Rechercher

Nouilles Soba au gingembre et sésame

Mis à jour : janv. 31

Voici un plat très simple chinois de printemps qui se prépare en 15mn chrono ! Vous ne pourrez pas me dire que vous n’avez pas le temps de vous préparer à manger ! Si vous ne pouvez avoir accès aux Pak choï (choux de Shanghai), que l’on ne peut trouver qu’en épicerie chinoise, vous pourrez tout à fait décliner ce plat avec du chou chinois ou encore des épinards frais. L’intérêt de ce plat est la cuisson au wok qui permet de saisir les légumes rapidement, de les déguster cru-cuit, légèrement « Yang- guisés » par cette cuisson et de garder ainsi la vitalité de ces légumes (et leurs vitamines), tout en les rendant plus digestes par cette cuisson rapide. Je me permets de vous rappeler le fameux précepte : « Ce que la casserole n’a pas cuit, c’est ton corps qui va devoir le cuire ». Le printemps est associé au Bois, au Foie, à une énergie montante, au renouveau, à la créativité et à la couleur verte. Ce plat qui associera ce légume vert à la saveur douce tonifiante des nouilles de sarrasin, du sésame et aux notes corsées du gingembre et ail, sera parfait pour accompagner le mouvement ascendant du printemps, tout en nourrissant bien le Qi de la Rate.



Recette des Nouilles Soba au gingembre et sésame :

Pour 2 personnes : 160g de nouilles Soba au sarrasin (soit 2 petits paquets), 4 baby Pak choï (ou mini choux de Shanghai), 2cm de gingembre frais et 2 gousses d’ail finement râpés, 1 c. à soupe de sauce de soja, 2 c. à soupe d’huile de sésame, 2 c. à soupe de graines de sésame blond (si possible grillées), sel, poivre

Faire bouillir de l’eau avec un peu de gros sel et y cuire les nouilles Soba le temps indiqué. Les égoutter. D’autre part, nettoyer les Pak choï, s’ils sont un peu épais, les couper en 2. Faire chauffer 1 c. à soupe d’huile de sésame dans un wok, y faire revenir légèrement l’ail et le gingembre émincé, y rajouter les Pak choï, rajouter un peu de sauce soja et cuire à feu vif 5 à 7 minutes. Rajouter les nouilles et cuire encore 5mn. Saupoudrer à la fin de graines de sésame. Rajouter de l’huile de sésame grillée, sel et poivre si nécessaire.

Intérêts thérapeutiques des ingrédients principaux, selon la Diététique Chinoise :

Le sarrasinest une excellente céréale, moins humidifiante que le blé. De nature fraîche, de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac/ Gros Intestin, elle va renforcer la Rate, pour éliminer l’humidité et humidité/chaleur (pour traiter gastro-entérites, cystites, leucorrhées) et pour contenir le sang (pour traiter varices, hémorroïdes). Elle va aussi régulariser le Qi de l’Estomac et des Intestins, traiter la distension abdominale et la stagnation de Qi, au niveau du ventre. De plus, elle fait baisser le cholestérol, la glycémie et l’hypertension artérielle.

Le chou de Shanghai (Bok Choy ou Pak Choï) est un aliment de nature neutre, de saveur douce, de tropisme Poumon/ Rate/ Foie. Il élimine la stase de sang et l’œdème, traite les diarrhées et vomissements avec sang. Ce petit chou vert, très feuillu, ressemblant à une petite blette est reconnu comme le plus digeste de tous les choux, et avec le chou kale, des sources très intéressantes de calcium, mais aussi de vitamine A, C et K, de nombreux autres nutriments et antioxydants. On lui reconnaît aussi de grandes qualités anti-cancer.

Le sésame est de nature neutre, de saveur douce, de tropisme Reins/ Foie/ Gros Intestin. Il tonifie le Foie et les Reins (surtout le sésame noir qui renforce encore plus le Jing des Reins et nourrit les 5 organes). IL consolide les os et les tendons, lubrifie les intestins et traite la constipation et embellit les cheveux.

Le gingembre frais est de nature tiède, de saveur piquante, de tropisme Poumon/ Rate/ Estomac. Il va libérer la surface, favoriser la transpiration, pour éliminer les attaques externes de froid, réchauffer le Poumon, soulager la toux avec expectorations peu épaisses. Il va aussi réchauffer l’Estomac et le foyer moyen, en cas de coup de froid sur le ventre. C’est là où il sera le plus efficace, pour traiter les nausées, arrêter les vomissements de façon très spectaculaire, quelle qu’en soit la cause, et même pour atténuer le mal des transports. Comme il active aussi la circulation du sang, il sera intéressant aussi en cas de règles douloureuses, stases de sang et douleurs en général. Il arrive, de ce fait, en tête de liste parmi les plantes aux propriétés anti-inflammatoires. Il aura aussi une action pour éliminer la toxicité de certains aliments ou médicaments, ce serait une sorte d’antidote.

Bon appétit à vous ! Régalez-vous bien !

Recette écrite par Pascale Perli « Madreperla »

Avec pour sources : : « Ces aliments qui nous soignent » de Philippe Sionneau et Josette Chapellet (Ed Guy Trédaniel)

« Manger mieux pour vivre mieux » de James Wong (Edition Hachette Cuisine)

264 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout