top of page
Rechercher

Pappa al pomodoro (Soupe de tomates italienne)

Dernière mise à jour : 11 sept. 2023

Comme je vous le disais dans ma précédente recette, je profite de ce redoux caniculaire de l’été en septembre pour vous donner mes dernières recettes, un peu en retard, de l’été. Oui, je sais!…Selon le Calendrier Chinois, nous sommes déjà passés à l’automne, mais la chaleur excessive de ces derniers jours n’avaient rien à voir avec le te temps que nous avons l’habitude de connaitre en septembre. C’est l’occasion donc de continuer à vous parler de mes petits bonheurs de l’été: bien sûr les tomates et fruits d’été, mais surtout le basilic qui embaume la maison, et dans cette soupe de tomates, c’est ce qui fait tout!

Cette soupe est faite avec du pain rassis, mais nous pourriez la préparer aussi avec du tapioca (c’est moins italien, mais j’ai des souvenirs de soupe à la tomate au tapioca de ma maman…Miam, miam!). Il y a beaucoup de recettes italiennes, issues de la tradition populaire où l’on utilise le pain rassis, comme la Ribollita (soupe au chou, céleri, haricots blancs recuite avec du pain) ou la Panzanella (salade de tomates avec du pain rassis), toutes deux originaires de Toscane, mais aussi le Salmorejo (gaspacho de tomate et pain) espagnol.


Pappa al pomodoro (soupe de tomates à l’italienne)

Pour 4 personnes: 1kg de belles tomates bien mûres, 3 gousses d’ail, 3 c.à soupe d’huile d’olive, 100g de pain un peu rassis, 1 bouquet de basilic, 1 cube de bouillon de légumes, 4 c.à soupe de ricotta, sel, poivre.


Émonder les tomates en les plongeant 15 mn dans une eau bouillante, enlever la peau et les couper en gros morceaux.

Éplucher et hacher finement l’ail. Dans une marmite, le faire légèrement revenir 5mn dans l’huile d’olive, sans le faire brûler. Rajouter les tomates et les 3/4 du bouquet de basilic, 30cl d’eau, le bouillon cube et 1/2 poignée de gros sel. Laisser mijoter 15mn. Rajouter le pain rassis coupé en morceaux. Cuire 20mn de plus.


Mixer la soupe et la repartir dans 4 bols avec 1 c.à soupe par personne de ricotta et le basilic émincé.

Servir chaud, tiède ou froid.

Moi, perso, j’ai préféré la déguster tiède!

Buon appetito!


Focus sur les bienfaits de la tomate (surtout cuite), selon la Diététique Chinoise?

La tomate est de nature fraiche à froide (suivant les auteurs), de saveur douce et acide (c’est un fruit !), de tropismes Estomac et Foie : elle va produire les liquides, nourrir le Yin, surtout en cette période estivale de canicule, apaiser la soif et éviter la sécheresse. Elle va rafraichir le sang et calmer les saignements liés aux excès de chaleurs qui lèsent les vaisseaux (comme les saignements de nez ou de gencives). Elle tonifie l’Estomac, favorise la digestion, dissipe la stagnation d’aliments et traite l’inappétence, surtout liée aux fortes chaleurs. De par sa nature froide, sa forte teneur en pectine et fibres, elle traite la constipation de type chaleur, augmente le péristaltisme intestinal et accélère le transit.

Ayant aussi une action pour nourrir le Yin du Foie, elle sera intéressante en cas de sécheresse oculaire et même pour traiter certains troubles de la vision, comme l’héméralopie ou en prévention de la cataracte.

Elle est antioxydante, conseillée en cas de maladies rénales, hépatiques, cardiaques, d’hypertension ou en prévention de cancers comme celui de la prostate, de l’estomac, du poumon, de l’œsophage, du colon et de la bouche. Elle contient deux antioxydants très puissants : la vitamine C et le lycopène caroténoïde qui lui donne sa couleur rouge qui sont tous deux intéressants pour empêcher le vieillissement des cellules et l’encrassement des vaisseaux sanguins. Cela en fera un très bon aliment pour soutenir le Cœur (couleur rouge !) et sa circulation.


Des études ont montré les bienfaits de la tomate, mais qui seraient décuplé après sa cuisson. En effet, celle-ci contient 2 antioxydants puissants : la vitamine C et le lycopène qui donnerait sa couleur rouge à la tomate. Avez-vous remarqué comme la tomate cuite colore plus les contenants en plastique que la tomate crue ? La chaleur force les cellules à libérer ce pigment qui donne plus de propriétés thérapeutiques et une meilleure assimilation. Ceci nous conforte dans l’idée que certains légumes deviennent plus digestes et gagnent en propriétés cuits, plutôt que cru. On a aussi remarqué l’augmentation du potentiel de la tomate associée à l’huile d’olive !


En application, on lui reconnaitrait aussi des propriétés anti-brûlures, en cas de coups de soleil, repulpantes et purifiantes, en masques de beauté. Le lycopène serait aussi intéressant pour limiter les effets secondaires de la radiothérapie.

Attention toutefois de ne pas consommer des tomates trop en excès, car étant très humidifiante (encore plus associée à la mozzarella !), en cas de vide de Yang de Rate, avec diarrhées chroniques, de surpoids ou d’œdèmes, de frilosité, car elle est de nature froide et laxative !


Régalez-vous bien, en vous faisant le plus grand bien!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla avec pour source une recette de « Régal magazine ».

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif (aux éditions Mango) et aussi ma prochaine formation qui commencera en mars 2024 (les infos sont sur ce site, rubrique Ateliers et formations).



147 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page