Rechercher

Confiture de mirabelles, verveine citronnelle

Dernière mise à jour : 19 oct. 2020

Vous commencez à connaître ma passion pour les confitures. Voici ma dernière petite création. La prune peut manquer un peu de goût en confiture, j’aime bien lui rajouter une petite note acidulée, grâce au zeste de citron et à la verveine citronnelle. Autre possibilité pour parfumer la mirabelle : la poudre de cardamome, très subtile et un peu exotique ou pour parfumer les quetsches : la cannelle, une belle spécialité alsacienne ! Bien sûr, quand les mirabelles viennent de ma maison de famille en Ardèche, qui s’appelle « Mirabel », il n’y a besoin de rien rajouter au fruit qui se suffit à lui-même, mais ce ne sont pas forcément les fruits que l’on trouve sur nos étals. Donc, je triche un peu pour donner de la personnalité et créativité à mes confitures et, comme je vous le précisais dans une recette précédente de confiture, je ne mets toujours que 500g de sucre par kilo de fruits, ce qui met plus en valeur le fruit qu’une confiture trop sucrée. Seule condition : être vigilent sur la mise en pots !


Confiture de mirabelles, verveine citronnelle

Ingrédients pour 8 pots : 2kg de mirabelles, 900g de sucre de canne blond, 2 citrons bio, 25 feuilles de verveine citronnelle fraiches

Bien nettoyer les mirabelles et les couper en 2. Peser les fruits et calculer 500g de sucre par kilo de fruits. Les recouvrir de sucre et laisser reposer en remuant pendant 6 heures. Rincer les feuilles de verveine citronnelle. Râper le zeste d’un citron et presser les jus de citron, les rajouter aux fruits, ainsi que les feuilles de verveine citronnelle.

Faire cuire, si possible dans un chaudron en cuivre, à feu vif, pour commencer et baisser le feu lorsque la confiture commence à bouillir. Compter 10mn, à partir de l’ébullition, pour une première cuisson, en pensant à remuer régulièrement, avec une cuillère en bois. Enlever la mousse qui se forme sur le dessus, avec une écumoire. Le lendemain, 24 heures plus tard, refaire la même opération, pendant 10mn. Bien penser à tourner régulièrement pour éviter de brûler le fond de la marmite. Vérifier si la cuisson a suffi, en mettant une cuillère de confiture sur une soucoupe froide, restée 15mn au congélateur : la confiture doit avoir la bonne consistance et figer sur la soucoupe.

L’idéal serait de retirer les feuilles avant de mettre en pots. Pour plus de facilités, faire infuser les branches entières de verveine, pour pouvoir les retirer plus facilement.

Pour la préparation des pots (je préfère les pots avec couvercles à visser) : les stériliser, en les faisant bouillir 10mn, avec leurs couvercles, les mettre à sécher. Verser la confiture très chaude, dans les pots, en essayant de ne pas en mettre sur les bords, sinon essuyer avec un torchon propre humide. Les refermer et les retourner tout de suite, tant que la confiture est chaude (c’est cela qui va faire un appel d’air). Les couvrir, à l’envers, d’un torchon propre et attendre que les pots soient froids pour les retourner


Indications thérapeutiques selon les principes de la Diététique Chinoise :

La prune (la mirabelle) est de nature neutre à fraiche (suivant l’acidité) et de saveur douce et acide, comme la plupart des fruits, permettant de produire les liquides organiques et apaiser la soif. Elle a pour tropisme Foie/ estomac, avec surtout l’action de clarifier la chaleur vide du Foie, et de traiter les transpirations nocturnes et la chaleur des os. Elle traite aussi l’hépatite et la cirrhose, mais aussi les démangeaisons du cuir chevelu et les pellicules.


Le sucre de canne blond est est de nature neutre et de saveur douce, de tropismes Rate/ Estomac/ Poumon : il tonifie la Rate, humidifie le Poumon, atténue les tensions et les spasmes.

La verveine citronnelle ne fait pas partie des plantes chinoises, alors qu’elle a été très utilisée dans beaucoup de cultures anciennes : chez les druides celtes, chez les amérindiens et certaines variétés de cette plante comme contraceptif, dans la Médecine Ayurvédique. Elle est, j’imagine, de nature fraiche (à cause de son petit goût acidulé), de saveur piquante (comme toutes les herbes et épices) et de tropisme Foie, Estomac, Rate, de par sa fonction de soulager les crampes et spasmes d’estomac, les règles douloureuses, mais aussi de calmer l’Esprit, de favoriser le sommeil et calmer l’anxiété.

Régalez vous bien ! Amusez vous bien ! Et profitez de cet été pour faire de délicieuses confitures que vous dégusterez cet hiver, avec plaisir !

67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout