top of page
Rechercher

L’été, saison du Feu et du Cœur

Dernière mise à jour : 5 juil. 2023

Voici venu le moment de vous parler de cette belle saison d'Été, selon la Médecine Chinoise! Selon le Calendrier Chinois, l'été correspond globalement au mois de mai, juin et juillet, avec une apogée et une petite bascule vers le Yin au moment du Solstice d'été le 21 juin (cette saison irait donc du 5 mai au 7 août).

Il est dit dans le Nei Jing que: « les trois mois d’été sont la saison pendant laquelle tous les êtres sont prospères, abondants et s’épanouissent. Grâce à la montée et la descente en alternance du Qi du ciel et du Qi de la terre, les plantes fleurissent et engendrent les fruits ». Pendant l’été, l’énergie Yang est prospère et tous les êtres de la nature le sont aussi.

Dans les régions où les quatre saisons sont bien marquées, pendant la 1ère moitié de l’été, la tiédeur du printemps se transforme en chaleur qui va jusqu’à brûler la terre. Puis, la chaleur estivale devient plus dense, le Qi humide de la terre se met à vaporiser vers le haut, rendant l’air plus lourd, avec une sensation très nette d’humidité donnant l’impression d’oppression, ce qui nous amène à la phase de l’été indien, correspondant à la Terre et à la Rate, dominée par l’humidité. La chaleur risque de se cumuler à l’humidité, créant des symptômes de lourdeur, stagnation, rétention et troubles digestifs. C’est ce qu’on appelle aussi la 5ème saison, ou l’Été indien, dont je vous parlerai très bientôt, dans un prochain article.

Nous nous concentrerons donc sur la période la plus Yang et chaude de l’année, correspondant à la chaleur (voir la canicule), à l’expansion, aux jours les plus longs et à la lumière la plus intense, à l’Élément Feu, au Cœur, à la Joie, moment de l’année où l’énergie Yang arrive à son apogée, l’énergie Yang est prospère et tous les êtres de la nature le sont aussi.


Le mouvement général de l’Été est plutôt celui de la croissance et de l’extériorisation.

L’Homme se couche tard et se lève tôt, son Énergie est abondante et rayonnante. C'est aussi le moment tellement chéri des vacances: il y a l'envie de faire la fête, de faire l’amour, de chanter, de danser, de rire et de s’amuser.

Attention toutefois à ne pas en perdre ses ressources! Comme il fait très chaud dans la journée et parfois aussi la nuit, il est important , en cas d’excès de Yang, de restaurer le Yin, les liquides organiques, par une alimentation appropriée en fruits et légumes de saison, une hydratation convenable avec des boissons pas trop glacées, des douches fraiches et aussi par de petites siestes restauratrices.


Dans la théorie des 5 Éléments, l’Été correspond à l’Élément Feu, au Cœur associé à l’Intestin Grêle, au système des vaisseaux sanguins, à la langue (qui peut goûter et analyser toutes les saveurs), à la Chaleur (voir la canicule), à la couleur rouge, à l’émotion de la Joie, à la nature des aliments chaude, à la saveur amère.

Le Cœur gouverne le sang et les vaisseaux sanguins. Il est considéré comme l'Empereur des 5 organes et des 5 émotions, ainsi que de toutes les fonctions physiologiques du corps. Il abrite le Shen (l'Esprit) qui se manifeste au niveau du teint et s'ouvre à la langue. Il contrôle de ce fait aussi la parole.

Ses grands symptômes, lorsque le Sang ou le Qi du Cœur sont en vide, sont: les palpitations, l'oppression thoracique, l'insomnie, la dépression ou l'agitation mentale.

Attention! La chaleur excessive risque d’attaquer et de blesser le Cœur. Trop de chaleur peut aussi perturber le Shen, l’Esprit, et causer de l’agitation et de l’anxiété. Un peu de tempérance et un temps de restauration seront vraiment nécessaires en cette période très chaude.


Conseils de Diététique Chinoise pour l’été:

- Manger des fruits et légumes de saison qui ont, pour la plupart, la vocation de rafraichir, voir refroidir le corps. La nature est très bien faite, car elle nous offre ce dont le corps a besoin à ce moment-là pour favoriser la thermogenèse (adaptation thermique du corps aux changements de températures). La période est aussi plus adaptée aux légumes crus, mais attention si votre Rate est faible, de pas en abuser!

- Il est recommandé de privilégier les repas légers et digestes en évitant trop de matière grasse, de sucres raffinés et de produits hyper transformés. Les grosses salades composées seront parfaites, pour cela à partir du moment où vous n’oubliez pas la céréale, pour tonifier le Qi et la protéine, pour nourrir le Sang et que vous pensiez à équilibrer légumes crus et cuits, sans abuser de trop des crudités.

- Quelles que soient la saison et la typologie de chacun, les aliments de nature neutre et de saveur douce (comme les céréales, légumineuses, viandes, poissons, fruits…) seront à privilégier pour protéger la Rate et éviter la fatigue causée par les excès de chaleur et l’abus d’aliments trop froids comme boissons et glaces qui risquent d’induire un blocage de froid dans l’estomac, favoriser la production d’humidité trouble. Pour cela, prenons exemple sur les hommes du désert qui mangent des repas très cuits et boivent des thés brûlants!

- Il est donc conseillé de rafraîchir la chaleur sans léser le Yang: consommer des aliments frais à froids ( attention aux aliments de nature trop froide à consommer sans excès, ainsi qu‘éviter de boire glacé!). Il faudra proscrire l’alimentation de nature chaude et de saveur trop piquante qui risque de rajouter du feu sur le Feu!

- Pour veiller à l’hydratation du corps, la saveur acide est plutôt recommandée, surtout associée à la saveur douce. Beaucoup de fruits de saison seront intéressants pour cela comme: la fraise, la cerise, l’abricot, la pêche, l’ananas, la mangue, la grenade, le kaki, le kiwi, la prune.

- Comme le mouvement général est lié à l’extériorisation, avec la nécessité de favoriser la transpiration, pour amener les liquides et l’Énergie en surface, les aliments de nature fraiche et en même temps de saveur piquante, comme la menthe seront recommandés, ainsi que la tisane de chèvrefeuille, de mélisse, de fleur d’oranger…

- Attention à ne pas abuser de la saveur amère, même si sa fonction est de clarifier la chaleur et d’éliminer l’humidité! Cette saveur correspondant au Cœur, celui-ci étant en plénitude, l’abus d’amer risque d’éviter son épanouissement et de le léser, en excès, si vous abusez de café, chocolat noir, de thé noir, de tabac qui en plus échauffent et assèchent.

- Les aliments de couleur rouge comme tomate, poivron rouge, fruits rouges seront tout à fait indiqués pour la saison, car souvent intéressants pour soutenir le Cœur et le système cardio-vasculaire (voir mon article « Les bienfaits des aliments de couleur rouge »).


- Adopter comme mode de cuisson la vapeur, le sauté au wok, les cuissons mi-cuit, mi-cru, et éviter impérativement les huiles cuites, les fritures et les excès de cuissons au barbecue, surtout s’il s’agit de merguez épicées ou de viande de mouton, de nature tiède.


Petits conseils au niveau de notre mode de vie:

- Se rafraichir en se mettant le plus souvent possible à l’ombre

- S’hydrater le plus possible, en buvant plus d’eau que d’habitude, si possible plutôt entre les repas, des boissons tièdes ou chaudes (pas glacées), mais surtout en prenant des bains, des douches fraiches régulières ou sinon quelques coups de brumisateurs sur la tête et le haut du corps.


- Éviter de dormir dans un lieu trop humide, au risque de torticolis ou lumbagos ou crises de rhumatismes l’automne suivant.

- Éviter les sports intensifs, la course à pieds, les efforts violents en pleine chaleur, au risque de la crise cardiaque.

- Éviter de sortir au moment le plus chaud de la journée, en profiter pour faire la sieste et récupérer de la fatigue causée par les grandes chaleurs.

- Profiter de l’été pour se mettre les Reins au soleil. Ils ne vous en seront que plus reconnaissants cet hiver.

- En profiter pour extérioriser son Énergie en dansant, chantant et en faisant l’amour!

- La joie (et l’Amour) sont les émotions associées au Cœur, au Feu et à l’été. Profitez en bien, sans modération!



Recettes idéales pour l’été:



Article écrit par Pascale Perli « Madreperla » avec pour sources:

« Diététique des 4 saisons » et « Recettes des 4 saisons » de Chen Jun et Pierre Sterckx (Editions Presses universitaires Guang Ming)

« La médecine chinoise, santé, forme et diététique » du Dr Jean-Marc Eyssalet et Evelyne Malnic (Editions Odile Jacob)

«  Mieux vivre grâce à la Médecine Chinoise » du Dr Michel Frey et Anne-Laure Murier (Editions « Le pré aux clerc »)


Si vous voulez en savoir plus sur la Diététique Chinoise, je vous conseille mon livre « Le guide familial de la Médecine Chinoise » co-écrit avec Gilles Donguy et Alain Tardif (aux éditions Mango)



1 238 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page