top of page
Rechercher

Gratin dauphinois

Dernière mise à jour : 21 déc. 2023

Le gratin dauphinois, je ne pouvais pas le rater, car c’est une spécialité de chez moi qui suis bien originaire de Grenoble. Je l’ai toujours préparé au pif au mètre, avec des pommes de terre, du lait, du beurre et de l’ail, la recette de ma maman! Mais là, j’ai quand même suivi les bons conseils du chef Etchebest qui, lui, rajoute de la crème fraîche et, j'avoue, c'est un vrai délice!

Attention, gare à vous! Ne mettez surtout pas de gruyère, de fromage fondu ou d’œuf dans le gratin dauphinois! Vous risqueriez de vous faire couper la tête!

Le gratin dauphinois

Pour 6 personnes: 1,2 kg de pommes de terre, 5 gousses d’ail, 50cl de lait entier, 40cl de crème liquide, 1 petite branche de thym (facultatif), 1 feuille de laurier,10g de beurre, un peu de noix de muscade râpée, sel, poivre.


Préchauffer le four à 200 degrés.

Mettre dans une casserole le lait à chauffer doucement avec la crème, l’ail émincé finement, sel et poivre.

Éplucher les pommes de terre, les couper en tranches fines de 2mm (je l’ai fait avec mon robot mais vous pourriez aussi le faire à la mandoline et au couteau).

Dans un plat à gratin beurré et un peu aillé, superposer les tranches de pommes de terre bien à plat, alterner avec le mélange de lait et crème.

Saler légèrement, poivrer, gratter un peu de noix de muscade.

Mettre au four environ 1 heure, 1 heure 10, jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.

Servir bien chaud avec une viande et une salade verte!

Bonne régalade!


Pourquoi c’est bon pour la santé, selon la Diététique Chinoise?

La pomme de terre est un aliment riche en glucides, très rassasiant et très énergétique. Étant de nature neutre, de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac, c’est un aliment très digeste qui tonifie l’énergie du Foyer Moyen, harmonise l’Estomac, relâche les tensions digestives et peut traiter brûlures et douleurs de l’Estomac. Dans ce cas-là, on utilisera surtout le jus cru de pommes de terre pour le traitement de l’ulcère de l’estomac et en prévention des cancers de celui-ci. Elle serait aussi intéressante pour faire baisser la tension artérielle.


Pour la petite histoire : La « patate » est vieille de plus de 10000 ans et originaire de la cordillère des Andes. Elle fut rapportée au XVIème siècle par les colons. On s’y intéressa dans un premier temps pour ses pouvoirs médicinaux, elle fut longtemps une curiosité qui n’avait pas trop la côte jusqu’au XVIIIème siècle où elle fut enfin reconnue et développée, au niveau agricole, par la ténacité de Parmentier, pharmacien aux armées. Celui-ci les fit planter aux alentours de Parts et fit garder les champs par des soldats le jour. La curiosité fut telle que nombreux vinrent les voler la nuit et les replanter, ce qui permit d’en développer sa culture. Son implantation ne fit que progresser en France et en Europe, étant une nourriture pas chère, soutien de la révolution industrielle. C’est aujourd’hui un des aliments les plus produits et consommés au monde, après le blé, le riz et le maïs.


Le lait de vache est de nature neutre, de saveur douce, de tropisme Cœur/ Poumon/ Estomac. Il va tonifier le vide et surtout nourrir le Yin, produire des liquides, apaiser la soif et humidifier les intestins. Il sera intéressant pour traiter la fatigue, la faiblesse, les vertiges et le diabète touchant le Foyer Supérieur, mais aussi conseillé en cas de troubles de la ménopause, par vide de Yin. Les fromages et yaourts sont plus assimilables (et surtout de chèvre ou brebis, de nature tiède) car transformés par la fermentation que le lait de vache pur ou le fromage blanc. Attention toutefois de pas en abuser, car ils pourraient produire de l’humidité et des mucosités, surtout consommés le soir, car on a encore moins d’enzymes pour les assimiler !


L’ail est à la fois un condiment très utilisé dans la cuisine méditerranéenne et asiatique, mais aussi reconnu depuis toujours pour ses vertus thérapeutiques. Comme tous les condiments, épices et aromates, il est de nature tiède, de saveur piquante et douce. Il réchauffe la Rate et l’Estomac, pour dissiper la stagnation d’aliments, fait circuler le Qi pour favoriser la digestion, il va traiter les douleurs, sensations de froid à l’abdomen, par vide de Qi de la Rate et de l’Estomac. Il dissipe aussi la toxicité, en cas d’intoxication alimentaire ou de diarrhées infectieuses. Il a une action reconnue depuis longtemps anti parasites.

De par son action sur le Poumon, l’ail aura aussi un effet pour éliminer les mucosités et traiter la toux, surtout dans le cas de la coqueluche.

Ayant pour action de faire circuler le sang, de le fluidifier, comme tous les aliments de la famille des « allium », on lui reconnaît aussi des vertus cardio-vasculaires. Manger une gousse d’ail par jour permettrait d’éviter l’hypertension artérielle, le cholestérol, l’arthrite, mais aussi d’éviter le rhume et la grippe, sans oublier ses vertus anti-cancéreuses.


Précautions d’emploi : Attention de ne pas en abuser en cas de chaleur ou plénitude. Il peut y avoir des intolérances et une transpiration malodorante le lendemain !


Ce plat traditionnel va faire le bonheur de notre Rate, tonifier l’Énergie et en même temps réchauffer et faire circuler le Qi, grâce à l’ail. Un plat d’hiver réconfortant par excellence!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour source une recette du chef Etchebest.

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille ma prochaine formation (par Zoom sur 3 week-ends) qui commencera en mars 2024. Attention! Il ne vous reste que 15 jours pour profiter d’un tarif spécial, avant fin 2023! Toutes les infos sont sur ce site, rubrique Ateliers et formations!


327 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page