top of page
Rechercher

La mangue, bienfaits et recettes

Dernière mise à jour : il y a 3 jours

La mangue, du nom latin "Mangifera indica" et de son nom chinois "Mang Guo", est un fruit originaire des forêts de l’Inde: c’est sous un manguier que Bouddha allait méditer des journées entières. Le manguier appartient à la même famille que le pistachier et l’arbre qui produit les noix de cajou, l’anacardier et serait cultivé depuis près de 6000 ans. Surnommée aussi la « pêche des tropiques », la mangue a ce petit goût acide et légèrement épicé qui procure un sentiment de bien-être digestif.

Comme tous les fruits exotiques ainsi que l'avocat, il ne faut bien sûr pas en abuser surtout si les mangues viennent de l'autre côté de la planète, par rapport à leur index carbone et à l'impact écologique: il vaut bien sûr mieux, selon les principes de la Diététique Chinoise, manger local et de saison. C'est toutefois un fruit que l'on trouve toute l'année et qu'il est agréable de consommer sans excès, pendant les saisons où nous sommes limités en choix de fruits, mais attention! Comme beaucoup de fruits exotiques et aussi les agrumes, il est de nature fraiche, ne pas en abuser lorsque vous souffrez de fatigue ou frilosité!


Selon la Diététique Chinoise: La mangue est de nature fraiche, de saveur douce et acide et de tropismes Rate/ Estomac. Comme beaucoup de fruits, elle tonifie l’Énergie, coupe la soif et nourrit les liquides organiques.

Avec sa belle couleur orange en lien avec la Rate, en effet, la mangue va avoir de nombreux bienfaits sur le système digestif: elle harmonise l’Estomac et est surtout reconnue en Chine pour calmer la nausée et arrêter les vomissements, ainsi que pour traiter le mal de mer et des transports. Elle clarifie l’Estomac, lorsque l’inflammation crée de la chaleur et de la sécheresse, en générant les liquides. Elle favorise la diurèse et traite la rétention urinaire. Elle traite les vertiges, type Mesnières ou de l’hypertension. Elle convient aux diabétiques, car son Index Glycémique est très bas, mais jamais conseillée en fin de repas!

Selon les recherches actuelles: La chair de la mangue doit sa couleur orange vif à sa forte concentration en bêta-carotènes, un antioxydant très intéressant pour protéger la peau des radicaux libres responsables des rides et du vieillissement prématuré, ainsi qu'à fort pouvoir anti-inflammatoire. La mangue contient aussi des enzymes permettant une meilleure digestion des protéines par l’organisme (dans ce cas-là, il est nécessaire de les manger en début de repas). De plus étant très riche en fibres, et surtout dans un polyphénol naturel qui lui est propre, la mangiférine, elle ferait diminuer le taux de glycémie, ainsi que de lipides dans le sang, favorisant ainsi la diminution de l’appétit et du diabète.

Grâce à un de ses composants appelé lupéol, une sorte d’hormone végétale présente dans la mangue, elle serait efficace contre les cancers de la prostate et de la peau.

Précautions d’emploi : Il est déconseillé de manger des mangues en fin de repas ou en période de convalescence! Attention aussi de ne pas consommer dans un même repas beaucoup de mangues et d’ail!


Comment cuisiner la mangue?

Elle peut être consommée en salades, en rouleaux de printemps, en plats salés ou sucrés, dans des confitures, dans de nombreuses recettes exotiques de poke bowls ou de desserts thaïlandais. Voici quelques idées de recettes publiées sur ce blog:


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »

146 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page