top of page
Rechercher

Pak choï sautés au wok, à l'ail et gingembre

Dernière mise à jour : 5 déc. 2023

Petit focus sur le plus petit des choux mais pas le plus inintéressant pour autant, car une source incroyable de nutriments et d’antioxydants! Il a trois qualités non négligeables: c’est le plus digeste de tous les choux, il est très peu calorique et surtout, il se prépare en très peu de temps: en 15 minutes chrono! Facile à faire sauter au wok, comme dans cette recette, parfait aussi dans une soupe de type ramen ou miso (voir liste de recettes déjà publiées en fin d’article).

On a toujours besoin d’un petit pak choï chez soi… Mais attention, en cette saison, avec le froid qui arrive, bien le réchauffer à coups d’ail et de gingembre!

Pak choï sautés au wok, à l’ail et au gingembre

Pour 4 personnes: 5 choux pak choï, 2 gousses d’ail, 3 cm de gingembre, 2 c.à soupe d’huile d’olive, 2 c.à soupe de sauce de soja, poivre.


Laver les pak choï, couper la base un peu dure, les effeuiller et les couper plutôt dans la longueur, la partie blanche en bâtonnets et les feuilles juste en 2.

Éplucher et hacher finement l’ail, ainsi que le gingembre. Faire chauffer l’huile d’olive dans un wok et y jeter les parties blanches, l’ail et le gingembre

Faire revenir à feu vif 5 minutes, en mélangeant régulièrement. Quand les choux commencent un peu à dorer, rajouter les feuilles vertes, faire braiser 2 minutes et ajouter la sauce de soja, un peu d’eau, poivrer et couvrir avec un couvercle. Cuire à feu moyen 5 à 10mn, suivant si vous préférez plus ou moins croquant!

Servir bien chaud avec du riz blanc!

NB: Il est possible d’utiliser de l’huile de sésame, mais perso, je préfère pour ces choux l’huile d’olive. Possible aussi d’utiliser la sauce d’huître, à la place de la sauce de soja!

Pourquoi le chou de Shanghaï est bon pour la santé? Le pak choï, ou bok choy (traduction de son nom en cantonnais), appelé aussi chou de Shanghai est de nature fraiche, de saveur douce et légèrement piquante, de tropismes Poumon/ Estomac/ Gros Intestin/ Vessie. Ayant un tropisme sur les 3 foyers et étant de nature rafraichissante, il nourrit les liquides organiques et coupe la soif. Etant en plus de saveur légèrement piquante, il libère la surface et sera interessant pour chasser le Vent Chaleur au niveau du Poumon (et traiter toux et bronchites), clarifier la chaleur au niveau de l’Estomac (et traiter le diabète), clarifier la Chaleur Humidité au niveau de la Vessie (et traiter les infections urinaires). C’est un légume au pouvoir légèrement détox qu’il sera intéressant de consommer au printemps, comme d’autres légumes verts.


Selon les recherches actuelles: Ce petit chou vert de Shanghai est reconnu pour sa haute densité nutritionnelle comme le chou kale, les mieux placés pour leurs sources très intéressantes en calcium, hautement biodisponible et donc très bien absorbé par l'organisme, bien plus que le calcium contenu dans le lait. Il est aussi très riche en bêta-carotènes, vitamines A, B6, C, K et de nombreux autres nutriments et antioxydants qui favorisent la croissance osseuse et contribuent à la santé oculaire et cutanée. On lui reconnaît de grandes qualités anti-cancer, comme tous les choux, grâce à ses glucosinolates (composés chimiques que l’on ne trouverait que dans les choux), avec une action surtout sur la sphère digestive, mais au niveau du poumon et des ovaires.

De plus avec à peine 18 calories pour 100g, il fait partie des aliments les moins caloriques, à conseiller en cas de surpoids.


Précautions d’emploi : Pas vraiment de contre-indications! Une cuisson courte (type au wok) est toutefois recommandée pour ne pas lui faire perdre sa grande richesse en nutriments.


Dans cette recette, le pakchoï est légèrement tiédi par l’ail et le gingembre. Sa recette sera tout à fait adaptée à l’automne (tropisme Poumon) ou au printemps (légume vert détox).


Pour connaitre les bienfaits de l’ail et du gingembre:


Et avec le pakchoï, d’autres idées de recettes:


Régalez-vous bien, en vous faisant le plus grand bien!


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla »

Merci à mon cher Huyen Pham pour ses lumières!

Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif (aux éditions Mango) et aussi ma prochaine formation qui commencera en mars 2024 (les infos sont sur ce site, rubrique Ateliers et formations).







312 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page