Rechercher

Courgettes, petits pois, semoule au lait d’Ottolenghi

Dernière mise à jour : sept. 22


Mon gourou, mon maître actuellement en cuisine est le grand chef israélo-britannique Yotam Ottolenghi, auteur aussi de nombreux livres de cuisine ! Pourquoi cette fascination? Car ses recettes me permettent chaque fois d’atteindre la grâce, équilibre parfait et souvent étonnant des saveurs, un jongleur incroyable des épices et des saveurs. Cette recette en est un exemple parfait, sûrement moins connue que d’autres. Ce qui m’a fait craquer pour celle-ci, c’est le côté hyper régressif de la semoule au lait qu’on utilise comme une polenta onctueuse. Les courgettes étant un légume assez fade, remplies d’eau qui sont souvent meilleures un peu dorées, sont dans cette recette sublimées par les parfums des herbes, basilic et estragon, avec une pointe de zeste de citron et surtout quelques pignons grillés. Cet accord est vraiment sublime et la semoule au lait tellement réconfortante ! Vous allez vous régaler, petits et grands !

En plus, cette recette est parfaite pour les végétariens car l’association : semoule de blé + petits pois nous donne des protéines végétales, donc cette recette est une assiette idéale parfaite, avec le blé pour tonifier l’énergie, l’association céréales + légumineuses pour tonifier l’énergie et nourrir le sang et les courgettes pour apporter couleurs, bienfaits pour la santé.


Courgettes, petits pois, semoule au lait d’Ottolenghi

Pour 4 personnes : 1kg de courgettes (3 courgettes), 3 gousses d’ail, 200g de petits pois surgelés, 1 bouquet de basilic, 2 branches d’estragon, 1 citron bio, 30g de pignons de pin, huile d’olive, sel, poivre

Pour la semoule au lait : 400ml de lait entier, 130g de semoule de blé, 60g de pecorino (ou parmesan en poudre)


Faire bouillir de l’eau salée et cuire 8 à 10mn les petits pois surgelés. Les sortir de l’eau et réserver.

Eplucher les courgettes, les couper en 2 dans la longueur, puis en tranches fines. Eplucher et émincer l’ail. Faire revenir dans un wok 1 c. à soupe d’huile d’olive et l’ail émincé très légèrement, sans le faire trop dorer. Ajouter les courgettes, sel, poivre et faire cuire 10mn, en remuant régulièrement, le temps qu’elles fondent légèrement. Ajouter les petits pois. Bien mélanger.

Laver et ciseler les herbes. Râper le zeste de la moitié du citron. Ajouter les herbes et le zeste, en fin de cuisson, hors du feu. Bien mélanger à nouveau et laisser reposer pour bien imprégner les parfums des herbes.


En même temps que les courgettes cuisent, faire griller dans une poêle antiadhésive les pignons de pin, en remuant régulièrement pour éviter qu’ils ne brûlent.

Préparer la semoule de blé : dans une casserole de taille moyenne, faire bouillir le lait avec 400ml d’eau, à feu vif, ½ c. à café de sel et du poivre. A l’ébullition, ajouter la semoule et fouetter, sans discontinuer, pendant 3 à 4 mn, jusqu’à obtenir l’onctuosité d’une bouillie un peu épaisse. Retirer du feu et rajouter le parmesan en poudre, sans cesser de fouetter.

Répartir la semoule au lait dans 4 assiettes creuses, dresser sur le dessus le mélange courgettes et petits pois. Parsemer de pignons grillés et arroser d’un filet d’huile d’olive.

Servir bien chaud.

NB : on pourrait rajouter à la fin quelques copeaux de pecorino effilés, pour le goût et la déco !


Intérêts thérapeutiques des aliments principaux selon la Diététique Chinoise :

Le blé, comme toutes les céréales,va renforcer la Rate, source de production de l’énergie et du sang et traiter la fatigue physique et nerveuse, tonifier le système digestif et les selles molles, il arrête la diarrhée. Il va aussi nourrir l’énergie des Reins, favoriser l’élimination et prévenir les infections urinaires. Il va surtout nourrir le Cœur, calmer l’esprit, traiter les insomnies la dépression par chaleur vide. Il traite l’agitation et la soif causées par la fièvre, arrête la sudation excessive. C’est toutefois la céréale la plus humidifiante, donc attention en cas de syndrome d’humidité (par exemple en cas de surpoids, d’œdème ou de maladies rhumatismales), on évitera le blé et les laitages !


Le pois (petit pois frais ou pois cassés) est de nature neutre (sec) et fraiche (lorsqu’il s’agit du petit pois), de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac. Comme toutes les légumineuses qui sont de saveur douce, il renforcela Rate et harmonise l’Estomac, élimine l’humidité et favorise la diurèse. Mais en plus, il nourrit le Yin de l’Estomac, favorise l’évacuation des selles, est hypoglycémiant, fait aussi baisser le cholestérol, ainsi que l’hypertension. Il pourrait aussi débloquer la lactation.


La courgette est de nature fraiche, de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac. Etant plus rafraichissante (plus aqueuse) que les courges d’hiver, elle sera moins tonifiante pour le Qi, mais plus intéressante, en été ou à l’automne pour nourrir les liquides.

Elle est, dans cette recette, légèrement réchauffée par l’ail, les herbes aromatiques et même le zeste de citron, de nature tiède et saveur piquante


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour sources :

Une recette de Yottam Ottolenghi tirée de son livre « Simple »

« Ces aliments qui nous soignent » de P.Sionneau et J.Chapellet (Editions Guy Tredaniel)











309 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout