top of page
Rechercher

Bienfaits des jujubes "Da Zao"

Dernière mise à jour : 1 nov. 2023

Sauf si vous avez quelques connaissances en Diététique Chinoise, pas sûr que vous ne connaissiez très bien ce fruit appelé jujube que l’on trouve frais, sur nos marchés, de septembre à fin octobre, au même moment que les dattes fraiches!

Comme le raconte très bien ma chère collègue, vivant à Marseille, spécialiste du thé et de la Chine, Sylvie Henrionnet Massot: « Appelées « chichourles » à Marseille (d’où l’expression « fan de chichourle »), il s’agit des fruits du jujubier commun, ziziphus jujuba, dattier chinois, chichourlier ou encore guindanlier en provençal et Da zǎo 大枣 ou 红枣 Hóng zǎo, dans leur pays d’origine, la Chine !

Le jujube (attention! On dit bien le jujube et pas la jujube!), Da Zao, est un des fruits les plus réputés en Chine, surtout pour ses bienfaits pour calmer l’Esprit, un des meilleurs antidépresseurs naturels reconnus, depuis plus de 5000 ans. C’est une sorte de datte rouge, plus souvent utilisé par les Chinois, en fruit séché, dans de nombreuses recettes traditionnelles de diétothérapie, comme les décoctions ou gruaux de riz, c’est un des plus grands remèdes de la pharmacopée chinoise. Et comme vous le savez, il n’y a pas tant d’écarts en Chine entre diététique, cuisine et gastronomie, il se retrouve souvent dans de nombreux plats, bouillons, plats mijotés ou desserts. On pourra en acheter facilement dans les épiceries ou pharmacies chinoises, en fruit séché ou même en version cubes, pour rajouter dans une préparation ou un bouillon.

Le voici en version fraiche, à acheter entre septembre et octobre, au moment de la saison des dattes fraiches. Il est aussi prisé, frais, au moment des fêtes juives. Il a parait-il un petit goût de pomme!


Selon la Diététique Chinoise: Le jujube est de nature neutre, de saveur douce, de tropismes Rate/ Estomac. Comme tous les aliments de nature neutre et de saveur douce, il tonifie la Rate, source de production de l’énergie et du sang, traitant fatigue chronique, manque d’appétit, fatigue digestive et selles molles liés au vide de Rate/ Estomac. Il est d’ailleurs souvent combiné avec le gingembre pour tonifier le Qi. Il tonifie le foyer médian, favorisant la digestion, tout en détendant, ce qui en fait un aliment harmonisant, comme le réglisse Gan Cao ou le riz, dans les recettes de diétothérapie. Il sera aussi harmonisant pour le corps et l’Esprit et va calmer le Shen, traiter l’hystérie et la dépression par vide, ainsi que l’insomnie. C’est le grand fruit antidépresseur et la base d’une célèbre recette pour cela (voir ci-dessous). Il génère les liquides, nourrit le Sang et sera aussi très efficace pour traiter tous les symptômes de vide de Sang, comme l’anémie, les palpitations, mais aussi l’asthme, le diabète, l’hépatite chronique, les allergies respiratoires et cutanées, la pharyngite ou l’eczéma. Il fait aussi baisser le taux de cholestérol, les triglycérides et renforce les contractions du muscle cardiaque. Sa couleur rouge, quand il est séché, nous conforte avec l’idée qu’il pourra avoir une action intéressante, sur le système cardio-vasculaire, comme d’autres aliments de couleur rouge qui améliorent la circulation sanguine et renforcent la santé du Cœur (betterave, tomate, chou rouge, cerise, grenade, baie de Gooji, fruits rouges, raisin, haricots azuki, viande rouge…).

Selon les recherches scientifiques actuelles: Le jujube contient beaucoup de vitamine C, soit 48mg par portion, ce qui en fait un excellent antioxydant, contre le vieillissement prématuré de la peau par les radicaux libres, mais il est riche aussi en vitamine B et C, calcium, phosphore et fer.


Précautions d’emploi: Contre-indiqué en cas de chaleur, de toux de type chaleur ou d’excès de glaires humidité! Attention également, si vous souffrez de problèmes digestifs ou de ballonnement après les repas, le jujube peut causer diarrhées et nausées. Déconseillé en cas de parasitose!

Recettes traditionnelles de la diétothérapie chinoise:

Célèbre recette contre l’insomnie et la dépression (surtout à la ménopause) : Décoction de blé, réglisse et jujubes : Cuire dans 2 bols d’eau 10 jujubes, 10g de bâton de réglisse Gan Cao et 60g de blé (entier ou type boulgour). Réduire l’eau de cuisson de moitié. A prendre 1 fois par jour pendant une semaine


Recette contre l’insomnie, la dépression et la perte d’appétit : Thé aux jujubes : Faire tremper 10 jujubes Dazao dans de l’eau pendant 30mn. Les peler et enlever les noyaux. Faire infuser 3g de thé puis ajouter les jujubes. Mettre dans un thermos et boire dans la journée.


Recette contre la fatigue, frilosité, diarrhées chroniques et ulcère : Gruau de riz glutineux aux jujubes : Laver et faire tremper 15g de jujubes séchées, dans de l’eau, pendant 1 heure, puis les cuire avec 60g de riz glutineux, dans de l’eau, comme gruau habituel, minimum une heure. A manger matin et soir


Recette contre la fatigue et pour renforcer l’immunité : Décoction d’astragale aux jujubes : Mettre 20g de racines d’astragale Huangqi et 5 jujubes Dazao dans 50cl d’eau. Faire cuire 20mn, puis filtrer. Mettre dans un thermos et boire dans la journée


Recette contre les coups de froid ou la fatigue : Décoction de gingembre et jujubes : Laver soigneusement 30g de jujubes séchées, enlever les noyaux si besoin et les couper en petits morceaux. Éplucher 15g de gingembre frais et mettre aussi en petits morceaux. Mettre 500ml d’eau dans une casserole, y rajouter le gingembre et les jujubes. Faire bouillir, puis baisser le feu et laisser mijoter à feu doux 45mn. A boire dans la journée


Pour la petite histoire: En raison de sa très belle couleur rouge et de son goût sucré, Da Zao est souvent utilisée en Chine comme offrande dans les mariages, les cérémonies officielles et aussi comme ingrédient culinaire, notamment lors du Nouvel An chinois.

Quand un aliment porte bonheur, comme le litchi par exemple ou la lentille, c’est souvent signe qu’il a de super qualités nutritionnelles et qu’il va permettre une bonne santé, voir d’être riche!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour sources:

« Ces aliments qui nous soignent » de Philippe Sionneau et Josette Chapellet (Ed Guy Trédaniel)

« A la découverte de la Diététique chinoise » de Josette Chapellet (Ed Guy Tredaniel)

« Manger le dragon » (Compendium de diétothérapie en médecine chinoise) de Claude Emile Racette (Editions CCDMD)

Un article du laboratoire « Sinolux » et une publication de Sylvie Henrionnet-Massot


Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif (aux éditions Mango) et aussi ma prochaine formation qui commencera en mars 2024 (les infos sont sur ce site, rubrique Ateliers et formations).


1 203 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page