Rechercher

Confiture de framboises, litchis, eau de rose

Mis à jour : janv. 13

Vous connaissez ma grande passion pour les confitures et vous en trouverez sur ce blog créé avec Lucie-Lou, ma fille, de nombreuses recettes, rubrique « Douceurs ». Vous me direz : rien à voir avec la Diététique Chinoise ? et bien, non ! Même si les Chinois ne sont pas adeptes de desserts et de grignoter sans arrêt sucré, comme récompense ou compensation affective, on retrouve dans la tradition chinoise des fruits séchés, confits ou mis dans l’alcool, le séchage, le sucre et l’alcool assurant une conservation de ceux-ci, de façon à en apprécier leurs saveurs et leurs bienfaits thérapeutiques hors saison, voir toute l’année quand on besoin d’un traitement. Par exemple, en cas d’anémie, de vide de Sang, je vous conseille, puisque c’est la saison, de préparer un alcool de litchis : Mettre 100 à 150g de litchis pelés, en gardant les noyaux, dans 70cl d’alcool de fruits à 50°, en alternant une couche de fruits, de sucre et d’alcool. Faire macérer minimum 15 jours. Prendre 1 litchi par jour, avec un peu d’alcool et de l’eau chaude, comme traitement. Il ne faut pas en abuser bien sûr, juste ce qu’il faut pour se faire du bien, car, comme on le sait tous, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.


Les framboises ne sont pas de saison, alors justement pour cette recette, où l’association Framboise/ Litchis/ Eau de rose, créée par la célèbre confiturière Christine Ferber et réinterprétée par le grand pâtissier, Pierre Hermé, dans sa gamme « Ispahan », je n’ai pas trop eu le choix que d’utiliser des framboises surgelées, car nous sommes en pleine saison des litchis et malheureusement, pas dans celle des framboises. Vous allez hurler, je le sais, mais la digression exceptionnelle en vaut vraiment le détour !


Confiture de framboises, litchis, eau de rose

Pour 10 pots environ : 2kg de framboises surgelées, 700g de litchis (soit 500g épluchés), 2 citrons, 1,250kg de sucre de canne blond, 125 ml d’eau de rose, 2g d’agar agar


Faire décongeler les framboises, les mettre dans une grande marmite et leur rajouter 2 verres d’eau. Porter à ébullition et cuire 10mn. Passer les framboises au moulin à légumes, grille fine, pour éliminer un peu des pépins.

Pendant ce temps, éplucher les litchis, en les incisant, en leur enlevant leur peau et noyau et en coupant leur chair en petits morceaux.

Remettre la pulpe dans la marmite, avec les litchis, 2 jus de citron (compter toujours le jus d’1citron par kilo de fruits) et le sucre (500g de sucre par kilo de fruits, c’est important de peser pour avoir la quantité exacte de sucre à mettre !).

Porter à ébullition et cuire 30mn environ, en diminuant un peu le feu et en remuant sans arrêt, avec une cuillère en bois. Rajouter les 3 dernières minutes l’agar agar, en le saupoudrant de façon homogène et en tournant sans arrêt. Vérifier la nappe, en versant une goutte de confiture sur une soucoupe préalablement sortie du congélateur. La confiture doit figer sur l’assiette.


Pendant ce temps, mettre vos pots de confiture et couvercles à bouillir pendant au moins 10mn, les sortir juste avant de mettre en pots pour qu’ils aient le temps de s’égoutter.

Verser la confiture bien chaude dans chaque pot, nettoyer avec un papier absorbant légèrement mouillé les bords des pots, fermer avec les couvercles et retourner les pots, têtes en bas, pour permettre de créer un appel d’air. Les recouvrir d’un torchon pour qu’ils refroidissent tranquillement.

Bien les nettoyer (si confiture a coulé) et les essuyer, leur coller de belles étiquettes.

Comme il y a peu de sucre et une cuisson pas trop longue de la confiture, je vous conseille de bien respecter ces phases de mise en pots. Ensuite, il sera important de garder votre confiture bien au frais, après l’ouverture des pots.

NB : Par expérience, elles peuvent se conserver facilement 2 ans, mais cela m’étonnerait qu’elles durent jusque là, surtout celles-ci…


Bienfaits thérapeutiques des aliments principaux :

La framboise est de nature neutre et saveur douce et acide, de tropisme Rate et peut-être Foie, comme d’autres fruits rouges et surtout baies, qui ont souvent la vocation, par leur couleur rouge, de nourrir le Sang, et entre autres, le Sang du Foie, comme les myrtilles et les baies de Goji, recommandées pour la vision.

Toutes les baies sont un concentré de potentiel vivant, avec en plus de leur concentration en vitamines, minéraux et fibres, une gamme étendue de phytonutriments, et surtout d’anthocyanes (antioxydant) qui leur donnent leurs belles couleurs rouge ou violette. Plus les baies vont monter en couleur du rouge vers le violet, voir le noir, plus elles seront riches en anthocyanes et intéressantes pour protéger le système cardiovasculaire, booster le cerveau et en prévention du cancer.


Le litchi est de nature tiède, de saveur douce et acide, de tropismes Rate/ Foie/ Cœur. Même s’il fait partie des fruits exotiques (qui souvent sont de nature froide pour rafraichir les personnes sous les tropiques) et s’il est rempli d’eau et très Yin, il est de nature tiède, il réchauffe, il tonifie, c’est un grand tonique contre la fatigue, pour traiter aussi la frilosité, le fruit parfait à manger en plein hiver, pendant une convalescence, une grossesse ou chez les enfants en pleine croissance. Du fait qu’il soit très aqueux, il génère les liquides, calme la soif, mais va aussi nourrir le Sang et surtout le Sang du Foie, traiter l’anémie ou la faiblesse après l’accouchement. De par son tropisme Cœur, le litchi va aussi tonifier le Cœur, calmer l’esprit, le Shen, renforcer la mémoire, la concentration, traiter la dépression, l’insomnie et les palpitations par Vide. Il régularise le Qi et calme les douleurs, les maux de gorge, mais surtout les douleurs épigastriques, traite la nausée, le hoquet (contre-sens du Qi) et la mauvaise haleine.

C’est une excellente source de vitamine C et d’antioxydant, ainsi que de potassium, pour faire diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires.


Le sucre de canne blond est est de nature neutre et de saveur douce, de tropismes Rate/ Estomac/ Poumon : il tonifie la Rate, humidifie le Poumon, atténue les tensions et les spasmes.


On remarquera donc que les 2 fruits présents dans cette confiture seront intéressants pour nourrir le Sang ! La saveur sucrée n’est toutefois pas la plus recommandée, en cas de surpoids et d’humidité, et comme on le sait, la Rate a besoin de saveur douce, et pas de saveur sucrée en excès qui risque encore plus de l’épuiser. Mais une petite confiture maison faite avec Amour et savourée sans excès ne pourra que vous réjouir le Cœur et les papilles. Donc n’abusez pas de tous ces produits industriels sucrés, mais faites vous juste le plaisir des saveurs du fait maison, avec de bons produits, qui nous rappelle l’enfance…et avec cette confiture au parfum très subtil, vous allez vraiment vous régaler !

Si vous voulez consulter une autre recette, avec la même association, je vous conseille mon Tiramisu aux framboises, litchis, eau de rose ! (Vous pouvez cliquer sur le lien pour retrouver la recette).


Recette écrite par Pascale Perli « Madreperla », avec pour sources d’inspiration :

« Ces aliments qui nous soignent » de Philippe Sionneau et Josette Chapellet (Editions Guy Tredaniel)

« Mes confitures » de Christine Ferber (Editions de poche « J’ai lu »)


146 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout