Rechercher

Beignets de courgettes de Mamy Chauchau

Dernière mise à jour : il y a 6 jours

Il y a des petits plats qui restent à jamais gravés dans ton Cœur. Je suis ravie de vous les faire partager, avec leurs petites histoires. Cette fois-ci, il s’agit des beignets de courgettes de ma Mamy Chauchau. Celle-ci se levait à 5h du matin pour me les préparer, avant qu’on parte faire les marchés aux puces à Autrans, St Nizier ou ailleurs. C’était notre pique-nique récompense quand il fallait se lever aux aurores, déballer, attendre, marchander ou vendre. J’avais 14-15 ans, ma grand-mère sur le tard s’était reconvertie brocanteuse : elle me faisait passer l’été à trier les cartes postales anciennes par département (un bon moyen pour apprendre la géographie), repeindre des faux canards en bois et réparer des couvertures au crochet. J’adorais passer les vacances chez elle et partir sur la route pour jouer à la marchande.

Parlons maintenant de cette récompense : des beignets tout frais du matin avec beaucoup d’ail et de persil, un super repas pour le dernier soleil et pique-niques d’automne ensoleillés, sinon à rajouter dans sa box de midi, comme on pourrait le faire avec des boulettes de viande ou des fallafels. Ils seront aussi bons froids que chauds et une bonne façon de faire manger des légumes aux enfants !


Beignets de courgettes

Pour 4 personnes : 2 courgettes moyennes si possible bio, 2 œufs, 150g de farine, 25cl de lait, 1 bouquet entier de persil, 2 gousses d’ail, sel, poivre, huile de friture


Eplucher 1 tranche sur 2 les courgettes, les laver. Les râper avec un robot.

Les saupoudrer d’une poignée de gros sel, en remuant bien, pour qu’elles soient bien imbibées. Les faire dégorger dans une passoire au moins 2 heures, en les essorant de temps en temps. Au dernier moment, les rincer sous l’eau pour éliminer le surplus de sel et à nouveau bien les essorer et les sécher avec un papier absorbant.


Pendant ce temps, laver et ciseler le persil. Eplucher et émincer très finement l’ail.

Préparer la pâte : mettre au fond d’un saladier la farine, une bonne pincée de sel, faire un puit. Casser les œufs en séparant les jaunes des blancs. Mettre les jaunes dans le saladier. Commencer à remuer tout en rajoutant le lait et en évitant de faire des grumeaux. La pâte ressemble à une pâte à crêpe plus épaisse.

Rajouter le persil ciselé et l’ail émincé, bien remuer encore.

Battre les blancs en neige et les rajouter délicatement au mélange.


Faire chauffer de l’huile de friture et lorsqu’elle est bien chaude, y jeter de grosses cuillères à soupe de pâte. Faire dorer, puis les retourner. Bien les essorer avant de sortir les beignets et les placer sur du papier absorbant pour éviter qu’ils ne soient trop gras.

A déguster chauds ou froids, avec une petite salade verte, de crudités ou de tomates !


La courgette est de nature fraiche, de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac.

Elle est réchauffée dans cette recette par l’ail et le persil qui sont de nature tiède, ainsi que par la friture qui est une cuisson très Yang.

Attention de ne pas abuser de friture qui est une cuisson très réchauffante , en cas de signes de chaleur interne (sensation de chaleur ou de fièvre, yeux ou visage rouges, constipation, urines foncées, transpiration, agitation mentale…) !


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »




224 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout