Rechercher

Velouté de lentilles corail, façon dhal

Dernière mise à jour : févr. 3

Voici ma dernière création de soupe qui est juste hyper délicieuse et, je pense, de par sa magnifique couleur jaune orangé, très bonne pour nourrir la Rate et aussi le sang. Comme vous l’avez déjà remarqué, je suis assez fan de lentilles (je vous ai déjà publié plusieurs recettes de salades et soupes), mais pas encore jusque là avec cette belle lentille corail. La lentille, non seulement nourrit l’énergie et le sang et a plein de vertus, mais elle porte aussi Bonheur, à cause de ses bienfaits millénaires, reconnus depuis les temps les plus anciens. Ce serait un des premiers aliments qu’on aurait cultivés sur terre. Une des meilleures recettes est le dhal de lentilles, recette indienne, très relevée en épices. J’ai transformé celle-ci, en version velouté, onctueuse et crémeuse comme les bonnes soupes que l’on mangeait enfant. Petit bonus : n’oubliez pas de préparer cette soupe le 1erjanvier, pour être riche toute l’année…sinon de vous en faire une cure, si vous êtes fatigués ou anémiés. Je ne peux que vous recommander ses vertus santé !


Velouté de lentilles corail, façon dhal

Pour 4 personnes : 200g de lentilles corail, 1 grosse patate douce, 2 belles carottes, 1 oignon jaune, 1 blanc de poireau, 3 gousses d’ail, 1 cuillère à soupe de curry, 1 cuillère à soupe de curcuma, 2cm de gingembre frais, 40cl de lait de coco, 1 cube de bouillon de poule ou légumes, sel, poivre, huile d’olive

Eplucher et émincer l’oignon. Eplucher et râper l’ail et le gingembre frais. Les faire revenir dans un peu d’huile d’olive. Rajouter les épices et les faire aussi revenir 2mn.

Eplucher et émincer les carottes et le poireau. Eplucher la patate douce et la couper en petits morceaux. Faire revenir aussi tous les légumes, avec les épices.

Rajouter 1,5l d’eau environ (de quoi recouvrir tous les légumes de 3cm au moins) et rajouter les lentilles corail. Cuire environ 30mn, à feu moyen. Rajouter à la fin le lait de coco. Passer la soupe au mixer (elle doit être épaisse et onctueuse). Vérifier l’assaisonnement, poivrer et si besoin ressaler.

Les bienfaits de cette soupe, selon les principes de la diététique chinoise :

Je suis très sensible au pouvoir de la couleur et là, dans cette recette, quasi tous les aliments, épices comprises sont jaune orangé, en lien avec l’organe Rate/ Estomac, voir mélange du jaune et du rouge, avec le Cœur, d’où une action pour nourrir le sang et aussi l’énergie (car la Rate est la source de production de l ‘énergie et du sang). Pour plus de détails :

La lentille, très courante dans la cuisine indienne et dans notre tradition française, n’existait pas en Chine, dans la classification classique des aliments, mais ayant des vertus thérapeutiques reconnues, les diététiciens chinois contemporains s’y sont intéressés et ont donné les indications suivantes : de nature neutre, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Reins/ Cœur, les lentilles enrichissent le Jing, l’essence des Reins, tonifient le Qi et nourrissent le Sang. Elles sont préconisées pour le développement du fœtus, traiter l’anémie, les crampes. Elles régulent le Qi du Cœur et font baisser le cholestérol et la glycémie. Comme toutes les légumineuses, elles éliminent l’humidité et favorisent la diurèse. Très intéressantes donc pour les diabétiques (avec un IG bas) et pour favoriser l’amincissement !

La patate douce est de nature neutre, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Estomac/ Gros Intestin. Elle tonifie et régularise l’énergie du Foyer Moyen, Rate et Estomac. Elle traite la fatigue chronique, mais aussi la constipation, car elle produit les liquides.

Elle serait aussi un des meilleurs aliments pour favoriser la vision (avec la carotte et la baie de Goji). Ce serait le légume préféré des centenaires d’Okinawa. Elle est beaucoup plus riche en minéraux, en vitamine C et E que la pomme de terre, en ayant un index glycémique plus bas, ce qui la rend intéressante pour le diabète, le surpoids.

Au niveau d’études récentes, elle renfermerait une protéine qui stimulerait la production de globules blancs et, du coup, le système immunitaire. De par sa couleur orange vif et son fort taux de bêta-carotène, elle aurait des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires

La carotte est de nature neutre, de saveur douce, avec un tropisme Poumon/ Rate/ Foie. Elle renforce le Foyer médian, dissipe la stagnation d’aliments, harmonise le Qi de la Rate et de l’Estomac, traite l’inappétence, la digestion difficile et la distension abdominale. Elle abaisse le Qi de l’Estomac, mais aussi du Poumon, pour arrêter la toux. La carotte nourrit surtout le Foie et favorise la vision.

Le lait de coco est de nature neutre, de saveur douce, avec un tropisme Rate/ Estomac/ Gros Intestin. Il tonifie l’énergie, le Qi et traite la fatigue, l’inappétence.

Les épices, comme l’ail et l’oignon, sont de nature tiède à chaude, de saveur piquante, elles vont rajouter du piquant au plat, mais aussi au corps, elles ont pour fonction de libérer la surface, favoriser la transpiration, mais aussi de tonifier l’énergie, si elles ne sont pas consommées en excès. Par cette fonction de dispersion, les épices douces seront intéressantes pour favoriser la circulation du Qi, de l’énergie.

Petit plus des vertus thérapeutiques de cette soupe : intéressante, par son côté très épicée, en cas de coups de froid, elle va chasser le froid et en même temps, par son action sur la Rate, soutenir l ‘énergie droite et l’immunité. Autre vertu de cette recette : favoriser la vision, améliorer la vue, car elle contient 2 aliments qui vont avoir cette action spécifique : la carotte et la patate douce.

Donc régalez-vous bien, en vous faisant du bien !

Sources :« Ces aliments qui nous soignent » de Philippe Sionneau et Josette Chapellet (Ed Guy Trédaniel)

1,027 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout