Rechercher

Pavés de saumon Teriyaki

Mis à jour : janv. 31

Cuisiner, c’est aussi une façon de voyager ! Même confinés, on peut se préparer de bonnes petites recettes, pour s’évader un peu. Continuons donc notre petite virée vers le Japon, après le domburi aux aubergines et le Shiitaké, voici une recette très facile et tellement délicieuse de saumon Tériyaki.

Ce plat est hyper simple à préparer, et vous n’aurez plus d’excuses de ne pas vous préparer de bonnes choses à manger ! Seule difficulté : trouver les ingrédients ! Possible si vous avez une épicerie asiatique, voir japonaise, pas trop loin de chez vous ! Sinon, peut-être, vous trouverez les ingrédients, en commandant sur Internet !


Pavés de saumon Teriyaki

Pour 2 personnes : 2 pavés de saumon, 2 c. à soupe de sauce soja, 2 c. à soupe de Saké, 2 c. à soupe de Mirin (vin de riz), 1cm de gingembre frais, ½ c. à soupe de sucre, graines de sésame blond

Eplucher et râper finement le gingembre. Préparer la sauce Tériyaki, en mélangeant la sauce de soja, le mirin, le saké et le gingembre. Faire mariner les pavés de saumon 30mn dans la sauce, en tournant et en reversant la marinade, pour bien imbiber le saumon.

Préchauffer le grill du four.

Sortir le saumon de la marinade, bien l’égoutter. Mettre dans un plat huilé et glisser sous le grill 5mn de chaque côté. Pendant ce temps, réchauffer le restant de sauce avec le sucre, en remuant. Dès qu’il est fondu, en badigeonner les pavés, verser le reste de jus dans le plat, bien saupoudrer de sésame blond et mettre à nouveau quelques minutes sous le grill, de façon à garder le saumon mi- cuit. Servir bien chaud, avec un peu de citron, sur un bol de riz préparé façon sushi (avec vinaigre, sucre et sel, voir recette Domburi aux aubergines) ou sur un bol de riz classique, accompagné d’un légume sauté au wok : épinards ou chou chinois à l’ail.

Intérêts thérapeutiques du saumon (poisson):

Le saumon n’est pas répertorié dans les textes classiques chinois. La plupart des poissons tonifie la Rate/ Estomac car de nature neutre et de saveur douce. Les poissons, comme la viande, mais aussi les oeufs, les fruits de mer, les produits d'origine animale seront très intéressants pour tonifier l'Energie et nourrir le Sang, et traiter la fatigue chronique, l'inappétence, les vertiges, les troubles du sommeil. Les poissons gras, comme l’anchois, la sardine, le maquereau, peut-être le saumon, seront, j’imagine, de nature tiède, plutôt tonifiante. On dit aussi qu’ils sont très riches en Oméga 3, acides gras essentiels pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol et fluidifier le sang, pour éviter les caillots et protéger le système cardio-vasculaires. Ceux-ci soutiennent aussi le système nerveux central et périphérique et auraient aussi une forte action anti-inflammatoire, pour traiter les douleurs, ainsi que celle de traiter certains troubles neurologiques, du comportement et de l’humeur, voir de calmer l’Esprit.

Même si la sauce de soja est de nature fraiche (comme tous les dérivés du soja), le fait de rajouter du saké et du mirin qui sont de l’alcool, donc réchauffants, ainsi qu’une bonne dose de gingembre, sans compter la cuisson sous le grill, vont rendre ce plat plutôt tonifiant. Un plat donc recommandé pour ce début d’hiver. Et oui, pour les Chinois, l’hiver a commencé depuis aujourd’hui, le 7 novembre !

Régalez-vous bien en vous faisant du bien !

Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »

237 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout