Rechercher

Courgette farcie végétarienne

Dernière mise à jour : nov. 3


Voici une très belle année pour les courgettes, mais aussi il me semble pour toutes les variétés de courges. Une de mes étudiantes en Diététique Chinoise, Béatrice, voisine à Vincennes, m’a rapporté de son jardin en Bourgogne deux très belles courgettes-courges rondes, assez grosses pour en faire des farcis pour 2 personnes. Je vous avais déjà présenté une recette de courgettes farcies au chèvre et à l’ail des ours. J’avais envie pour ces deux belles courgettes rondes de tester une recette végétarienne, avec une farce aux céréales et légumes. Et pour cela, j’ai trouvé lors de vacances à Grenoble, un couscous perlé, chez « Grand frais ». Première fois que je voyais cette céréale sous cette forme-là !

Alors, pour cette recette bien sûr, toutes les variantes sont possibles : on peut préférer une courge butternut, un petit potimarron ou un pâtisson qui seront maintenant, fin octobre, plus de saison. Pour la céréale, si l’on ne trouve pas de couscous perlé, on peut remplacer par du millet (excellent pour la santé !), du kasha, sarrasin grillé (excellent aussi pour la santé) ou de l’orge (excellent pour la santé aussi, comme vous pouvez l’imaginer).

En effet, en Diététique Chinoise, branche incontournable de la Médecine Traditionnelle Chinoise, vieille de plus de 5000 ans, les aliments sont considérés comme essentiels pour être en bonne santé, voir se soigner. Les céréales étant en majorité de nature neutre et de saveur douce, seront excellentes pour tonifier la Rate, source de production de l’Energie et du Sang, nous permettant d’être moins fatigués et plus ancrés, d’avoir plus la pêche et les pieds sur terre.

Le blé, quant à lui, est de nature fraiche, de saveur douce. C’est la plus humidifiante des céréales (pas la plus appropriée en cas de symptômes d’humidité comme l’œdème, le surpoids, les douleurs rhumatismales…), mais il a un grand avantage, à ne pas négliger, il a un tropisme Cœur (en plus du tropisme Rate/ Estomac/ Rein), qui va lui donner la fonction très intéressante de « An Shen » (en chinois) : calmer l’Esprit, traiter l’agitation mentale, l’insomnie et la dépression. Quand la lumière décline de plus en plus tôt, que l’on risque de tomber dans une petite déprime saisonnière, surtout à l’automne, saison en lien avec le Poumon et la tristesse, je vous recommande de manger des pâtes pour retrouver votre bonne humeur. Elles vous donneront de la joie. C’est l’italienne qui parle !


Courgette farcie végétarienne

Pour 4 personnes : 2 grosses courges ou courgettes rondes, sinon 4 petites individuelles, si possible bio (on garde la peau), 100g de couscous perlé (ou boulgour ou une autre céréale type millet ou sarrasin), 1 échalote, 1 gousse d'ail, 150g de champignons de Paris, 60g de féta, 10 branches de persil plat, 4 branches de menthe, 1 citron bio, 1/2 c.à café de sumac en poudre, huile d’olive, sel, poivre


Préchauffer le four thermostat 200°.

Bien laver les courgettes. Couper le dessus pour en faire un chapeau et bien les évider avec une cuillère. Garder de côté la chair, sans les pépins.

Poser les courgettes vides, chapeaux de côté dans le plat, les saler, poivrer, et verser dessus un filet d’huile d’olive. Les enfourner pendant 20mn.

Pendant ce temps, préparer la farce. Cuire la céréale dans de l’eau salée, comme indiqué sur le paquet. Pour le couscous perlé, verser la quantité dans le double d’eau bouillante salée et cuire 10mn environ. L’égoutter dans une passoire.

D’autre part, nettoyer et couper les champignons. Faire revenir dans une poêle l’échalote et l'ail finement hachés, puis rajouter les champignons et la chair hachée des courgettes. Faire cuire environ 15mn, jusqu’à ce que tous les légumes aient bien fondus.

Laver les herbes, bien les ciseler et les rajouter à la fin dans le mélange, ainsi que le sumac en poudre, le zeste de citron, le jus du citron, la féta émiettée et la céréale.


Saler, poivrer, vérifier l’assaisonnement de la farce.

Sortir les coques de courges du four et les fourrer avec le mélange. Si vous avez du surplus, vous pourrez le rajouter dans le plat autour. Poser dessus les chapeaux, verser à nouveau un filet d’huile d’olive et enfourner pour 10mn. Servir bien chaud !


Pourquoi c’est bon pour la santé selon la Diététique Chinoise ?

La courgette est de nature fraiche, de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac. Etant plus rafraichissante (plus aqueuse) que les courges d’hiver, elle sera moins tonifiante pour le Qi, mais plus intéressante, en été ou à l’automne pour nourrir les liquides.

En revanche, pour cette recette, si vous utilisez une courge d’hiver de type potimarron ou butternut, surtout une courge de couleur jaune ou orange, dont vous pourrez en plus manger la peau, elle sera plus tonifiante pour l’énergie, car de nature tiède, de saveur douce (saveur de tonification), et de tropisme Rate/ Estomac,

De plus, elle aura un grand intérêt : en étant de saveur insipide, elle va éliminer l’humidité favoriser la diurèse, et traiter l’œdème. Et comme la peau de l’aliment va avoir une action sur notre peau, cela confirme l’effet sur le vieillissement cutané, mais aussi pour traiter l’œdème. Pour cette dernière action, on utilisera en pharmacopée chinoise, la peau de courge calebasse séchée, donggua pi.

Garder et manger la peau augmenterait aussi 5 fois plus le taux de carotènes, sur les variétés oranges ! L’action de ces caroténoïdes, en tant qu’antioxydant, permet d’éviter les attaques de radicaux libres, responsables du vieillissement de la peau, avec la possibilité d’agir sur l’acné et l’eczéma, ainsi que sur le système cardio-vasculaire, car permettant de faire diminuer le mauvais cholestérol.


Dans cette recette, la céréale tonifie aussi le Qi, ainsi que les champignons. Si vous utilisez une courgette, de nature fraiche (une courge d’hiver serait, quant à elle, plus tonifiante pour le Qi, l’énergie), celle-ci sera toutefois réchauffée par l’échalote, les épices et la féta (fromage de brebis de nature tiède !).

Nous sommes en intersaison, saison de la Rate, en interaction avec l’humidité externe, avant que ne commence l’hiver, selon le calendrier chinois, vers le 7 novembre ! Cette recette, comme d’autres que je vous propose sur ce blog à base de potimarron ou autres courges d’hiver, sera très intéressante pour soutenir l’énergie de la Rate. C’est la période d’Halloween, et comme par hasard (si ce n’est un hasard ?), le moment de se régaler de ces légumes aux couleurs orangées, couleurs de la Terre !

Je vous conseille aussi comme autre recette facile à faire: la courge butternut farcie au chèvre et noisettes!


Régalez-vous bien, en vous faisant le plus grand bien !


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour sources :

« Ces aliments qui nous soignent » de P.Sionneau et J.Chapellet (Ed Guy Trédaniel)

« Manger mieux pour vivre mieux » de James Wong

et une recette inspirée et transformée de Edda Onorato, de l’excellent blog « Un déjeuner de soleil »



310 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout