top of page
Rechercher

Poulet au four au miel, citron, gingembre

Dernière mise à jour : 12 janv.

Elle est combien précieuse cette tradition du poulet du dimanche, à perpétuer en famille ou avec des amis! Voici une recette de poulet avec des légumes cuits au four que j’avais déguster avec grand plaisir chez ma plus ancienne amie de Paris, Françoise dont je vous ai déjà parlé avec le fameux Méli mélo de légumes au four à la Françoise.

On les aime les petits plats cuits longtemps au four avec Amour en hiver! Comme toutes les recettes même les meilleures, on ne peut parfois s’empêcher de les détourner à sa sauce: en voici donc une version plus asiatique, en marinant le poulet avant dans un mélange de miel, citron et sauce soja, de quoi en faire frétiller les papilles…


Poulet au four au miel, citron, gingembre

Pour 4 personnes: 4 cuisses de poulet, 4 cm de gingembre, 6 c.à soupe de sauce de soja, 4 c.à soupe de miel, le jus de 2 citrons, 1 oignon rouge, 2 panais, 4 carottes, 4 gousses d’ail, romarin, huile d’olive, sel, poivre.


Mélanger les ingrédients de la marinade: sauce de soja, miel, gingembre râpé finement, jus de citron. Y plonger les cuisses coupées en 2, bien les arroser, les retourner et les laisser mariner 30 à 60 minutes.

Préchauffer le four à 200 degrés.

Placer dans un plat allant au four les cuisses, les légumes épluchés et coupés en morceaux, ainsi que les gousses d’ail épluchées et le romarin.

Verser en plus la marinade.

Cuire 1h15, si besoin rajouter un peu d’eau.

Servir bien chaud!

Bon dimanche!


Pourquoi c’est bon pour la santé selon la Diététique Chinoise?

Le poulet est de nature tiède. Lorsqu’il est grillé au four ou même sauté au wok, il va plutôt tonifier l’Énergie, le Qi, et cuit longtemps en bouillon, type poule au pot, plutôt tonifier le sang, en cas de Vide de Sang et d’anémie. Il est de saveur douce, avec un tropisme Rate/Estomac : cela veut dire qu’il va tonifier le Qi, nourrir le sang, et aussi nourrir le Jing, l’Essence des Reins.


Le gingembre frais est de nature tiède, de saveur piquante, de tropisme Poumon/ Rate/ Estomac.

Il va libérer la surface, favoriser la transpiration, pour éliminer les attaques externes de froid, réchauffer le Poumon, soulager la toux avec expectorations peu épaisses. Il réchauffe l’Estomac et le foyer moyen, en cas de coup de froid sur le ventre. Il sera en effet très efficace, pour traiter les nausées, arrêter les vomissements de façon très spectaculaire, quelle qu’en soit la cause, et même pour atténuer le mal des transports. Comme il active aussi la circulation du sang, il sera intéressant en cas de règles douloureuses, stases de sang et douleurs en général. Il arrive, de ce fait, en tête de liste parmi les plantes aux propriétés anti-inflammatoires. Il aura aussi une action pour éliminer la toxicité de certains aliments ou médicaments, ce serait une sorte d’antidote.


Le citron est de nature fraiche et de saveur acide, de tropismes Estomac/ Poumon : il harmonise l’Estomac et humidifie le Poumon. Dans cette recette, il va permettre la conservation.


Le miel est de nature neutre, de saveur douce, de tropisme Rate/ Poumon/ Gros Intestin. Il tonifie le centre et le Qi. Il calme l’Esprit et les les tensions musculaires. Il humidifie le Poumon, pour traiter la toux sèche, et le Gros Intestin, pour traiter la constipation chronique. Il peut aussi calmer les douleurs causées par un ulcère et spasmes d’Estomac. Il favorise aussi le sommeil. Il est plus intéressant que le sucre, à cause de ses minéraux et a aussi plus de pouvoirs thérapeutiques : c’est un puissant bactéricide naturel, mais il est aussi reconnu depuis des siècles, dans plusieurs traditions, en application pour traiter les blessures et brûlures.


Cette recette sera donc plutôt tonifiante pour le Qi, mais aussi nourrissante pour le Sang.

C’est une assiette idéale parfaite équilibrée en couleurs, saveurs, épices qui nourrira à la fois le corps et l’Esprit, un plat idéal pour un bon dimanche ensoleillé d’hiver!


Et pour d'autres recettes de poulet, je vous conseille:


Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour source « Ces aliments qui nous soignent » de Philippe Sionneau et Josette Chapelet (aux éditions Guy Trédaniel).

Concernant « l’assiette idéale » dont je vous parle souvent, vous trouverez toutes les infos dans mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif (aux éditions Mango)


558 vues1 commentaire

1 comentario


Bonjour et merci pour votre recette qui a l'air délicieuse, mais avant de la cuisiner j' ai une question : peut on cuire le miel ? Merci pour votre réponse !

Me gusta
bottom of page