessert, cliquez sur le lien suivant: la poire pour traiter la toux

Crumble pommes poires cannelle

Pour 4 personnes : 2 poires mûres, 3 pommes, 250g de farine, 125g de beurre demi-sel (ce sera bien meilleur qu’avec du beurre doux), 125g de sucre roux cristallisé, 1 c. à soupe de cannelle en poudre (ou plus suivant votre goût)

Préchauffer le four thermostat 180°.

Beurrer un plat à gratin, en céramique. Eplucher les pommes et les poires, les couper en petits morceaux, les répartir sur le fond du plat, en mélangeant bien les 2 fruits. Saupoudrer de cannelle, à volonté. Enfourner le plat. Pendant ce temps, préparer le sablé. Mettre dans un saladier la farine, mélanger avec le sucre, rajouter le beurre coupé en petits morceaux. Avec des mains bien propres, écraser le beurre avec les doigts, de façon homogène, pour donner un aspect de sable. Sortir le plat du four et le recouvrir du sablé. Enfourner à nouveau, pour 30mn, jusqu’à ce que le dessus soit un peu doré !

Si vous n’utilisez pas de beurre salé, pensez à mettre une bonne pincée de sel.

Pour un dessert moins sucré, vous pourriez diminuer la quantité de sucre à 80g. Je vous donne ici la recette traditionnelle anglaise.

Vous pourriez aussi remplacer 50g de farine, par de la poudre d’amande. C’est délicieux aussi et cela va bien avec la poire !

Ce dessert peut être aussi fait avec un mélange de pommes et fruits rouges ou pommes et rhubarbe !

Régalez- vous bien, en vous faisant du bien, sans abuser de manger trop sucré !

Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »

111 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout