Rechercher

Pizza roquette, tomates fraiches, comme en Italie

Dernière mise à jour : 19 oct. 2020


Je profite de toutes ces festivités : 14 juillet, coupe du monde pour vous présenter la pizza, à ma façon, inspirée d’un petit restau, près de Florence, lors d’un de mes nombreux voyages en Italie, quand j’étais styliste. La pizza est un plat facile à faire. Pas la peine forcément de faire la pâte : vous pouvez en commander une à votre boulanger, s’il est sympa, ou sinon utiliser une pâte toute prête. En tous les cas, celle-ci n’aura rien à voir avec les pizzas toute prêtes surgelées ou au rayon frais. Ce qui la rend extrêmement savoureuse, c’est l’apport à la fin de la cuisson de tomates fraiches, roquette ciselée et oignons frais, assaisonnés avec un peu de vinaigre balsamique et d’huile d’olive que l’on rajoutera sur le dessus, à la sortie du four : de la fraicheur et aussi un petit goût acidulé, grâce au vinaigre ! Je vous la recommande, c’est une merveille ! Et bien sûr quelques indications thérapeutiques sur ses ingrédients d’été, du point de vue de la Diététique chinoise.

Pizza roquette tomates fraiches, comme en Italie !

Ingrédients pour une pizza de 30cm (3 personnes) : 1 fond de pâte à pizza maison ou toute prête, 3 cuillères à soupe de coulis de tomates, 1 mozzarella si possible de buffala de 125g, 15 olives noires, origan, 3 tranches fines de spek ou jambon cru, 6 tomates cocktail, 3 poignées de roquette, 1 petit oignon frais, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique, sel, poivre

Préchauffer votre four thermostat 240°. Etendre la pâte, y étaler le coulis de tomate, la mozzarella en lamelles, le jambon cru, les olives noires et saupoudrer d’origan. Enfourner pour 15mn. Pendant ce temps-là, couper les tomates en petits morceaux, ciseler la roquette, dans un grand bol. Eplucher l’oignon frais et le ciseler en petites lamelles. Remuer et assaisonner comme une petite salade d’une cuillère d’huile d’olive et de vinaigre balsamique, sel et poivre. Sortir la pizza du four lorsqu’elle est cuite et répartir dessus cette petite salade, ainsi que quelques feuilles de roquette supplémentaires pour la décoration.

La déguster bien chaude !

Indications thérapeutiques des principaux aliments, suivant la Diététique Chinoise :

Le blé (qui compose la pâte) est de nature fraiche, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Estomac/ Cœur/ Reins : il va renforcer la Rate, source de production de l’énergie et du sang. Il va aussi nourrir les Reins, mais surtout nourrir le Cœur, calmer l’esprit, traiter les insomnies et dépression par chaleur vide.

La tomate est de nature froide, de saveur douce et acide (c’est un fruit !), de tropisme Estomac : elle va nourrir les liquides, le Yin et rafraichir le sang, elle est antioxydant, conseillée en cas de maladies rénales, hépatiques, cardiaques ou d’hypertension. Elle contient deux antioxydants très puissants : la vitamine C et le lycopène caroténoïde qui lui donne sa couleur rouge qui sont tous deux intéressants pour empêcher l’encrassement des vaisseaux sanguins. Cela en fera un très bon aliment pour soutenir le Cœur (couleur rouge !) et sa circulation.

La mozzarella (lait de vache) est de nature neutre, de saveur douce, de tropisme Cœur/ Poumon/ Estomac. Lorsqu’il s’agit d’une mozzarella de buffala, elle sera, je pense, mieux assimilable qu’au lait de vache. Elle va tonifier le vide et surtout nourrir le Yin, produire des liquides, apaiser la soif et humidifier les intestins. Les fromages et yaourts sont plus assimilables (et surtout de chèvre ou brebis, de nature tiède) car transformés par la fermentation que le lait de vache pur ou le fromage blanc. Attention toutefois de pas en abuser, car ils pourraient produire de l’humidité et des mucosités, surtout consommés le soir, car on a encore moins d’enzymes pour les assimiler !

La roquette est de nature froide, de saveur amère, avec un tropisme Foie/ Vésicule biliaire/ Cœur/ Estomac. Elle clarifie le Foie et rafraichit le sang. Elle clarifie la chaleur humidité (à cause de sa saveur amère) et favorise la diurèse.

La pizza peut sembler riche mais, dans cette recette, les légumes d’été vont apporter de la légèreté, de la fraicheur et nourrir les liquides quand on a eu bien chaud et beaucoup transpiré dans la journée.

Attention toutefois à ne pas abuser : le blé est toutefois la céréale la plus humidifiante, donc attention en cas de syndrome d’humidité (par exemple en cas de surpoids, d’œdème ou de maladies rhumatismales), il faudra éviter le blé et les laitages, deux ingrédients importants dans cette recette !

Toutefois, cette pizza a tous les ingrédients pour donner de l’énergie et faire de grands champions, donc régalez-vous bien pour cette finale, avec ma pizza !

NB : Je suis juste un peu déçue de ne pas avoir retrouvé mes beaux joueurs italiens, dans cette coupe du monde : petit hommage à mon papa, ex joueur de foot professionnel !

Régalez-vous bien!

Article écrit par Pascale Perli "Madreperla"

103 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout