top of page
Rechercher

Curry japonais végétarien aux légumes

Dernière mise à jour : 2 juin

Ça vous dit un curry japonais végétarien de légumes?

Très facile à faire, en achetant du « Mild Golden Curry », dans les épiceries asiatiques.

Ce curry va vous changer de la recette que je vous ai donné, à décliner à l’infini, mon fameux Curry de patate douce, épinards, pois chiches. Les currys japonais n’ont pas tout à fait les mêmes saveurs, petit dépaysement assuré, avec une recette très vite préparée!

Curry japonais végétarien aux légumes

Pour 4 personnes: 3 carottes, 3 navets, 1 panais, 2 pommes de terre, 170g de petits pois frais ou surgelés, 1 oignon, 1 gousse d’ail, 1,5cm de gingembre, 1 bloc de 110g de golden curry, 600cl d’eau, 1 c.à soupe d’huile.


Éplucher et émincer finement l’oignon, hacher l’ail et le gingembre. Faire chauffer un peu

d’huile dans une cocotte et faire blondir l’oignon, ainsi que l’ail et le gingembre.

Éplucher et couper en biais les légumes, en tranches assez épaisses. Les rajouter aux oignons, ainsi que les petits pois.

Ajouter l’eau, porter à ébullition..

Au bout de 20 minutes, rajouter le bloc de curry.

Laisser mijoter 20 minutes de plus en remuant de temps en temps.

Servir bien chaud, avec du riz!

NB: Ce curry peut bien sûr se préparer avec un blanc de poulet, du bœuf, du tofu ou des crevettes.


Pourquoi c’est bon pour la santé, selon la Diététique Chinoise?

Le petit pois, appelé en chinois Wan Dou, fait partie de la famille des Fabacées ou Légumineuses. Le pois (pois cassés) est de nature neutre (sec) et fraiche (lorsqu’il s’agit du petit pois), de saveur douce, de tropisme Rate/ Estomac. Comme toutes les légumineuses qui sont de saveur douce, il renforce la Rate et harmonise l’Estomac, élimine l’humidité et favorise la diurèse, ce qui sera intéressant en cas d’œdèmes ou de surpoids. Mais en plus, il nourrit le Yin de l’Estomac, favorise l’évacuation des selles, est hypoglycémiant. Il fait baisser le cholestérol, ainsi que l’hypertension. Il pourrait aussi débloquer la lactation.


Selon les recherches actuelles, cette légumineuse offre de bons apports en glucides, en protéines végétales, en fibres et polyphénols, ce qui donne une dose impressionnante de nutriments pour un aliment peu calorique, mais aussi en minéraux tels que le fer, le magnésium, le phosphore, le potassium, le zinc, ainsi qu’en vitamines B, A, C et K. Elle est très énergétique et rassasiante, avec un index glycémique bas.

Pour les bienfaits du petit pois, voir mon article: "Le petit pois, son histoire et ses vertus"


Dans cette recette, les légumes (carottes, navets, panais et pommes de terre) sont tous de nature neutre et de saveur douce cuits, ils tonifient le Qi de la Rate. Réchauffés par les condiments (ail, oignon, gingembre), ils tonifient un peu plus le Yang.

De plus, en associant des petits pois (une légumineuse) au riz (une céréale), voici assurée une protéine végétale pour nourrir le Sang, selon les principes de la Diététique Chinoise, recette donc idéale pour tonifier le Qi et le Sang, traiter la fatigue et l’anémie, sans abuser de trop de protéines animales.

Avec ce temps pluvieux non stop depuis des semaines, voir des mois, et un été qui tarde à venir (il était prévu à partir du 6 mai selon le Calendrier Chinois), les sols, l’air et notre Rate (notre Terre) s’engorgent d’eau et d’humidité. Cette recette sera idéale pour se réchauffer en intersaison et chasser l’Humidité!


Si vous voulez d’autres recettes à base de curry, je vous recommande aussi:


Régalez-vous bien en vous faisant le plus grand bien!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla ».

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif (aux éditions Mango)

Je vous donnerai aussi très bientôt mes nouvelles dates pour ma prochaine formation par Zoom, sur 3 WE, prévue en 2025.

250 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page