Rechercher

Gruau de riz aux azuki

Mis à jour : févr. 3

Voici ma 1ère recette purement inspirée de la diétothérapie chinoise, de ces recettes thérapeutiques que les Chinois nous ont laissé de leur tradition et de leurs textes classiques, depuis plusieurs centaines, voir milliers d’années. Cette recette fait partie de la famille des gruaux de riz (ou soupes de riz), qui se servent du riz comme support à une meilleure assimilation, voir tonification ; le riz étant de nature neutre et de saveur douce, il va soutenir l’énergie de la Rate, source de l’énergie et du sang.

Le gruau de riz est aussi la base du petit déjeuner chinois, encore aujourd’hui. Il est digeste, léger, va tenir au corps, grâce à sa saveur douce et nous ancrer à la Terre. « Manger comme un prince le matin, comme un roi à midi, comme un pauvre le soir »illustre bien ce principe. Cela veut dire manger de façon douce, légère, digeste, reconstituante le matin, grâce aux céréales (considérées comme un aliment noble) qui auront la vertu de tonifier l’énergie, sans brusquer trop le corps au niveau de l’assimilation.

Le gruau de riz sera aussi recommandé pour toutes les personnes souffrant de troubles digestifs, pour apaiser, soutenir…A tester lors de selles irrégulières, de selles molles, après des repas trop copieux ou une gastro-entérite, comme une forme de petite détox douce, de régularisation du système digestif en douceur. Il sera aussi intéressant pour les personnes qui souhaitent mincir, car il ne sera pas trop calorique, il tiendra bien au corps et aura une vertu diurétique.

Pour le petit-déjeuner, vous pourrez utiliser une base neutre neutre que l’on pourra assaisonner suivant le goût, salée ou sucrée. Pour la version sucrée, vous pourrez rajouter, après cuisson, un lait végétal, une banane coupée, des fruits frais ou secs, de la cannelle, du sirop d’érable (comme une sorte de porridge). Pour la version salée, je vous donne ma version italo-chinoise : un peu de parmesan, d’huile d’olive et de sauce de soja, mais on pourrait aussi cuire le gruau avec un petit morceau de poireau, une carotte ou un champignon émincés, du gingembre, quelques algues, du gomasio, du tofu, de la pâte miso… Soyez créatifs et surtout faites en fonction de votre goût !

Je vais vous donner les 2 recettes : celle du gruau de base et aussi la version gruau de riz aux azuki, pour mincir (qui demande plus de temps de préparation). Ce qui rend cette soupe de riz thérapeutique, comme beaucoup de recettes, c’est le TEMPS qu’il faut pour mijoter. « Plus c’est long, plus c’est bon ! », comme dirait le proverbe ! C’est valable aussi pour le gruau de riz. Je vous conseille donc de le préparer pour quelques jours à l’avance et de le réchauffer à la casserole (pas au micro-onde) au dernier moment !

Le gruau de riz (de base ou « Congee » (en anglais)

Préparation et cuisson : minimum 1 heure

Ingrédients (pour 4 portions) : 1 tasse de riz blanc, si possible basmati bio, 8 à 10 tasses d’eau (en fonction de la consistance que vous préfèrerez avoir, le résultat doit être en bouillie et soupe, on peut préférer plus ou moins liquide)

Mettre le riz dans une casserole et le rincer plusieurs fois. Le faire d’abord bouillir 1 minute, puis baisser le feu, pour le faire cuire à petit feu de 45 minutes à une heure.

NB : On peut bien sûr utiliser d’autres types de riz, complets ou semi-complets et faire des mélanges avec riz noir, riz sauvage, riz glutineux. Ce qui le rend très digeste, voir thérapeutique, est le fait que le riz soit blanc et cuit très longtemps. On peut aussi laisser mijoter ce gruau, dans un rice-cooker, on le fait bouillir et ensuite, on peut le laisser toute la nuit, en mode réchauffage.


Le gruau de riz aux haricots azukis

Préparation et cuisson : minimum 1h30

Ingrédients pour 6 portions : ½ verre d’haricots azuki, 1 verre de riz blanc, si possible basmati bio, 12 tasses d’eau, 1 poignée de larmes de Job Yi Yi Ren(facultatif, si vous avez une pharmacie chinoise qui peut vous en fournir) , un morceau d’algue kumbu (pour la cuisson des azukis)

Faire tremper les haricots azuki, une nuit entière, les rincer sous l’eau froide. Les faire cuire à la cocotte minute 30mn, avec un petit morceau d’algue kumbu. A la fin de la cuisson, les rincer et retirer l’algue. Rincer aussi le riz et les larmes de Job (facultatif). Dans une casserole, rajouter le riz aux azukis, les larmes de Job et l’eau. Faire cuire comme le gruau de base : d’abord amener à ébullition, puis baisser le feu, pour laisser mijoter de 45mn à 1 heure. Manger tiède 1 à 2 fois par jour.

Pourquoi cette recette va vous aider à mincir ?

Le riz est de nature neutre et de saveur douce, de tropismes Rate/ Estomac. De ce fait, il renforce la Rate, source de production de l’énergie et du sang. Il a même comme indication thérapeutique de « Nourrir les 5 organes », ce qui est une qualité supérieure et noble pour un aliment, celle de nourrir tous les organes. Il va donc traiter la fatigue chronique, la convalescence, l’anémie, l’inappétence, la nausée. Il arrête aussi la diarrhée chronique ou aigue. Il est dit que plus le système digestif est faible et l’énergie basse, plus il est recommandé de manger du riz blanc, plutôt que complet, car il est plus digeste. Cuit de cette façon-là, longtemps en gruau de riz, il aura une action plus thérapeutique de soutenir la Rate, pour mieux gérer l’humidité perverse et améliorer l’élimination de l’eau.

L’haricot azuki est de nature neutre, de saveur douce et acide, de tropismes Cœur/ IG/ Rate/ Gros Intestin. Comme toutes les légumineuses, il renforce la Rate pour favoriser la diurèse et éliminer l’humidité, voir même la chaleur/ humidité. C’est la meilleure pour traiter l’œdème, le surpoids et favoriser l’amincissement. Les Chinois disent qu’il ne faut pas manger trop d’azuki, sinon on risque de finir trop maigre !

La larme de job (Yi Yi Renen chinois) est une forme d’orge très ancien chinois. Elle est de nature fraiche, de saveur douce et insipide, de tropisme Rate/ Estomac/ Poumon/ Vessie/ Reins. Elle tonifie le Qi de la Rate, mais aussi du Poumon, elle agit sur les 3 foyers pour favoriser l’élimination de l’eau. C’est, du coup, la meilleure des céréales pour chasser l’humidité perverse, et aussi l’humidité/ chaleur (de par sa nature fraiche), quelle que soit l’endroit du corps et traiter l’œdème (mais aussi les cystites, leucorrhées, diarrhées, acné, rhumatismes…)

Attention toutefois ! Comme elle assèche, elle n’est pas recommandée en cas de constipation par sécheresse.

NB : je vous conseille de l’acheter en pharmacie chinoise, car dans les supermarchés, elle peut être bourrée de pesticides.

Voici donc le gruau idéal pour vous aider à mincir !

Bonne dégustation !


Si vous voulez consulter d'autres recettes de gruaux de riz sur mon blog, vous trouverez:

- le gruau de riz à l'igname et aux baies de Goji: pour tonifier la Rate et nourrir le Sang

- le gruau de riz aux noix: pour tonifier le Yang de la Rate et du Rein et traiter la fatigue, frilosité et douleurs de lombes

Sources :

« A la découverte de la Diététique chinoise » de Josette Chapellet (Ed Guy Tredaniel)

« Ces aliments qui nous soignent » de Philippe Sionneau et Josette Chapellet (Ed Guy Trédaniel)

1,404 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout