Rechercher

Salade de carottes, betteraves, oranges

Dernière mise à jour : janv. 31

Voici une nouvelle recette assez rafraichissante, pour changer des vulgaires carottes râpées. J’ai piqué cette recette sur le très bon site « Papilles et pupilles », en lui rajoutant en plus une petite note de gingembre frais râpé. Tellement savoureuse, comme recette, que ma fille Lucie-Lou m’en a demandé 2 jours de suite. Voici donc ma 1ère recette d’été, car, comme vous le savez, pour les Chinois, l’été démarre début mai et finira début août ! Le cru n’est pas forcément recommandé, en Diététique Chinoise (En Chine, vous ne verrez pas de chinois manger des crudités, sauf peut-être des tomates cerises qu’ils prennent en apéro, accompagnées de sucre) car, comme je vous l’ai déjà expliqué avec ce fameux précepte chinois : « ce que la casserole n’a pas cuit, c ‘est ton corps qui va devoir le cuire ». Cela veut dire que la Diététique Chinoise favorisera l’énergie de digestion, de la Rate et du Rein, de celui qui mange plutôt que les qualités nutritionnelles des aliments crus.

En hiver, il n’est donc pas recommandé de manger cru, car il est préférable de garder son énergie pour se réchauffer que pour digérer. Au printemps, on peut commencer à manger un peu plus cru et en été, encore plus, sans en abuser, surtout pour les personnes en déficience de Rate et ayant déjà tendance aux selles molles et à la frilosité.

Dans cette recette de salade, l’orange est de saveur acide et douce, comme beaucoup de fruits qui, par cette association, vont retenir l’eau, favoriser les liquides et calmer la soif, une saveur donc rafraichissante, adaptée à la saison qui se réchauffe. C’est la raison pour laquelle j’ai rajouté à la recette initiale le gingembre râpé, à la fois pour son goût délicieux, mais aussi pour son action réchauffante qui permettra de mieux assimiler les crudités. C’est ce que le bon sens nous fait faire lorsqu’on assaisonne des légumes crus de vinaigrette, d’ail, d’échalotes : c’est une excellente façon de les précuire et de rendre plus digestes !


Salade de carottes, betteraves, oranges

Pour 4 personnes : 3 carottes, 3 oranges, 1 betterave cuite, 2 cuillère à café de moutarde ancienne, 4 cuillères à soupe d’huile d’olive, sel, poivre, zeste de gingembre frais

Eplucher les carottes, les laver, et avec un couteau économe, débiter des rubans de chair. Eplucher la betterave et la couper en petits dés. Eplucher 2 oranges, enlever les peaux blanches et les couper en dés. Mettre tous les ingrédients dans un petit saladier.

D’autre part, préparer la sauce en mettant dans un bol la moutarde, le sel, le poivre, le zeste de gingembre frais, le jus d’une orange. Remuer. Terminer en émulsionnant légèrement, en rajoutant l’huile d’olive.

Verser l’assaisonnement sur les légumes et remuer délicatement. Servir aussitôt !

Intérêts thérapeutiques des aliments principaux suivant la Diététique Chinoise :

La carotte est de nature neutre, de saveur douce, (crue, elle peut comme le navet, être un peu piquante, mais devenir plus douce et sucrée, après la cuisson), avec un tropisme Poumon/ Rate/ Foie. Elle renforce le Foyer médian, dissipe la stagnation d’aliments, harmonise le Qi de la Rate et de l’Estomac, traite l’inappétence, la digestion difficile et la distension abdominale. Elle abaisse le Qi de l’Estomac, mais aussi du Poumon, pour traiter la toux. La carotte nourrit surtout le Foie et éclaircit les yeux, traitant la baisse d’acuité visuelle, l’héméralopie et aussi la sécheresse oculaire. Elle traite aussi la constipation par sécheresse, mais aussi la sécheresse de peau, les démangeaisons du cuir chevelu et les pellicules. De par son action de tonification de la Rate pour produire le Sang, c’est un aliment intéressant pour traiter l’anémie, le vide de Sang, surtout du Foie. La carotte sera recommandée en cas d’anémie chez les enfants. Par son action de nourrir le sang du Foie et par conséquent aussi de détendre le Foie, cela explique ce que les grand-mères disent : qu’elle aurait la faculté de rendre aimable ! Et pour expliquer qu’elle rend les fesses roses, cela viendrait de son action humidifiante sur la peau et colorante, grâce à son fort taux de bêta-carotènes qui renforce la résistance de l’épiderme contre les rayons ultraviolets.

La carotte a aussi pour action de favoriser l’éruption des boutons et sera intéressante en cas de rougeole.

La betterave ne fait pas partie des aliments classifiés dans les textes de diététique chinoise. Elle fait toutefois l’objet, depuis quelques années, d’études cliniques pour en connaître ses bienfaits. Si je devais lui donner moi-même au feeling nature et saveur, je dirais qu’elle serait de nature neutre à tiède (cuite car très sucrée), de saveur douce, de tropisme Rate/ Foie/ Cœur, avec pour action de tonifier le Qi (de par sa saveur douce), de nourrir et faire circuler le Sang, (de par sa couleur très rouge qui ressemble au sang).

En effet, ayant un taux élevé de nitrates, elle aurait une action très intéressante pour faire baisser la tension artérielle. Avec son fort taux de bétacyanine qui stimule la fonction hépatique, elle aurait la capacité de détoxyfier le Foie, surtout après une bonne cuite (un grand verre de jus à boire). Elle pourrait aussi améliorer les performances des athlètes (car de saveur douce tonifiante et aussi par son action de faire circuler le sang).

De par sa couleur et son pigment naturel rouge vif, sous le nom de bétalaïne, elle serait un des aliments les plus riches en antioxydants, juste après les épinards, les choux de Bruxelles et le chou kale. Juste pour rappel : les antioxydants sont des composés qui protègent nos cellules contre les agressions (ex. radicaux libres, pollution, produits chimiques) et qui jouent un rôle important dans la prévention de certaines maladies comme le cancer, les maladies cardiovasculaires et les maladies dues au vieillissement.

L’orange, comme tous les autres agrumes, est de nature fraiche et de saveur douce et acide, avec un tropisme Estomac/ Vessie. Elle harmonise l’Estomac, traite la nausée, favorise la diurèse.

Le gingembre frais est de nature tiède, de saveur piquante, de tropisme Poumon/ Rate/ Estomac. Il va libérer la surface, favoriser la transpiration, pour éliminer les attaques externes de froid, réchauffer le Poumon, mais aussi réchauffer l’Estomac et le foyer moyen, en cas de coup de froid sur le ventre. Il traitera ainsi les nausées, arrêtera les vomissements de façon très efficace, en décoction 10mn avec du sucre roux, mais aussi en cas de coup de froid, avant les règles, pour éviter les douleurs ou pour éviter les nausées de la femme enceinte ou de la chimiothérapie. Le gingembre arrive en tête de liste parmi les plantes aux propriétés anti-inflammatoires. Il aura aussi une action pour éliminer la toxicité de certains aliments, comme une sorte d’antidote.

Donc régalez-vous bien avec cette première salade fraicheur, en vous faisant du bien !

Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »

Sources :« Ces aliments qui nous soignent » de Philippe Sionneau et Josette Chapellet (Ed Guy Trédaniel):

« Manger mieux pour vivre mieux » de James Wong (Edition Hachette Cuisine)

274 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout