Rechercher

Chakchouka aux épinards et sumac

Fin octobre cette année, le printemps est revenu, des températures douces qui ne poussent pas trop à manger des soupes!… Rien de rassurant, ces températures inattendues, mais pour nous, en Médecine Chinoise, nous sommes sur l’intersaison entre l’automne et l’hiver, qui correspond à la Rate, la Terre, à la couleur jaune orange (couleur des potirons d’Halloween!) et à l’humidité. C’est le moment d’aller se faire une petite séance chez votre acupuncteur préféré, car, comme vous savez, les déficiences de Rate et problèmes d’Humidité sont assez courants… encore plus pour nous les praticiens de Médecine Chinoise, une vrai parano depuis que l’on a commencé nos études. Je vais vous publier bientôt un article sur le sujet, pour bien vous expliquer à quoi correspond cette « perversité climatique » qui peut être externe ou interne et une grande cause de maladies, comme glaires, mucosités, cholestérol, cellulite, œdèmes, lourdeur, rhumatismes, surpoids, mais aussi céphalées en casque, acouphènes, acné…


Je vous propose une recette qui n’a pas vraiment à voir avec tout cela, quoique!…Même si l’épinard fait plutôt penser au printemps, j’en ai encore trouvé au marché, chez le primeur du coin. Sa nature est fraiche, mais il sera réchauffé dans cette recette orientale par les épices et aussi par la cuisson au four. L’épinard nourrit le Sang, ainsi que les oeufs, voici donc une excellente recette lorsque l’on a tendance au vide de Sang, surtout s’il s’accompagne d’un vide de Yang. Et peut-être finalement une recette aussi intéressante en cas d’Humidité (grâce à l’action réchauffante des épices).


Chakchouka aux épinards et sumac:

Pour 4 personnes: 500g d’épinards frais, 4 œufs, 30cl de crème fraiche épaisse, 4 gousses d’ail, 2 c.à soupe d’huile d’olive, 1 c.à soupe de zaatar, 1 pincée de sumac, sel, poivre


Préchauffer le four à 180°.

Trier les épinards, enlever les plus grosses tiges et côtes, les laver et les faire essorer dans une passoire. Peler, dégermer et écraser les gousses d’ail.

Mettre l’huile à chauffer dans un wok, y faire revenir à feu doux l’ail sans le faire brûler pas plus d’une minute. Augmenter le feu et rajouter les épinards, une poignée à la fois, en mélangeant constamment.


Rajouter 1/4 c.à café de sel et continuer la cuisson jusqu’à ce que les épinards aient fondu et que leur eau soit évaporée. Rajouter alors la crème fraiche, le zaatar et le sumac, bien mélanger.

Etaler dans un plat allant au four. Casser les œufs au dessus des épinards et enfourner 10mn. Saler, poivrer, saupoudrer d’un peu de sumac.


Servir aussitôt bien chaud! Bon appétit!

C’est quoi le Zaatar et le Sumac?

Le Zaatar est un mélange d’épices très utilisé dans la cuisine du Moyen-Orient, surtout libanaise, à base de thym (plus précisément une variété d’hysope), d’origan, de sarriette, de sumac, de graines de sésame et parfois de coriandre et de cumin. Il y a de fortes chances qu’il soit, en tant que condiment, de nature tiède, de saveur douce (sésame) à piquante (herbes aromatiques et épices).


Le Sumac est une épice que l’on retrouve dans la cuisine orientale, de couleur rouge brun, il se présente en poudre un peu humide. Peu connue, cette épice est naturellement salée, et se caractérise grâce à son incroyable manière de relever les aliments sans en changer le goût. En effet, son arôme est légèrement acidulé et fruité.


Vous trouverez ces 2 épices particulières chez les marchands d’épices ou épiceries orientales. Ma préférée à Paris est Izraël (voir mon article « Chez Izraël, le temple des épices »).


Quelles sont les propriétés de l’épinard, selon la Diététique Chinoise?

L’épinard est de nature fraiche, de saveur douce, de tropismes Gros Intestin, Estomac, Foie. De ce fait, il va nourrir le Yin et le sang, surtout le Sang du Foie, et traiter l’anémie, les vertiges, la vision trouble, l’héméralopie. Il humidifie la sécheresse, lubrifie la constipation, va traiter la constipation par vide de Sang. Il sera bon aussi contre l’hypertension artérielle, le diabète, pour traiter la conjonctivite, la toux et l’asthme (en ouvrant le diaphragme et en favorisant la respiration). De par sa richesse en fibres et en antioxydants, en provitamine A, il serait aussi intéressant en prévention de certains cancers, dont celui du sein.

Les Chinois le recommande pour favoriser une belle peau, et ceci est prouvé par les recherches actuelles qui lui donnent un fort taux de vitamine C et de bêta-carotène. Ce puissant antioxydant liposoluble pénètre rapidement dans les couches adipeuses de la peau et protège les fibres de collagène et d’élastine des attaques des radicaux libres.


Attention toutefois à ne pas en abuser en cas de cystite, néphrite, goutte, lithiase, à cause de sa forte teneur en acide urique!


Dans ce plat, l’épinard associé à l’œuf, recommandé pour nourrir le Sang, sera intéressant pour traiter les vides de Sang, l’anémie, la constipation par vide de Sang.

Régalez-vous bien, en vous faisant le plus grand bien!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour inspiration une recette de « Petits plats comme au Liban, en 30mn seulement » (Editions Marabout du monde)

« Ces aliments qui nous soignent » de Philippe Sionneau et Josette Chapellet (Ed Guy Trédaniel)

« Manger mieux pour vivre mieux » de James Wong (Edition Hachette Cuisine)


Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » (aux éditions Mango) et aussi mes formations de Diététique Chinoise (Programme et dates sur ce site)


144 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout