top of page
Rechercher

Salade tiède de carottes au cumin

Dernière mise à jour : 8 janv.

Cela faisait un moment que je voulais vous publier la recette de carottes au cumin qui, dans les recettes traditionnelles, ici, marocaines, est recommandée pour soutenir l’Énergie de la Rate, de la Terre, mais aussi réchauffer, en hiver, le corps et surtout l’Estomac, grâce aux herbes et aux épices, surtout le cumin, très bénéfique pour celui-ci, pour faciliter la digestion. Je suis tombée sur cette recette revisitée avec des oignons rouges et des raisins blonds, façon « caponata » trouvée dans le magazine « Madame Figaro Cuisine ».

Le petit plus pour faire joli: J’ai utilisé des carottes de différentes couleurs et surtout une carotte violette, je pense qu’elle a déteint sur toutes les autres et cela fut une jolie surprise! Vous pourrez bien sûr préparer cette salade avec des carottes classiques, ce sera aussi très bon.

Et avec les restes de cette salade, dans une optique de recyclage et réinterprétation d’une recette, je vous donne en bonus, à la fin de cet article, la version du Houmous aux carottes!


Salade tiède de carottes au cumin

Pour 6 personnes: 6 carottes (si possible multicolores), 2 oignons rouges, 100g de raisins secs blonds, 10cl d’huile d’olive, 1 litre d’eau, 2 c.à soupe de vinaigre de vin, 2 c.à café de cumin en poudre, 1/2 c.à café de graines de cumin, 2 c.à soupe de ciboulette ciselée, 1 c.à soupe de persil plat (ou coriandre) ciselé, sel, poivre


Peler les carottes et les oignons, puis les couper en rondelles.


Les déposer dans une casserole, ajouter les raisins secs, l’huile, l’eau, le vinaigre et le cumin en poudre. Saler et porter à ébullition. Laisser cuire à feu moyen 30mn environ.

Égoutter et verser dans un plat.

Rectifier l’assaisonnement, poivrer.

Déguster cette salade tiède, saupoudrée de graines de cumin et d’herbes fraiches ciselées.


S’il vous reste un peu de cette salade, il suffira de la mixer avec un peu de haricots rouges ou pois chiches, 2 bonnes cuillère de tahin, une gousse d’ail, un peu de cumin et un filet d’huile d’olive pour transformer cette recette en délicieux Houmous à la carotte


Intérêts thérapeutiques des aliments principaux selon la diététique Chinoise:

La carotte est de nature neutre, de saveur douce, (crue, elle peut comme le navet, être un peu piquante, mais devenir plus douce et sucrée, après la cuisson), avec un tropisme Poumon/ Rate/ Foie. Elle renforce le Foyer médian, dissipe la stagnation d’aliments, harmonise le Qi de la Rate et de l’Estomac, traite l’inappétence, la digestion difficile et la distension abdominale. Elle abaisse le Qi de l’Estomac, mais aussi du Poumon, pour traiter la toux. La carotte nourrit surtout le Foie et éclaircit les yeux, traitant la baisse d’acuité visuelle, l’héméralopie et aussi la sécheresse oculaire. Elle traite aussi la constipation par sécheresse, mais aussi la sécheresse de peau, les démangeaisons du cuir chevelu et les pellicules. De par son action de tonification de la Rate pour produire le Sang, c’est un aliment intéressant pour traiter l’anémie, le vide de Sang, surtout du Foie. La carotte sera recommandée en cas d’anémie chez les enfants. Par son action de nourrir le sang du Foie et par conséquent aussi de détendre le Foie, cela explique ce que les grand-mères disaient : qu’elle aurait la faculté de rendre aimable ! Et pour expliquer qu’elle rende les fesses roses, cela viendrait de son action humidifiante sur la peau et colorante, grâce à son fort taux de bêta-carotènes qui renforce la résistance de l’épiderme contre les rayons ultraviolets.


L’oignon, pour faire un beau jeu de mots, fait la force, il est de nature tiède, de saveur douce (cuit) et piquante (cru), avec comme tropisme Poumon/ Rate/ Estomac. Il a pour action de tonifier l’énergie, en plus de la faire circuler. Il mobilise le Qi, réchauffe le Poumon et traite les glaires, traite la toux et l’asthme. Il harmonise l’Estomac, traite l’inappétence, les selles molles, les douleurs abdominales de type froid. Les recherches actuelles lui donnent comme propriétés un fort pouvoir antioxydant, hypoglycémiant, de faire baisser le cholestérol et les triglycérides. Il a aussi une action intéressante anticoagulante, en prévention pour les problèmes cardio-vasculaires. Cuit, il a des propriétés anti- infectieuses et antibiotiques. Les grand-mères préparaient des décoctions ou sirops avec du miel, pour traiter la gorge irritée ou la bronchite.


Le cumin est de nature tiède, de saveur piquante, de tropismes Reins/ Estomac. Il va tonifier la Rate/ Estomac, abaisser le Qi et disperser le froid, surtout de type hernie « Shan », sur le bas-ventre. Il existe une recette traditionnelle marocaine où l’on mélange alcool fort et cumin, pour traiter les règles douloureuses. On lui reconnaît des vertus digestives, pour lutter contre les spasmes, les flatulences et les états inflammatoires. Pour la petite histoire, cette épice servait au Moyen-Age pour éloigner le mauvais sort.


Voici donc la recette idéale, pour réchauffer le ventre et favoriser la digestion, mais aussi pour tout coup de Froid encore très courants en janvier, soit sur le système digestif, soit sur le système pulmonaire et ORL!

Régalez-vous bien de couleurs, de saveurs, en vous faisant le plus grand bien!


Pour en savoir plus sur la carotte, je conseille mon article "La carotte pour la bonne humeur"

Pour une autre recette de salade de carottes, cette fois-ci, plus crue et printanière, vous pouvez aussi consulter ma recette de Salade de carottes, betteraves et orange


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » (aux éditions Mango) et aussi mes formations à la Diététique Chinoise (Programme et dates sur ce site)

420 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page