Rechercher

Risotto aux asperges

Dernière mise à jour : févr. 3


Voici une nouvelle recette pour ce printemps qui touche à sa fin : le risotto aux asperges. La diététique chinoise utilise beaucoup comme recettes les gruaux de riz (ou autres céréales comme le blé, le millet) associés à des aliments ou des plantes. Je vous ferai bientôt un article sur ces délicieuses soupes, bouillies de riz, en anglais « congee » qui font le petit déjeuner des chinois et qui, associées à certains aliments, peuvent devenir de vrais traitements thérapeutiques. L’intérêt du riz cuit longtemps à petit feu est qu’il devient très digeste, quand la Rate et le système digestif sont faibles. Le bouillon, lorsqu’il est préparé maison et que les os ont cuit aussi pendant des heures, en fait une source très intéressante de nutriments pour nourrir le sang et les os. C’est un très bon reconstituant, en cas de fatigue ou après une longue maladie. Traditionnellement, on cuisait tous les jours un bouillon d’os de poules noires, agrémenté de racines et de plantes, pour reconstituer l’énergie et le sang des jeunes mamans, pendant le « mois d’or », après l’accouchement. D’où ma passion pour les risottos qui vont avoir certainement la même action d’être à la fois digestes et nourrissants, mais aussi suivant le choix des aliments pour les agrémenter, des actions aussi thérapeutiques. Celui-ci, aux asperges, aura pour vertu, comme beaucoup de légumes verts de printemps, de saveur amère, de drainer la chaleur et l’humidité, de nettoyer le corps, associée au riz qui soutiendra la Rate. Tout ceci bien sûr, dans l’idée de plaisir, de déguster, d’apprécier ce plat, en sachant qu’en plus il sera bon pour notre santé!


Risotto aux asperges

Pour 4 personnes : 300g de riz arborio (spécial risotto), 700g d’asperges vertes, 1 gros oignon, 250ml de vin blanc sec, 80g de mascarpone (ou sinon 80g de beurre), 1,2 l de bouillon de légumes maison ou en kub bio, sel, poivre, huile d’olive, 80g de parmesan râpé

Eplucher les asperges, les laver, mettre de côté les pointes (4cm de long environ). Pour le reste des tiges, couper les en rondelles.

Faire chauffer le bouillon et le garder à petit feu, sur un coin de la cuisinière. Hacher finement l’oignon, le faire blondir dans un peu d’huile d’olive, dans une marmite en fonte. Rajouter les rondelles d’asperges et les faire légèrement revenir. Rajouter le riz et le faire suer légèrement dans l’huile, en remuant. Mouiller avec le vin blanc et continuer à tourner à la cuillère en bois, jusqu’à son évaporation.

Ajouter au fur et à mesure des louches de bouillon, jusqu’à avoir une consistance crémeuse et cuite du riz (soit environ 25mn), sans cesser de tourner avec la cuillère en bois.

Par ailleurs, faire revenir au wok, avec de l’huile d’olive, les pointes d’asperges. Les faire braiser et les cuire ensuite à petit feu, pendant 15mn environ. Les rajouter 10mn avant la fin de la cuisson et incorporer le mascarpone (ou le beurre à la fin de la cuisson). Couvrir et laisser reposer 2mn avant de servir.

Servir chaud, avec du parmesan râpé.

Indications thérapeutiques, selon la Diététique Chinoise :

Le riz est de nature neutre et de saveur douce, de tropismes Rate/ Estomac. De ce fait, il renforce la Rate, source de production de l’énergie et du sang. Il a même comme indication thérapeutique de « Nourrir les 5 organes », ce qui est une qualité supérieure, quasi de noblesse pour un aliment, cette capacité de nourrir tous les organes. Il va donc traiter la fatigue chronique, la convalescence, l’anémie, l’inappétence, la nausée. Il arrête aussi la diarrhée chronique ou aigue. Il est dit que plus le système digestif est faible et l’énergie basse, plus il est recommandé de manger du riz blanc, plutôt que complet, car il est plus digeste. L’asperge est de nature fraiche et de saveur amère et douce. Elle a un tropisme Poumon/ Gros Intestin/ Vessie : elle clarifie la chaleur, favorise la diurèse, va traiter les infections urinaires. Elle lubrifie et rafraichit les Intestins, traitant la constipation par sécheresse. Elle aiderait aussi à calmer la toux par sécheresse. Comme vous l’aviez remarqué, après avoir mangé des asperges, vos urines peuvent avoir une forte odeur très désagréable. Pourquoi?Car l’asperge va aider à nettoyer, assainir la vessie.


Régalez-vous les papilles et bonne dégustation à vous!

Article écrit par Pascale Perli "Madreperla"

191 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout