Rechercher

Houmous de lentilles corail

Dernière mise à jour : févr. 4


Vous connaissez bien-sûr le houmous, truc apéro à base de pois-chiches, d’origine libanaise, traditionnellement parfumé au cumin, à l’ail, à l’huile d’olive et au tahini (pâte de sésame), dont il est possible de varier à l’infini les plaisirs en le mixant avec de l’avocat ("guaca-houmous"), de la betterave (pour une belle couleur rosée), de la patate douce (pour une belle couleur orangée), le faire avec des petits pois à la place des pois chiches pour une belle couleur verte, lui ajouter des herbes, une pointe de gingembre ou de curry… Comme je viens de vous parler des bienfaits des lentilles, qui ont de super qualités nutritionnelles, voici la version aux lentilles corail pour se régaler et en même temps se faire le plus grand bien ! Comme les légumineuses, associées aux céréales, sont riches en protéines végétales, ce petit houmous pourra compléter délicieusement une assiette de riz légumes, un « Bouddha bowl » (promis, je vous fais un article là-dessus prochainement) ou une bonne soupe sur une tartine grillée, histoire de toujours avoir notre assiette idéale parfaite : 1/3 de l’assiette en céréales pour tonifier le Qi, l’énergie, 1 petite portion de protéines pour tonifier aussi le Qi et nourrir le sang et le restant de l’assiette en légumes pour remplir, apporter variété de couleurs et nutriments, avec plein de vertus thérapeutiques pour éviter au corps de s’encrasser, de vieillir, d’avoir des maladies (cholestérol, hypertension artérielle, cancer) et de grossir en excès.


Houmous de lentilles corail

Pour 4 personnes : 100g de lentilles corail, 1 c. à soupe de cumin en poudre, 1 gousse d’ail, 1 c. à soupe de pâte de sésame (tahini), 1 filet de jus de citron, 2 c. à soupe d’huile d’olive, sel, poivre


Mettre les lentilles dans 3 fois leur volume d’eau froide, porter à ébullition et cuire 15mn. Les égoutter en gardant un peu d’eau de cuisson.

Dans le bol d’un mixer, mettre les lentilles, la gousse d’ail épluchée et dégermée, le cumin, le jus de citron, la pâte de sésame, l’huile d’olive. Mixer et si nécessaire, rajouter un peu d’eau de cuisson, pour obtenir une purée épaisse, bien lisse et onctueuse.

Réserver au frais 1 heure et servir avec des petits croûtons de pain grillé, des crackers ou des grissini.


Bienfaits des lentilles selon les principes de la Diététique Chinoise :

La lentille, très courante dans la cuisine indienne et dans notre tradition française, n’existait pas en Chine, dans la classification classique des aliments, mais ayant des vertus thérapeutiques non négligeables, les diététiciens chinois contemporains s’y sont intéressés, comme au quinoa d’ailleurs et ont donné les indications suivantes : les lentilles sont de nature neutre, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Reins/ Cœur.

Elles enrichissent le Jing, l’essence des Reins, tonifient le Qi et nourrissent le Sang. Elles sont préconisées pour le développement du fœtus, tout le long de la grossesse, pour traiter la fatigue, l’anémie, les crampes. Elles régulent le Qi du Cœur et font baisser le cholestérol et la glycémie, car riches en antioxydants de la famille des flavonoïdes. Comme toutes les légumineuses, elles éliminent l’humidité et favorisent la diurèse. Très intéressantes donc pour les diabétiques (avec un IG bas à 35 et 115 calories en moyenne, pour 100g de lentilles cuites) et pour favoriser l’amincissement, tout en soutenant l’énergie !

Riches en protéines et en fer (3,3mg/ 100g), elles seront intéressantes pour les végétariens qui ne mangent pas de viande. Elles représentent aussi une source intéressante de magnésium, potassium, phosphore, cuivre, manganèse et de calcium, mais aussi de vitamines du groupe B : B9 (intéressante pour la femme enceinte) et B3 (pour le métabolisme énergétique) et de fibres qui les rendront intéressantes pour favoriser le transit.

Attention à ne pas en abuser en cas de fort taux d’acide urique !


NB : On m’a souvent demandé s’il y avait des différences thérapeutiques suivant les couleurs. Je pense que oui, mais ne l’ai vu spécifier dans aucun manuel.

La lentille corail, de couleur orange, sera certainement plus intéressante pour la Rate, la lentille verte (du Puy) pour le Foie et la lentille noire (Belluga) pour nourrir l’essence des Reins, comme la spécificité du sésame noir ou du haricot noir, très riches en antioxydants, pour renforcer l’immunité et ralentir le vieillissement.


La lentille, dans cette recette associée à l’ail et aux épices, n’en sera que plus tonifiante pour l’énergie ! Donc régalez-vous bien, en vous faisant du bien !


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, les aliments qui soignent et l’assiette idéale parfaite, selon les principes du Yin Yang, je vous conseille mes ateliers d’initiation que je donne maintenant par visioconférences, ainsi que mes formations plus approfondies sur 6 jours.

Vous trouverez toutes les infos sur ce blog, rubrique Formations

396 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout