Rechercher

Le litchi contre la fatigue et l’anémie

Dernière mise à jour : 16 avr.


Le litchi originaire de Chine est considéré dans ce pays comme un porte-bonheur, au moment du Nouvel chinois, sûrement en lien avec ses nombreuses vertus thérapeutiques, comme la lentille qui a, elle-aussi, de nombreux bienfaits pour tonifier le Qi et nourrir le Sang que l'on pourra manger le 1er janvier pour être riches dans l'année!

Il pousse depuis 3000 ans sur un arbre nommé Litchi Chinensis, une espèce d’arbre tropical originaire du Sud de la Chine qui peut atteindre jusqu’à 20 mètres de haut et produire de 100 à 150kg de fruits par an. Il est également cultivé en Inde, en Thaïlande, en Israël, à Madagascar et à la Réunion. C’est un proche parent du longane et du ramboutan.

Sa récolte a lieu de novembre à février.


Selon la Diététique Chinoise, le litchi (son nom en chinois est Li Zhi) est de nature tiède, de saveur douce et acide et a un tropisme Rate/ Foie/ Cœur. Même s’il fait partie des fruits exotiques (qui sont souvent de nature froide pour rafraichir les personnes sous les tropiques), même s’il est très rempli d’eau et très Yin, il est de nature tiède, il réchauffe, il tonifie, un grand tonique contre la fatigue et la frilosité, le fruit parfait à manger en plein hiver, pendant une convalescence, une grossesse ou chez les enfants en pleine croissance. Du fait qu’il soit très aqueux, il génère les liquides, calme la soif, mais va aussi nourrir le Sang et surtout le Sang du Foie, traiter l’anémie ou la faiblesse après l’accouchement. De par son tropisme Cœur, le litchi va aussi tonifier le Cœur, traiter les palpitations, calmer l’esprit, le Shen, renforcer la mémoire, la concentration, traiter la dépression, l’insomnie et les palpitations par vide. Il régularise le Qi et calme les douleurs, les maux de gorge, mais surtout les douleurs épigastriques, traite la nausée, le hoquet (contre-sens du Qi) et la mauvaise haleine.

C’est une excellente source de vitamine C et d’antioxydant, ainsi que de potassium, pour faire diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires.


Pour la petite histoire : c’était un fruit vénéré des empereurs chinois, qui fit même le caprice d’une reine, d’où le proverbe « Rapide comme un courrier de litchi ». Il est considéré en Chine comme un fruit porte-bonheur, sûrement en lien avec ses 1001 vertus thérapeutiques!


Recette pour tonifier la Rate, contre l’anémie et les selles molles : L’alcool de litchis: Mettre 100 à 150g de litchis pelés, en gardant les noyaux, dans 70cl d’alcool de fruits à 50°, en alternant une couche de fruits, de sucre et d’alcool. Faire macérer minimum 15 jours. Prendre 1 litchi par jour, avec un peu d’alcool et de l’eau chaude.


Recette contre l’anémie, après des règles trop abondantes : Compote de litchis : Cuire dans un bol d’eau 30g de chair de litchis, jusqu’à réduction de l’eau de moitié, boire et manger chaque jour pendant 3 à 7 jours.


Recette contre les douleurs épigastriques chroniques et les hernies inguinales : Poudre de noyaux de litchis : Diluer de la poudre de noyaux de litchis (Li Zhi Heen chinois) dans de l’eau chaude ou du bon vin. A prendre 3g de poudre diluée 3 fois par jour.

Cela va arrêter les douleurs en lien avec hernies inguinales (Froid dans le méridien du Foie).


Recette contre l’énurésie infantile :Faire manger, pendant au moins 2 mois, 8 à 10 litchis séchés par jour (A acheter dans les épiceries asiatiques)


Attention ! Ne pas en abuser en cas de bouffées de chaleur, par vide de Yin, car il réchauffe ! En cas de consommation excessive, il peut aussi augmenter les phénomènes de chaleur et d’inflammations et créer des saignements, gingivites ou épistaxis. A éviter aussi en cas de forte fièvre, d’hypertension ou de céphalées ou de syndromes de Chaleur par Vide ou Plénitude !


Voici mes propositions de recettes, en version sucrée ou salée, à consommer frais (c’est la saison !), en boite (toute l’année) ou même en version séchée (en épiceries asiatiques) : Pour une délicieuse recette sucrée salée d’inspiration thaï : Poulet au curry rouge, lait de coco et litchis. Sinon en dessert de Noël : Tiramisu aux framboises et litchis ou en confiture Confiture de framboises, litchis et eau de rose, inspirée des macarons « Ispaham » de Pierre Hermé


Poulet au curry rouge, lait de coco et litchis

Confiture de framboises, litchis et eau de rose


Tiramisu aux framboises, litchis et eau de rose


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour sources :

« Ces aliments qui nous soignent » de P.Sionneau et J.Chapellet (Ed Guy Trédaniel)

"A la découverte de la Diététique Chinoise" de Josette Chapellet ( Ed Trédaniel)

« Manger le dragon » (Compendium de diétothérapie en médecine chinoise) de Claude Emile Raclette (Editions CCDMD)

Le blog de Jean Pélissier « Médecine Traditionnelle Chinoise »

Le site « Passeport santé »


Et si vous voulez en savoir plus sur les bienfaits des aliments, je vous conseille mon livre co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif "Le guide familial de la Médecine Chinoise" aux éditions Mango, en vente partout en France depuis le 29/10/21





928 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout