Rechercher

Ma salade de pâtes



Voici ma 1ère recette de pâtes (pour une semi-italienne, comment ne pas rendre hommage à ce plat national) et aussi ma 1ère recette d’été. L’intérêt d’une salade composée, c’est que l’on retrouve, comme dans mon assiette idéale, dont je vous parlerai bientôt plus longuement, tous les nutriments dont le corps a besoin pour être en bonne santé : une céréale (riz, pates, quinoa…) qui, de nature neutre et de saveur douce, en général, va nourrir la Rate et l’énergie, une protéine (thon, œuf, viande, jambon, fromage, tofu, légumineuse) qui va nourrir l’énergie et surtout le sang qui est, on l’oublie trop souvent, notre structure, notre constitution physique, notre nourriture intérieure et les légumes cuits ou crus qui vont apporter la variété des couleurs, des saveurs pour nourrir les 5 organes, avoir des actions thérapeutiques, mais aussi grâce aux fibres, nettoyer le corps, empêcher les maladies comme le cholestérol, le diabète, l’hypertension artérielle, le surpoids, le cancer...Les salades composées sont pratiques à emporter au bureau, pour bénéficier d’un repas complet. Cette salade là est, avec ma salade de lentilles, façon taboulé un de mes best-sellers. Ce sera aussi l’idéal pour vos pique-niques à venir qui font partie des joies de l’été et du partage. Alors, régalez-vous bien !

Ma salade de pâtes

Pour 4 personnes : 150g de farfalle, 4 tomates, 1 mozzarella, 1 avocat, 100g d’olives noires, 4 tiges de basilic, 1 cuillère à soupe de mayonnaise maison ou au rayon frais, un peu de vinaigre balsamique, 1 filet d’huile d’olive, sel, poivre

Faire cuire les pâtes avec une bonne poignée de gros sel, le temps indiqué, al dente. Les rincer sous l’eau froide et bien les égoutter. Laver les tomates, les épépiner, les couper en morceaux. Couper la mozzarella et l’avocat en morceaux. Rincer le basilic, l’effeuiller et le couper en fines lamelles. Le rajouter avec les olives, la cuillère de mayonnaise. Réajuster l’assaisonnement avec sel, poivre, huile d’olive, vinaigre balsamique si nécessaire. Mettre au frais et servir frais.

Indications thérapeutiques des aliments principaux, suivant la Diététique Chinoise :

Le blé dur (les pâtes) est de nature fraiche, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Estomac/ Cœur/ Reins : il va renforcer la Rate, source de production de l’énergie et du sang. Il va aussi nourrir les Reins, mais surtout nourrir le Cœur, calmer l’esprit, traiter les insomnies et dépression par chaleur vide. C’est toutefois la céréale la plus humidifiante, donc attention en cas de syndrome d’humidité (par exemple en cas de surpoids, d’œdème ou de maladies rhumatismales), on évitera le blé et les laitages !

La tomate est de nature froide, de saveur douce et acide (c’est un fruit !), de tropisme Estomac : elle va nourrir les liquides, le Yin et rafraichir le sang, elle est antioxydant, conseillée en cas de maladies rénales, hépatiques ou cardiaques ou d’hypertension.

La mozzarella (lait de vache) est de nature neutre, de saveur douce, de tropisme Cœur/ Poumon/ Estomac. Elle va tonifier le vide et surtout nourrir le Yin, produire des liquides, apaiser la soif et humidifier les intestins. Les fromages et yaourts sont plus assimilables (et surtout de chèvre ou brebis, de nature tiède) car transformés par la fermentation que le lait de vache pur ou le fromage blanc. Attention toutefois de pas en abuser, car ils pourraient produire de l’humidité et des mucosités !

Le basilic est de nature tiède, de saveur piquante.

L’olive, comme l’avocat, ne sont pas répertoriés dans les aliments chinois. Il y a de fortes chances pour que l’olive soit de nature fraiche et de saveur amère et salée, avec un tropisme Reins. Quant à l’avocat, on peut imaginer qu’il soit de nature neutre, voir fraiche (car produit exotique) et de saveur sûrement douce, avec un tropisme Rate. Il est humidifiant, car très gras.

Belle dégustation dans le plaisir et le partage à tous !

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout