top of page
Rechercher

Gratin "dauphinois" à la patate douce, lait de coco, curry

Dernière mise à jour : 22 janv.

Ça y est! A peine prononcé, me voici déjà avec la tête coupée en ayant osé détourner le sacro-saint gratin dauphinois de mes origines! Il a pris, avec cette recette, un audacieux virage, drôlement exotique! L’idée m’est venue de faire un plat tricolore avec 3 patates: pommes de terre blanches, patate douce orange et violette. Au début, je me suis dit que j’allais juste les griller comme cela en tranches fines, comme un tian de légumes avec juste un filet d’huile d’olive. Puis, je ne sais pourquoi, je me suis dit qu’en gratin, ce serait plus savoureux et c’est vraiment le cas! En revanche, on ne voyait pas tant que ça le côté tricolore, mais la patate douce violette apporte vraiment une saveur gourmande bien particulière.

Comme les patates douces violettes ne sont pas si faciles à trouver, que cela, vous pourrez préparer ce gratin avec 2 grosses patates douces oranges et 3 grosses pommes de terre, ce sera vraiment parfait aussi.

Le plus de cette recette qui n’a plus rien à voir avec le vrai « gratin dauphinois », c’est le côté très onctueux du lait de coco, le parfum prononcé de l’ail et la saveur subtile du curry. Bien gratiné, il a même un goût presque caramélisé, il est d’une gourmandise incroyable!


Gratin « dauphinois » à la patate douce, curry, lait de coco

Pour 4 personnes: 1 grosse patate douce orange, 2 petites patates douces violettes (ou 1 grosse), 3 grosses pommes de terre, 40cl de lait de coco, 40cl de lait de vache, 2 gousses d’ail, 2cm de gingembre, 1 c.à soupe de curry de Madras, sel, poivre.


Faire bouillir à feu doux pendant 15mn le lait de coco, le lait de vache, l’ail et le gingembre épluchés et émincés finement et le curry, en remuant régulièrement. Saler et poivrer.

Pendant ce temps, préchauffer le four à 180 degrés.

Éplucher et couper en tranches très fines toutes les patates (je l’ai fait au robot).

Mettre dans un plat beurré une 1ère couche de patate douce violette. Verser par dessus 1/3 du lait.

Repartir une 2ème couche de tranches de pommes de terre. Verser encore du lait pour couvrir.

Finir par une dernière couche de patate douce orange, en essayant de bien ranger les tranches comme des écailles.

Finir de verser le lait qui doit arriver juste à la limite des tranches.

Mettre au four pour 1h20.

Sortir du four et servir bien chaud avec une viande, une saucisse ou juste une salade verte!

Bon appétit!


Pourquoi c’est bon pour la santé, selon la Diététique Chinoise?

La patate douce est de nature neutre, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Estomac/ Gros Intestin. Elle tonifie et régularise l’énergie du Foyer Moyen, Rate et Estomac. Elle traite la fatigue chronique, mais aussi la constipation, car elle produit les liquides.

Elle serait aussi un des meilleurs aliments pour favoriser la vision (avec la carotte et la baie de Goji). Ce serait le légume préféré des centenaires d’Okinawa. Elle est beaucoup plus riche en minéraux, en vitamine C et E que la pomme de terre, en ayant un index glycémique plus bas, ce qui la rend intéressante pour le diabète, le surpoids.

Au niveau d’études récentes, elle renfermerait une protéine qui stimulerait la production de globules blancs et, du coup, le système immunitaire. De par sa couleur orange vif et son fort taux de bêta-carotène, elle aurait des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires.

Si elle est violette, elle renfermera encore plus d’antioxydants, surtout des anthocyanes présents dans les myrtilles. Elle aura, de par sa couleur violette, plus d’impact pour soutenir le Rein, dans son action de faire diminuer l’hypertension artérielle et d’empêcher le vieillissement des cellules du cerveau, ce qui permettra une action fort intéressante pour ralentir la perte de mémoire et booster l'immunité.


La pomme de terre est de nature neutre, de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac. Elle tonifie l’énergie du Foyer Moyen, harmonise l’Estomac, relâche les tensions et peut traiter brûlures et douleurs de l’Estomac. Elle serait aussi intéressante pour faire baisser la tension artérielle.


Le lait de coco est de nature neutre, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Estomac/ Gros Intestin. Il tonifie l’énergie, le Qi et traite la fatigue, l’inappétence. Attention ! Ne pas confondre le lait de coco qui est issu de la chair et reconditionné en lait de coco. Le jus est plutôt de nature fraiche, il sera désaltérant et traitera les diarrhées causées par la canicule. La chair qui sert à faire le lait de coco sera plutôt, lui, laxatif, pour traiter la constipation par sécheresse du Gros Intestin. Il a aussi une action vermifuge. Pour tonifier le Qi, on préfèrera le lait de coco, de nature neutre et saveur douce, plus tonifiant au jus qui, lui, est rafraichissant !


L’ail, comme tous les condiments, épices et aromates, est de nature tiède, de saveur piquante et douce. Il réchauffe la Rate et l’Estomac, pour dissiper la stagnation d’aliments, fait circuler le Qi pour favoriser la digestion, il traite les douleurs, sensations de froid à l’abdomen, par vide de Qi de la Rate et de l’Estomac. Il dissipe aussi la toxicité, en cas d’intoxication alimentaire ou de diarrhées infectieuses. Il va avoir une action anti parasites. De par son action sur le Poumon, l’ail sera intéressant pour éliminer les mucosités et traiter la toux, surtout dans le cas de la coqueluche.

Ayant aussi pour action de faire circuler le sang, de le fluidifier, comme tous les aliments de la famille des « allium », on lui reconnaît aussi des vertus cardio-vasculaires. Manger une gousse d’ail par jour permettrait d’éviter l’hypertension artérielle, le cholestérol, l’arthrite, mais aussi d’éviter le rhume et la grippe, sans oublier ses vertus anti-cancéreuses.


Le curry, non répertorié dans la liste des aliments chinois, étant un mélange d’épices, devrait être de nature tiède, de saveur piquante, avec un tropisme Rate/ Rein, intéressante pour réchauffer le foyer moyen et soutenir le Yang du Rein pour réchauffer toutes les fonctions du corps. Comme beaucoup d’épices de saveur piquante, il aura la fonction de faire transpirer, de libérer la surface et de chasser le froid par la transpiration. Intéressant en cas de coup de froid sur le Poumon ou l’Estomac.


Les bons gratins d’hiver nous reboostent les corps et les cœurs, surtout grâce à la patate douce qui est tonifiante, le lait de coco aussi, l’ail et le curry qui réchauffent! La patate douce est aussi un grand remède pour renforcer l’immunité. C’est le plat idéal pour l’hiver et ce grand froid!

Régalez-vous bien, en vous faisant le plus grand bien!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif (aux éditions Mango) et aussi ma prochaine formation qui commencera en mars 2024 (les infos sont sur ce site, rubrique Ateliers et formations).



700 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page